Changement climatique et risques 10 min

Comment préserver la ressource en eau

DOSSIER - Dans le contexte du changement climatique, l’eau est un enjeu majeur dans de nombreuses régions du monde. INRAE travaille pour une gestion intégrée et territoriale de l’eau, en milieux agricoles et urbains.

Publié le 17 septembre 2020

illustration Comment préserver la ressource en eau
© INRAE J. Weber

L’eau est un enjeu majeur dans de nombreuses régions du monde du fait de besoins en forte croissance, mais aussi de la rareté et de la dégradation des ressources disponibles. L’agriculture étant le premier usager de la ressource en eau, en particulier pour l’irrigation, la gestion durable de l’eau en milieu rural est cruciale.

Voir la vidéo sur l'irrigation :

La gestion de l’eau en ville est aussi un enjeu important : il s’agit d’entretenir les réseaux d’eau potable, de limiter les fuites et de délivrer une eau de bonne qualité aux usagers. L’eau fait partie des flux échangés entre campagnes et villes, par la gestion des aires d’alimentation de captage d’eau potable, et tout simplement parce que les rivières sont des continuums qui traversent tous les milieux et usages. La gestion de l’eau nécessite ainsi de dépasser les approches sectorielles, encore largement en cours, et d’aller vers une gestion intégrée, territoriale et adaptative.

Depuis la fusion entre l’Inra et Irstea en 2020, le nouvel institut INRAE dispose d’une compétence renforcée et élargie sur l’eau. 

Réguler les ressources, stocker l’eau

 

 Economiser l’eau en milieux agricoles et urbains

L’agriculture irriguée produit plus de 40% de l’alimentation mondiale sur moins de 20% des terres cultivées. Elle est indispensable à la sécurité alimentaire mondiale mais doit répondre à de nombreux défis, dont l’économie d’eau et la gouvernance pour le partage de la ressource. Un ouvrage paru en 2020 analyse les défis de l’agriculture irriguée. Lire l'article.

Une plateforme dédiée à l’irrigation : le plus grand banc d'Europe

Un outil pour évaluer et encourager les économies d’eau

Un guide pour maîtriser les fuites dans les réseaux d’eau potable

Une étude sur le ressenti des ménages privés du droit à l’eau

Recycler l’eau

Réutiliser des eaux usées traitées (concept de « REUT ») pour irriguer les cultures est une solution locale pertinente pour économiser l’eau et préserver sa qualité. Cette pratique valorise les nutriments présents dans les eaux usées en substitution d’une partie des engrais pour les cultures. Encore peu développée en France, la REUT fait l’objet de nombreux travaux à INRAE.

Une plateforme expérimentale pour étudier la REUT

Améliorer et évaluer la qualité de l’eau

Création d’un centre de ressources pour protéger les aires de captage d’eau potable

Modéliser la gestion de l’eau dans les systèmes agricoles et les territoires 

La modélisation est un outil puissant pour la gestion de l’eau. On distingue deux grands types de modélisation complémentaires :

  • La modélisation biophysique est une représentation numérique d’un ensemble de processus relatifs au cycle de l’eau. Elle permet de diagnostiquer l’évolution quantitative et qualitative de la ressource en eau et de prédire l’impact des actions de gestion. Elle est en cela utile pour la prise de décision. Elle repose sur l’utilisation de nombreuses bases de données hydrologiques, météorologiques, relatives aux sols et aux pratiques agricoles.
  • La modélisation des processus de décision : elle permet de reproduire les situations de décision des acteurs (irrigation, protection phytosanitaire, entretien du sol, etc.) et de simuler les actions qui en résultent. Elle est nécessaire pour évaluer les décisions et pour une gestion prospective de l’eau.

Il existe un grand nombre de modèles qui sont utilisés dans de nombreuses démarches participatives et jeux de simulation (serious game). Lire l’article.

Structurer les processus de coordination, analyser les jeux d’acteurs

Scénarios de territoires pour économiser l'eau en été

Un jeu de cartes pour expliciter son point de vue

Développer des instruments économiques de gestion de l’eau

 

 

Pascale MollierRédactrice

Contacts

Chantal GascuelDirectrice scientifique adjointe Environnement

Sami BouarfaChef de département adjoint AQUA

En savoir plus

Agroécologie

Isabelle Cousin : Le sol, de la motte au climat

Isabelle Cousin, directrice de l’unité de recherche Science du Sol de l’Inra Val de Loire, reçoit le prix de la fondation Xavier-Bernard pour ses recherches sur la structure des sols, leurs propriétés et leurs fonctions hydriques, ainsi que pour ses collaborations avec le développement agricole, et leurs applications à une gestion durable et efficiente de l’eau pour la production agricole et l’environnement.

19 décembre 2019

Changement climatique et risques

Pleins feux sur les incendies du futur

Comment le risque incendie va-t-il évoluer dans les prochaines décennies ? Les scientifiques d’INRAE cherchent à mieux comprendre les facteurs responsables des incendies de forêt dans un contexte de changement global. Zoom sur les grandes tendances qui se dégagent et qui influeront sur les politiques de prévention et de lutte contre ce risque naturel.

13 janvier 2020

Changement climatique et risques

Sécheresse : l’indispensable adaptation des forêts françaises

L’Australie lutte encore contre les incendies qui ont ravagé en quelques mois plus de 10 millions d’hectares de forêts, en particulier dans le Sud-Est du pays. Si l’Europe ne connaît pas pour le moment de situations aussi extrêmes, l’intensification des épisodes de sécheresses exige une vigilance accrue. En France, les étés 2018 et 2019 ont été particulièrement meurtriers pour nos forêts. Le manque d’eau et les températures élevées ont eu raison de nombreuses essences.

31 janvier 2020