Agroécologie 2 min

Trois scientifiques du centre INRAE Île-de-France - Versailles-Grignon distingués par l’Académie d’Agriculture

Chaque année, l’Académie d’Agriculture de France attibue des prix et distinctions lors de sa séance solennelle de rentrée. Cette année ce sont trois scientifiques du centre INRAE Île-de-France – Versailles-Grignon qui sont récompensés pour leurs travaux. La médaille de vermeil est décernée à Mélisande Blein-Nicolas et à Folkert Van Oort ; celle d’argent à Anne-Sophie Lissy. La remise des récompenses aura lieu le 23 septembre 2020. Toutes nos félicitations aux lauréats !

Publié le 18 septembre 2020

illustration Trois scientifiques du centre INRAE Île-de-France - Versailles-Grignon distingués par l’Académie d’Agriculture
© INRAE

Dix-huit scientifiques d’INRAE sont récompensés cette année par l’Académie d’Agriculture de France lors de sa séance solennelle de rentrée. Parmi ceux-ci, trois travaillent actuellement au sein d’unités rattachées au centre INRAE Île-de-France - Versailles-Grignon,  les unités ECOSYS* et GQE**.

Mélisande Blein-Nicolas est récompensée par l’Académie d’Agriculture de France pour son rôle et ses contributions remarquables dans le développement des approches de génétique des systèmes pour élucider les mécanismes qui sous-tendent la tolérance aux stress chez les plantes. Elle reçoit la médaille de vermeil de l’Académie.

Ingénieure de recherche à l’unité GQE**, elle étudie actuellement les mécanismes génétiques et moléculaires de la tolérance à la sécheresse chez le maïs par des approches de biologie des systèmes.

 

Folkert van Oort est récompensé par l’Académie d’Agriculture de France pour ses travaux en pédologie et son implication dans la conduite, le suivi et la valorisation exceptionnelle du dispositif de longue durée des 42 parcelles expérimentales déployées à Versailles, sur le centre INRAE Île-de-France - Versailles-Grignon. Il reçoit la médaille de vermeil de l’Académie.   

Chercheur pédologue à l’unité ECOSYS*, il a consacré une grande partie de sa carrière au dispositif expérimental des 42 parcelles en sol nu d‘INRAE. Créé en 1928, ce dispositif unique au monde est le support de nombreuses recherches -nationales et internationales. Elles portent sur l’écodynamique de la matière organique et des polluants dans les sols et les relations avec les communautés microbiennes associées. Les facteurs pouvant les impacter sur de longues périodes sont également étudiés.

 

Anne-Sophie Lissy est récompensée par l’Académie d’Agriculture de France pour l'originalité de son étude par imagerie quantitative des macropores du sol et la caractérisation de leur remplissage ou non par l'eau. Elle reçoit la médaille d’argent de l’Académie pour la très grande qualité de ses travaux de thèse. Ils ont été réalisés au sein de l’unité EMMAH*** du centre INRAE Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Basée depuis mars 2020 à l’unité ECOSYS*, elle occupe un poste d’ingénieure business developper au sein d’INRAE Transfer EnVisaGES. Cette structure propose des prestations basées sur l’expertise et le savoir-faire de l’unité ECOSYS*.

 

ECOSYS* : unité mixte de recherche Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes

GQE** : unité mixte de recherche Génétique Quantitative et Evolution

EMMAH***  : unité mixte de recherche Environnement Méditerranéen et Modélisation des Agro-Hydrosystèmes

Delphine AchourRédactrice

Les centres

En savoir plus

Mohammed Bendahmane, le chercheur et la rose

Mohammed Bendahmane, directeur de recherche INRAE, travaille depuis 20 ans sur la rose. En 2018, lui, son équipe et leurs collaborateurs ont décrypté le génome du rosier, avec une grande précision puisqu’il s’agit de l’un des trois meilleurs assemblages de génome de plante. Il reçoit le 26 novembre 2019 le Grand Prix de l’Académie des sciences qui récompense la qualité de l’ensemble de ses travaux. Il nous livre l’histoire de ses recherches qui éclaire celle de la rose mais aussi la génétique humaine.

18 décembre 2019

Véronique Bellon-Maurel, première femme lauréate du Grand prix IMT-Académie des sciences

COMMUNIQUE DE PRESSE - Récompensée pour sa contribution scientifique exceptionnelle dans le domaine des technologies capteurs proche-infrarouge et du numérique au service d’une agriculture durable et de l’environnement, Véronique Bellon-Maurel, directrice du département Ecotechnologies d'Irstea, est la première femme à recevoir le Grand prix IMT - Académie des sciences. Dotée d’une véritable vision pour la transition de l’agriculture à travers les nouvelles technologies, Véronique Bellon-Maurel sait aussi rassembler les acteurs publics et privés autour de projets structurants et fédérateurs.

17 décembre 2019

Prix Liber : pour une science ouverte, transparente et gratuite

Quatre chercheurs et ingénieurs INRAE ont été récompensés au niveau européen par le prix Liber de l’innovation (LIBER Award for Library Innovation) pour leur initiative « Peer Community In » qui promeut des pratiques ouvertes et transparentes de reviewing par les pairs. Rencontre avec Denis Bourguet et Thomas Guillemaud, respectivement chercheurs INRAE à Montpellier et à Sophia-Antipolis, qui reviennent sur leur volonté de faire évoluer les pratiques d’évaluation de la science par les revues scientifiques.

31 juillet 2020