2 min

Prix de la recherche participative

Résolument engagé dans le développement de démarches de recherches impliquant des non-chercheurs, INRAE, en lien avec le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, lance en 2021 le prix de la recherche participative. Un moyen de mettre en lumière des projets de recherche dans lesquels sont engagés scientifiques et non scientifiques que ce soit pour collecter des données ou au travers d’une implication plus grande dans le processus même de recherche.

Publié le 06 juillet 2021

illustration Prix de la recherche participative
© INRAE

Tous ensemble pour faire avancer la science ! Partant du principe que la production de connaissances n’appartient pas aux seuls scientifiques, les démarches de recherches participatives, impliquant des acteurs non-chercheurs dans des projets de recherche, permettent à la fois de développer de nouvelles connaissances et de favoriser un dialogue entre science et société. 

Les recherches participatives sont des formes de production de connaissances scientifiques auxquelles participent, avec des chercheurs, des acteurs de la société civile, à titre individuel ou collectif, de façon active et délibérée.
(Source :  Charte de la recherche participative, 2017).

Le citoyen, un scientifique comme un autre ?

Citoyens, professionnels, acteurs de terrains, amateurs éclairés, tous et toutes peuvent apporter leurs savoirs pour faire avancer la science, et ce à différents niveaux d’implication dans les processus de recherche. Ce peut être pour la collecte d’informations, aussi appelée Crowdsourcing, pour lequel la mobilisation de nombreux citoyens permet de collecter un grand volume de données que la recherche n’aurait pu obtenir seule. D’autres projets mobilisent des non-chercheurs dans le processus même de la recherche que ce soit dans la définition des problèmes, l’élaboration de protocoles, la collecte de données, l’analyse des résultats… jusqu’à la proposition de solutions à un problème donné. Il s’agit alors d’entrer dans une démarche de coproduction des connaissances qui peut par exemple prendre la forme de recherche action ou de recherche intervention.

INRAE et les recherches participatives

INRAE est engagé dans le développement des démarches de recherche participatives depuis de nombreuses années. En effet, nos recherches visent à répondre à des défis majeurs dont les résultats ont des impacts sur la société. Impliquer une grande diversité d’acteurs dans nos recherches permet de mieux prendre en compte les questions de la société, de confronter nos résultats aux réalités de terrains et aux besoins de ces acteurs, et accélère l’appropriation des connaissances et leur traduction éventuelle en innovations sous toutes leurs formes.
 

Edition 2021 du Prix de la recherche participative

Fort de cet engagement, INRAE lance en 2021, le prix de la recherche participative. Il s’agit de récompenser deux types de projets de recherche participative : un prix pour les projets de Crowdsourcing et un pour les projets Participatifs de coproduction de connaissances. Le jury chargé de sélectionner les lauréats est composé de représentants de la société civile et de la sphère académique.
Ce prix s’inscrit dans la volonté du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation de « reconnaître, valoriser et encourager l’engagement des acteurs de la recherche dans les liens entre science et société » exprimée dans la loi de la programmation de la recherche pour les années 2021 à 2030.

La première édition de ce prix concerne les domaines de recherche d’INRAE et récompensera des projets portés par les membres de l'alliance Agreenium. Dès 2022, le prix sera ouvert à l’ensemble des domaines scientifiques. Les prix de la recherche participative 2021 seront remis par la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation à l’occasion du Salon international de l’agriculture 2022.
 

En savoir plus

Alimentation, santé globale

INRAE au Salon de l'Agriculture : journal du 23 février 2020

Ce dimanche sur le stand INRAE, l’œuf est à l'honneur dans le coin cuisine. L’œuf est un aliment tout simple mais quasiment parfait pour sa valeur nutritionnelle. Il est d'autant plus "parfait" s'il est cuit à la manière d'Hervé This, une cuisson à 65°C qui préserve les qualités des protéines du jaune comme du blanc. Ailleurs sur le stand, dans l'Espace Sciences participatives, c'est un tout autre sujet, mais qui concerne aussi notre santé : comment traquer les tiques piqueuses et vectrices de maladies.

21 février 2020

Agroécologie

OPTIMA : un projet participatif sur l’adaptation des plantes à leur environnement

Une équipe du Laboratoire Interactions Plantes Micro-organismes (INRAE-CNRS) d’Occitanie-Toulouse, a lancé une expérience participative dans 11 départements du Sud-Ouest (Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Gers, Lot, Tarn, Tarn-et-Garonne, Ariège, Aveyron, Aude, Pyrénées Orientales, Lot-et-Garonne). Elle vise à définir une carte génétique de l’adaptation de la plante modèle Arabidopsis thaliana à son environnement (sol, microbiote, climat).

12 mars 2020

1er Salon International de l’Agriculture pour INRAE - Recherches et solutions pour accompagner les transformations de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement

COMMUNIQUE DE PRESSE - Pour les agricultures du monde, le défi est de nourrir la planète, plus de 9 milliards de personnes en 2050, de réduire l’empreinte environnementale de la production alimentaire et de participer à la lutte contre le changement climatique. 1er organisme au monde spécialisé sur ses trois domaines scientifiques, agriculture, alimentation et environnement, INRAE mène des recherches et conçoit des innovations avec de nombreux partenaires, pour favoriser la transition des agricultures, en France comme à l’international. Du 22 février au 1er mars au Salon International de l’Agriculture à Paris-Expo Porte de Versailles, les chercheurs d’INRAE présenteront les solutions apportées pour répondre à ces défis majeurs pour la planète.

10 février 2020