Société et territoires 2 min

Agrimonde-Terra : un jeu de scénarios pour explorer le futur de la sécurité alimentaire et l’usage des terres

COMMUNIQUE DE PRESSE - Face à une population mondiale croissante, aux effets du changement climatique et aux ressources naturelles limitées, il est nécessaire de repenser nos systèmes alimentaires. L’étude prospective Agrimonde-Terra, coordonnée par INRAE et le Cirad, a élaboré plusieurs scénarios d’évolution sur l’usage des terres et la sécurité alimentaire, en portant une attention particulière aux aspects nutritionnels et à la santé, souvent délaissés. Leurs résultats, publiés dans la revue PLOS ONE le 8 juillet 2020, élargit l’éventail des futurs possibles pour les systèmes alimentaires mondiaux et apportent de nouveaux éléments pour contribuer au débat sur l’utilisation des terres et la sécurité alimentaire.

Publié le 09 juillet 2020

illustration Agrimonde-Terra : un jeu de scénarios pour explorer le futur de la sécurité alimentaire et l’usage des terres
© INRAE - F. Maxime

La prospective Agrimonde-Terre réunit plusieurs experts internationaux pour explorer et construire des scénarios sur les évolutions possibles pour la sécurité alimentaire et l’usage des terres dans le monde grâce à une combinaison d’approches quantitatives et qualitatives. Les experts ont comparé leurs scénarios à ceux de la littérature scientifique, et ceux d’Agrimonde-Terra se distinguent sur plusieurs aspects.

Les scénarios proposés intègrent une grande diversité de régimes alimentaires, en prenant en compte les problématiques nutritionnelles et de santé, ainsi que les processus d’urbanisation et de transformation rurale qui sont souvent manquants dans les scénarios existants. Les informations fournies par les scénarios soulignent l’importance de prendre en compte des régimes alimentaires très contrastés et le rôle clé des relations ruraux-urbains dans la transformation des chaines de valeur alimentaires. Sur l’usage des terres, les résultats des scénarios proposés par Agrimonde-Terra sont similaires à ceux des scénarios SSP (Shared Socioeconomic Pathways) du GIEC, bien que moins optimistes, et confirment qu’une évolution vers des régimes alimentaires plus sains (plus de fruits et légumes, moins de produits carnés…) pourrait aider à réduire l’expansion des terres agricoles.

Enfin, les scénarios d’Agrimonde-Terra élargissent le champ des possibles en proposant deux nouvelles trajectoires. La première propose d’explorer les possibles reconnexions entre l’industrie agroalimentaire et la production régionale pour aller vers des systèmes alimentaires plus durables et résilients. La seconde trajectoire considère l’hypothèse d’une « perfect storm » induit par la combinaison de crises multiples : climatique, écologique, socio-économique… Le contexte actuel de la pandémie de Covid-19 montre que ces scénarios devraient faire partie du débat actuel. Les changements et problèmes décrits dans les scénarios d’Agrimonde-Terra résonnent avec les impacts observés de la pandémie sur les systèmes et la sécurité alimentaires. Le contexte actuel correspond en effet à la combinaison de multiples crises et a révélé la fragilité des chaines d’approvisionnement de produits essentiels comme les produits alimentaires. La régionalisation des systèmes alimentaires pourrait être une réponse pour les rendre plus résilients.

Les scénarios proposés par Agrimonde-Terra enrichissent le débat actuel sur l’évolution des systèmes alimentaires et de l’usage des terres. Ils doivent aider les décideurs et la communauté scientifique à identifier de nouvelles problématiques de recherche pour construire de futurs systèmes alimentaires plus sains et plus durables.

Référence

Olivier Mora, Chantal Le Mouël, Marie de Lattre-Gasquet, Catherine Donnars, Patrice Dumas, Olivier Réchauchère, Thierry Brunelle, Stéphane Manceron, Elodie Marajo-Petitzon, Clémence Moreau, Marc Barzman, Agneta Forslund, Pauline Marty. Exploring the future of land use and food security: A new set of global scenarios, PLOS ONE, 8 juillet 2020. DOI : https://doi.org/10.1371/journal.pone.0235597

En savoir plus sur la prospective Agrimonde-Terra

 

CP_AgrimondeTerra_Finalpdf - 888.58 KB

Service presse INRAE

Contacts scientifiques

Olivier Mora Direction de l’expertise scientifique collective, de la prospective et des études

Chantal Le Mouël Laboratoire d'Etudes et de Recherches en Economie sur les Structures et Marchés Agricoles, Ressources et Territoires

Guy Richard Direction de l’expertise scientifique collective, de la prospective et des études

Le département

En savoir plus

Société et territoires

Prospective Agrimonde-Terra : usage des terres et sécurité alimentaire mondiale en 2050

Avec Agrimonde-Terra, l’Inra et le Cirad ont prolongé leurs travaux publiés en 2011, sur la sécurité alimentaire mondiale à l’horizon 2050 (Prospective Agrimonde), en étudiant les principaux déterminants de l’évolution de l’usage des terres et leurs interactions avec la sécurité alimentaire et le climat. En 2050, les sols devront en effet permettre d’alimenter une population mondiale estimée à 9,7 milliards d’habitants, tout en participant à la lutte contre le changement climatique avec un rôle essentiel des forêts.

13 décembre 2019

Changement climatique et risques

Préparer les forêts du futur en Méditerranée

Avec une augmentation des températures et une baisse des précipitations au printemps et en été, la région méditerranéenne est particulièrement touchée par le changement climatique, et d’autant plus vulnérable aux incendies. De 1998 à 2017, la région a subi plusieurs séries d’années exceptionnellement chaudes et sèches. Les scientifiques d'INRAE analysent la réponse des écosystèmes forestiers au changement climatique et aux incendies pour préparer les forêts du futur.

17 janvier 2020

Changement climatique et risques

Pleins feux sur les incendies du futur

Comment le risque incendie va-t-il évoluer dans les prochaines décennies ? Les scientifiques d’INRAE cherchent à mieux comprendre les facteurs responsables des incendies de forêt dans un contexte de changement global. Zoom sur les grandes tendances qui se dégagent et qui influeront sur les politiques de prévention et de lutte contre ce risque naturel.

13 janvier 2020