Société et territoires 5 min

Visite des experts européens du Groupe de Recherche du Conseil européen (GRC)

Dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE), le centre de Colmar accueillait, ce lundi 11 avril 2022, les experts européens du Groupe de Recherche du Conseil européen, Jean-François Soussana, INRAE et Anne Puech, Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation. Cette visite a permis d’exposer les thématiques scientifiques d’INRAE et de mettre en avant le projet ResDur pour la production de cépages résistant aux maladies.

Publié le 12 avril 2022

illustration Visite des experts européens du Groupe de Recherche du Conseil européen (GRC)
© INRAE

Ce lundi 11 avril 2022, les 28 experts européens du Groupe de Recherche du Conseil européen, en charge de conseiller et représenter leurs gouvernements sur la politique de recherche et d’innovation européenne étaient présents sur le centre INRAE Grand Est – Colmar.

Les experts étaient accompagnés de Jean-François Soussana, vice -président International d’INRAE, Isabelle Albouy, responsable des affaires européennes de l’institut, Anne Puech du Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation, Serge Kauffmann, Président du Centre INRAE Grand Est-Colmar et de chercheurs et techniciens du Centre.

Cette visite était axée sur la réponse de la recherche au Green Deal (ensemble d'initiatives politiques proposées par la Commission européenne en vue de réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre d’au moins 55 % d’ici à 2030) La visite a permis aux experts européens présents d’en savoir plus sur les thématiques scientifiques d’INRAE et découvrir les plateformes expérimentales du centre. Une attention spéciale a été portée à la plateforme métabolomique et au Programme « RESDUR », développé en partenariat avec l’Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV) dont l'objectif est la réduction de l'usage des pesticides dans les vignobles grâce à la production de cépages résistants aux maladies.

Introduction générale à INRAE par Jean-François Soussana

Explications sur les cépages résistants par Eric Duchêne (UMR SVQV)

Plateforme d’analyse métabolomique par spectrométrie de masse – Patricia Claudel

Serre « Phenotis » en appui du programme ResDur

En savoir plus

Agroécologie

Alternatives aux pesticides chimiques : 24 organismes de recherche européens s’engagent sur une feuille de route ambitieuse

COMMUNIQUE DE PRESSE - Mobiliser les efforts de recherche pour accélérer la transition agroécologique répond à une forte demande des pouvoirs publics, des professionnels et de la société, en France comme en Europe. Pour faire face à ce défi majeur, repenser la manière dont la recherche doit être conduite et développer une stratégie commune de recherche et d’expérimentation non plus à une échelle uniquement nationale mais européenne est l’objet de la déclaration d’intention « Pour une agriculture sans pesticide chimique* ». Cette déclaration a été signée aujourd’hui par 24 organismes de recherche de 16 pays européens. Sous l’impulsion de l’institut français INRAE et de ses homologues allemands ZALF et JKI, cet engagement sans précédent permet la mobilisation de toute une communauté de recherche autour d’une vision partagée d’une agriculture sans pesticide chimique. Cette déclaration formalisée à l’occasion du Salon International de l’Agriculture le 23 février, avec le soutien des ministères français en charge de l'agriculture et de la recherche, et en présence d'Amélie de Montchalin, Secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes, assoit la mise en place d’une alliance européenne de recherche qui finalisera une feuille de route et la présentera prochainement à la Commission Européenne pour contribuer au Pacte Vert pour l’Europe.

23 février 2020