Agroécologie 2 min

Agriculture sans pesticides : INRAE moteur dans la construction d’une feuille de route européenne

Mobiliser les efforts de recherche pour une agriculture sans pesticides est un objectif prioritaire pour INRAE et répond à une forte demande des pouvoirs publics et de la société, en France comme en Europe. INRAE est maître d’œuvre d’un programme de recherche national et moteur de la construction d’une feuille de route européenne.

Publié le 05 juin 2019

illustration Agriculture sans pesticides : INRAE moteur dans la construction d’une feuille de route européenne
© INRAE

Si de nombreuses études scientifiques soulignent les impacts négatifs de l’utilisation excessive de pesticides sur la fertilité des sols, la biodiversité et sur la santé humaine, il reste difficile pour les agricultures de parvenir à s’en passer. La recherche doit se mobiliser tant pour aider à cette transition que pour élaborer des alternatives.
Au niveau national, INRAE s’est vu confier l’élaboration et le pilotage du Programme Prioritaire de Recherche « Cultiver et Protéger autrement ». Ce programme, lancé à l’initiative du Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation et du Secrétariat Général pour l’Investissement, a été confié à INRAE en juillet 2018.

Sur la scène européenne, INRAE a impulsé une initiative de recherche unique sur la réduction des pesticides chimiques en agriculture, en collaboration avec ses partenaires allemands du Centre de recherche sur le paysage agricole de Leibniz (ZALF) et du Centre de recherche fédéral allemand sur les plantes cultivées (JKI). « L’utilisation des pesticides est une question très difficile à appréhender pour l’Europe, nous avons besoin d’une vision ambitieuse de l’avenir. Pour avoir un impact tout en gardant des systèmes agri-alimentaires productifs et économiquement viables, il est urgent d’agir.  Il existe de nombreuses possibilités d’agir selon des approches systémiques et multidisciplinaires » souligne Christian Huyghe, directeur scientifique « Agriculture » d'INRAE. Le document de cadrage « Towards Chemical Pesticide-free Agriculture », préparé dans le cadre des discussions pour la préparation d’Horizon Europe, a permis de lancer les discussions et de mettre en place des ateliers de travail. Le premier d’entre eux s’est tenu le 5 octobre 2018 à Paris, dans le but d’initier la dynamique et de structurer un réseau européen, avec pas moins d’une dizaine d’organisations européennes présentes.

Déjà une vingtaine d’instituts de recherche européens mobilisés

Le 17 mai  2019, une vingtaine d’instituts de recherche européens se sont réunis à Berlin, avec le soutien de l’ambassade de France.  65 participants – chercheurs, représentants des ministères de tutelle allemand et français et de la Commission européenne ont ainsi pu discuter de  la stratégie commune à suivre.
Plusieurs pistes de recherche ont été proposées :

  • un meilleur usage des régulations agro-écologiques afin de développer des systèmes de production plus résistants aux maladies,
  • le fort potentiel de la sélection végétale,
  • l’utilisation du numérique et des nouvelles technologies et agroéquipements,
  • les leviers et verrous de la transition socio-économique…

Christian Huyghe aime à rappeler que « nous devons aussi changer nos méthodes de recherche afin de combler les lacunes en matière de connaissances auxquelles nous sommes confrontés ».
Une feuille de route sera présentée en octobre prochain lors du prochain atelier de travail en Finlande. Cet évènement sera ouvert à toutes les parties prenantes.

Christian Huyghe Directeur scientifique Agriculture d'INRAE

Contacts

Pierre DussortChargé d'affaires européennes