Grand-Est - Colmar

Héritier d’une longue histoire au service de la viticulture, le centre INRAE Grand Est-Colmar conduit des programmes de recherche visant à acquérir des connaissances et développer des innovations pour une viticulture durable.

L’agriculture et la viticulture doivent faire face aux défis sociaux et environnementaux : réduire l'usage des produits phytosanitaires et s’adapter au changement climatique tout en maintenant la qualité qui fait la renommée des produits agricoles français. Le centre INRAE Grand Est-Colmar mène à la fois des recherches académiques pour comprendre les maladies de la vigne et développe méthodes et innovations pour répondre au défi d’une agriculture et viticulture durable.

En 2018, les quatre premières variétés de raisins de cuve à résistance polygénique au mildiou et à l’oïdium sélectionnées à Colmar dans le cadre du programme ResDur ont été inscrites au catalogue officiel : Artaban, Floreal, Vidoc et Voltis. Ces premières variétés permettent de réduire de 90% l’usage de fongicides.

Nos chercheurs coordonnent le réseau ResDur, un dispositif expérimental mis en place pour créer, par croisement, de nouvelles variétés de vigne à raisins de cuve possédant des résistances polygéniques au mildiou et à l'oïdium. Les caractéristiques des variétés candidates sont évaluées simultanément sur les centres INRAE d’Angers, de Bordeaux, de Colmar et de Montpellier. L’ambition du centre Grand Est-Colmar est de conforter sa position de pôle européen pour l’étude des maladies de la vigne et la création variétale grâce à des partenariats avec nos collègues allemands et suisses. Nos chercheurs sont également leaders dans le développent de méthodes d’évaluation multicritère des systèmes de culture. Ils développement des outils de modélisation intégrée pour accompagner les acteurs dans la conception d’organisations territoriales de modes de production, transformation et recyclage des biomasses répondant aux défis du développement d’une bioéconomie durable.