Centre Grand Est-Colmar : nos recherches

Avec 130 chercheurs, ingénieurs et techniciens, Le centre INRAE Grand Est-Colmar est l'organisme de recherche principal du Biopôle Adrien Zeller de Colmar qui accueille une chaîne de métiers, de la recherche au développement agricole, autour de deux thématiques stratégiques "Vignes & Vins" et "Agronomie & Environnement".

Les recherches du centre sont structurées en deux thématiques :

Biologie intégrative de la résistance et de la qualité de la vigne pour une viticulture durable

La vigne est soumise à l’agression de nombreux bio-agresseurs et ravageurs qui sont contrôlés, au vignoble, par l’utilisation de produits phytosanitaires. Afin de concevoir des solutions pour une viticulture à bas intrants, il est indispensable de mieux comprendre ces maladies.

Feuille de vigne atteinte par le virus du court-noué

Les recherches menées à Colmar visent à acquérir des connaissances sur les maladies de la vigne, fongiques et virales, parmi les plus préjudiciables pour le vignoble français. Les travaux académiques portent sur la compréhension des interactions entre la vigne et ses agresseurs, incluant, dans le cas des maladies virales, les vecteurs de virus. Par ailleurs, la création de variétés résistantes à ces maladies nécessite de faire l’inventaire des gènes de résistance naturellement présents dans les espèces sauvages apparentées, d’évaluer le potentiel adaptatif des pathogènes et d’explorer l’induction de résistances par voie biotechnologique. Le succès des innovations dépendent de leur durabilité mais également de la qualité des vins produits et de leur potentiel de résilience face à l’évolution climatique. C’est pourquoi nos chercheurs mènent des travaux sur la qualité de la baie, en particulier la production d’arômes terpéniques, et sur le développement de la vigne.  Au-delà des résultats académiques, nos recherches produisent des innovations directement transférables à la profession, telles de nouvelles variétés de vignes résistantes, des outils de détection de virus (nanobodies) ou des itinéraires techniques (jachères nématicides). L’expérimentation en vigne est menée sur le centre, concentrée sur 10 ha de vignoble dont 7 ha en vignoble AOP riches de quatre terroirs différents.

Unités de recherche concernées :  Santé de la Vigne et Qualité du Vin (UMR SVQV), Unité d’Expérimentation Agronomique et Viticole (UEAV)

Gestion durable des territoires forestiers, agricoles et urbains multiperformants

De nombreuses formes d’agriculture se développent pour répondre au triple objectif de productions agricoles alimentaires et non alimentaires et de conservation des ressources naturelles (eau, sol, air, biodiversité, services écosystémiques).

Nos recherches visent à produire des connaissances sur la structure, le fonctionnement et les performances de différentes formes d’agriculture[1], de l’échelle de la parcelle à celle du paysage ou du territoire. Ainsi nous déterminons les caractéristiques qui permettent de réduire fortement l’utilisation des intrants de synthèse. Nous nous focalisons particulièrement sur deux grands types de leviers complémentaires : le développement et la gestion de la biodiversité support des services écosystémiques et l’apport de bio-solutions c’est-à-dire de biomolécules ou microorganismes permettant de stimuler la santé des plantes ou la fertilité des sols.

Un premier enjeu scientifique réside dans la compréhension des relations entre pratiques de gestion de l’agriculture et du paysage, la biodiversité et les services écosystémiques. Le second porte sur le développement de méthodes d’évaluation des performances environnementales, économiques et sociétales, utiles pour accompagner les acteurs de l’agriculture à concevoir et conduire une transition agroécologique. Ces connaissances et ces méthodes ont vocation à contribuer au développement d’une bioéconomie territoriale durable.

[1] Agroforesterie et Agricultures de type conventionnelle, biologique, de conservation, agroécologique

Unités de recherche concernées : Laboratoire agronomie et environnement (UMR LAE), Unité d’Expérimentation Agronomique et Viticole (UEAV)


Infrastructures de recherche du centre

 

En collaboration avec ses partenaires (CIVA, IFV), le centre Grand Est-Colmar dispose d’installations expérimentales spécifiquement adaptées à l’étude de la vigne en condition contrôlée et au vignoble et à l’évaluation des systèmes et territoires agricoles. Ces dispositifs, pour partie labellisés, rassemblent équipements de pointes et savoir-faire uniques permettant des d’échanges réguliers et privilégiés avec les acteurs du monde sociaux économiques.

Plateforme dédiée à la vinification expérimentale et à l’évaluation œnologique des produits

La plateforme de vinification, a été créer pour répondre aux différents objectifs expérimentaux visant à réaliser, en conditions contrôlées, des micro et mini-vinification avec équipements adaptés à la taille des échantillons issus des différents dispositifs expérimetaux. De plus, elle permet d'effectuer les analyses tant biochimiques que sensorielles indispensables à l'évaluation oenologique des produits.  Elle est mutualisée avec l’Institut Français de la Vigne et du Vin, le Conseil Interprofessionnel des Vins d’Alsace et les techniciens viticoles de la Chambre d’Agriculture d’Alsace.

En savoir plus >>>

Phenotis 

Phenotis comprend un ensemble d'équipement (serres, parcelles, dispospositifs expérimentaux) conçus pour venir en appui aux programmes de recherche au service d’une viticulture à bas intrants, produisant des vins de qualité et adaptée au climat du futur. 

En savoir plus >>>

Plateforme de phénotypage dédiée à l’évaluation de la résistance de la vigne au mildiou et à l’oïdium

Cette infrastructure, unique en Europe, permet la production et l'évaluation des plantes à moyen débit tout en optimisant le temps et l'espace nécessaire. Elle a été conçue pour garantir la qualité des données de phénotypage. 

En savoir plus >>>

Plateau d’analyse du métabolisme secondaire de la vigne

Ce dispositif est destiné à identifier et caractériser les facteurs déterminantes de la qualité des raisins et des vins (arôme des raisins, taux de sucre,...). Il permet également d'étudier les mécanismes de défenses de la vigne. 

En savoir plus >>>

PRO’spective - Sols et résidus organiques

PRO'spective est un dispositif d’étude du recyclage des produits résiduaires organiques (PRO), un des trois sites principaux (2ha) du Système d’Observation et d’Expérimentation et de Recherche en Environnement (SOERE) en France

En savoir plus >>>

PEPSVI - Plateforme d'Evaluation de Systèmes Viticoles Innovants,

Ce dispositif expérimental implanté en 2014  vise à réduire l’usage d’intrants de synthèses. Il permet l’évaluation de 4 itinéraires culturaux innovant (biocontrôle, production intégrée, variétés résistantes) comme alternative à l'utilisation des fongicides et des herbicides.

En savoir plus >>>

MAELIA 

La plateforme MAELIA a pour mission principale la modélisation intégrée des activités agricoles pour l’évaluation de leurs impacts sur les ressources naturelles (eau, sol, services écosystémiques…) et leurs performances socio-économiques au sein des territoires agricoles.

En savoir plus >>>
 

Unités de recherche

Le centre compte 3 unités de recherche dont 2 unités mixtes de recherche, 1 unité expérimentale et 1 unité d’appui administratif

Unités mixtes de recherche

  • Laboratoire Agronomie et Environnement (LAE) - INRAE / Université de Lorraine >>>
  • Santé de la Vigne et Qualité du Vin (SVQV) - INRAE / Université de Strasbourg >>>

Unité expérimentale

  • Unité d'Expérimentation Agronomique et Viticole (UEAV) >>>

Unité de service

Services Déconcentrés d'Appui à la Recherche (SDAR)