3 min

Soutien à l’innovation : création du label AgriO reconnu par la « French Tech Seed » pour les start-ups agri/agro en recherche d’investisseurs

COMMUNIQUE DE PRESSE - Fort de sa sélection à l’appel à manifestation d’intérêt lancé par Bpifrance et de sa reconnaissance comme apporteur d’affaires « French Tech Seed » en février 2020, le consortium AgriO propose un nouveau processus de labellisation à de jeunes entreprises innovantes en recherche d’investisseurs. Délivré par des experts des mondes agricoles, agro-industriels ou agroalimentaires à des jeunes entreprises à haut potentiel, le label AgriO vient parachever un accompagnement personnalisé réalisé par des structures spécialisées (incubateurs, accélérateurs, pôles de compétitivité…) qui ont mis en commun leurs expertises.

Publié le 12 mai 2020

illustration Soutien à l’innovation : création du label AgriO reconnu par la « French Tech Seed » pour les start-ups agri/agro en recherche d’investisseurs
© INRAE

Le consortium AgriO a pour membres :  INRAE (impliquant TWB, MGP, le CVT AllEnvi) et sa filiale de valorisation INRAE Transfert, AgroParisTech et sa SRC AgroParisTech Innovation, L’Institut Agro via son école interne Montpellier SupAgro, Agronov, Vitagora, IAR et Agri Sud-Ouest Innovation.

En raison de leurs compétences et complémentarité, les partenaires du Consortium AgriO sont des acteurs essentiels du domaine agri-agro pour :

  • faire émerger des projets de startups à forte intensité technologique
  • identifier les startups à la recherche de financements,
  • labelliser celles à plus fort potentiel avec ce label AgriO sectoriel
  • les aider à rencontrer des investisseurs privés adaptés (fonds d’investissement, business angels…).

Cette initiative collective vise à augmenter le flux et également la qualité des projets de création d’entreprises grâce à un accompagnement structuré et professionnel sur toute la chaîne de valeur, et permettre l’accès à de nouvelles sources de financement. Ce label AgriO, valorisable auprès d’investisseurs publics et privés, permet notamment aux jeunes entreprises concernées de solliciter jusqu’à 250 k€ sous forme d’obligations convertibles de la part du fonds French Tech Seed en co-financement.

Cette reconnaissance French Tech Seed est attribuée pour une période de deux ans au consortium apporteur d’affaires. Durant cette période, AgriO devra être en mesure de démontrer sa capacité à s’assurer du caractère technologique, de la pertinence des projets d’entreprises et de leurs perspectives de développement, et également de la qualité des porteurs de projets.

Les infrastructures et la qualité scientifique des travaux de recherche menés au sein des laboratoires d’INRAE, d’AgroParisTech, de L’institut Agro - Montpellier SupAgro et des partenaires associés, alliée à un accompagnement sur-mesure des chercheurs et porteurs de projets par AgriO permettront de faire émerger des projets de startup à forte valeur ajoutée économique, sociale, et environnementale, à fort potentiel de croissance et d’accélérer le transfert et le développement de l’innovation portés par des acteurs industriels français. Le volet enseignement supérieur permettra également de mobiliser et d’intégrer à ces projets de nouvelles compétences portées par les étudiants et les jeunes diplômés des campus partie-prenantes.

« La mutualisation des moyens et des efforts des partenaires du consortium AgriO et de leurs réseaux est un réel atout pour faire émerger des projets de startups à solide valeur ajoutée et créatrices de valeur économique. Ce consortium officialise également une démarche fédératrice au sein de la filière agri-agro. » Réjane Le Tinévez – Directrice Générale d’INRAE Transfert

Les dates des prochains dépôts des dossiers de candidatures sont les 28 juin et 22 septembre 2020. Plus d’infos prochainement sur les sites web des partenaires.

French Tech Seed : 400 Millions d’euros d’investissements en jeu

La reconnaissance par Bpifrance de ce consortium fait suite à l’AMI (Appel à Manifestation d’Intérêt) annoncé par le Premier Ministre Edouard Philippe, le 21 juin 2018, pour le fonds d’investissement French Tech Seed, doté de 400 M€ issus du Programme d’Investissement d’Avenir. Opéré par Bpifrance, ce fonds a vocation à soutenir les startups technologiques en phase de post-maturation, notamment des startups de la Deeptech et de moins de 3 ans. L’originalité du fonds repose sur un mécanisme d’apporteurs d’affaires labellisés et un effet de levier sur l’investissement privé.

Le terme deeptech qualifie des projets reposant sur des technologies ou des combinaisons de technologies :

issues d’un laboratoire de recherche (public/privé) et/ou s’appuyant sur une équipe/gouvernance en lien fort avec le monde scientifique (profil scientifique/technologie clé),

qui présentent de fortes barrières à l’entrée, matérialisées par des verrous technologiques difficiles à lever,

qui constituent un avantage fortement différenciateur par rapport aux offres existantes,

caractérisées par un go-to-market (développement, industrialisation, commercialisation) long/complexe donc probablement capitalistique.

 

En savoir plus

Société et territoires

Les start-up et INRAE

Accompagner la création de start-up à INRAE, c'est promouvoir l'innovation et valoriser les résultats de nos recherches. Découvrez des exemples de start-up qui ont été créées à partir de l'Institut, ou dans son environnement, depuis 1999.

20 octobre 2020