Alimentation, santé globale 3 min

L’ADEME et INRAE dévoilent la nouvelle version de la base de données AGRIBALYSE, au service de l’alimentation durable

COMMUNIQUE DE PRESSE - A l’occasion du colloque Alimentation & Environnement - AGRIBALYSE, l’ADEME et INRAE présentent la nouvelle version de la base de données AGRIBALYSE, qui permet de connaître l’impact environnemental d’un produit alimentaire, depuis sa production agricole jusqu’à son achat ou sa préparation par le consommateur. La mise à jour de cet outil, mis à disposition de chacun - industriels, producteurs et consommateurs - et dont la première version fut lancée en 2009, vient en appui de l’expérimentation sur l’affichage environnemental lancée par le gouvernement.

Publié le 29 septembre 2020

illustration L’ADEME et INRAE dévoilent la nouvelle version de la base de données AGRIBALYSE, au service de l’alimentation durable
© ADEME

AGRIBALYSE, la plus complète des bases de données pour mesurer les impacts environnementaux de notre alimentation

La base de données AGRIBALYSE fournit des données de référence sur les impacts environnementaux des produits agricoles et alimentaires. Dans sa version 3.0 publiée aujourd’hui, elle contient à la fois des données sur les produits agricoles bruts (bœuf, blé…) à la sortie de la ferme et sur des produits transformés (burger, baguette de pain…) prêts à être consommés.

L’ADEME a  mené ce travail avec INRAE sur le volet agricole et des cabinets indépendants sur le volet transformation agroalimentaire et consommation. La collecte des données a été réalisée selon la méthodologie de l’Analyse du Cycle de Vie (ACV) qui permet de prendre en compte 14 indicateurs (le changement climatique, l’usage des terres, la consommation d’eau, la consommation de ressources non renouvelables, la consommation d’énergies fossiles, etc) pour l’ensemble du cycle de vie d’un produit.

Un outil évolutif, transparent, disponible pour l’amélioration environnementale des filières

Sachant qu’un quart de l’empreinte carbone des Français provient de l’alimentation, les données AGRIBALYSE doivent pouvoir aider l’ensemble des filières agricoles, à améliorer les systèmes de production et à réduire les impacts. L’objectif premier est donc que l’ensemble des acteurs de l’agriculture et l’agroalimentaire se saisissent de cet outil pour :
-    évaluer l’impact de leurs produits alimentaires
-    mettre en place une stratégie d’éco-conception pour réduire l’impact de leur production
-    communiquer sur la réduction de leurs impacts auprès des consommateurs.

Cette base de données ouvre de nouveaux champs de recherche dont s’est emparé INRAE. Les impacts d’une diversité de modes de production dont l’agriculture biologique, la territorialisation des productions et le recyclage, le développement de l’agroécologie et de la bioéconomie, et enfin les incertitudes liées à l’agrégation des données sont autant de pistes de recherche qui permettront in fine de répondre à l’ensemble des enjeux posés.
Ces recherches porteront notamment sur des impacts environnementaux tels que la biodiversité ou le stockage du carbone dans les sols, qui ne sont pas encore pris en compte dans les ACV. C’est ainsi que les ruminants nourris à l’heure actuelle sur des prairies permanentes ont un meilleur impact sur la biodiversité et le stockage de carbone dans le sol, que les élevages intensifs qui utilisent des aliments importés pour l’alimentation des animaux.

Quelques chiffres

 

-        200 produits agricoles bruts référencés dans AGRIBALYSE

-        2500 produits alimentaires prêts à être consommés dans AGRIBALYSE

-        14 indicateurs permettent de connaître l’impact environnemental des produits alimentaires

 

Un premier pas vers l’affichage environnemental

Alors que les citoyens témoignent d’attentes de plus en plus fortes en matière de transparence sur les produits consommés, le gouvernement et l’ADEME ont lancé une expérimentation visant à tester différents dispositifs d’affichage environnemental sur les produits alimentaires. L’objectif est d’évaluer les effets des dispositifs d’affichage expérimentés sur les choix des consommateurs et les orienter vers une consommation alimentaire plus respectueuse de l’environnement.

Ces expérimentations pourront notamment s’appuyer sur la base de données AGRIBALYSE, pour connaître l’impact environnemental de différentes catégories de produits.

La plateforme AGRIBALYSE : https://ecolab.ademe.fr/agribalyse

Pour aller plus loin :

En savoir plus

Alimentation, santé globale

Un vaccin contre la toxoplasmose pour les singes Saïmiris

Les Saïmiris, petits singes d’Amérique du Sud, sont particulièrement sensibles à la toxoplasmose, une infection parasitaire due au protozoaire Toxoplasma gondii. Une campagne de vaccination de Saïmiris a débuté en septembre 2017 dans cinq parcs zoologiques français. Le vaccin contre T. gondii a été développé par l’équipe BioMédicaments Anti Parasitaires (BioMAP) de l'unité mixte de recherche Infectiologie et santé publique (UMR ISP, Inra-Université de Tours), en collaboration avec la société Vaxinano.

19 décembre 2019

Alimentation, santé globale

Prédire la qualité organoleptique du chocolat à partir de la fève de cacao

Imaginez le meilleur du chocolat…. Scientifiques INRAE et industriels du domaine du cacao ont fait de cette perspective un projet scientifique majeur à la faveur duquel ils montrent que les polyphénols de la fève de cacao permettent de séparer les chocolats qui en sont issus, en différentes classes sensorielles. Une collaboration et des résultats essentiels alors qu’aujourd’hui les processus de dégustation sont encore longs et onéreux.

26 décembre 2019