illustration Cécile Donnadieu et l’unité GeT-PlaGe : expertise et innovation en Génomique et transcriptomique
© INRAE

1 min

Cécile Donnadieu et l’unité GeT-PlaGe : expertise et innovation en Génomique et transcriptomique

Experts du séquençage au centre INRAE Occitanie-Toulouse, Cécile Donnadieu et son équipe mettent leurs compétences au service des chercheurs, afin de répondre à leurs questions scientifiques. Génomique et transcriptomique n’ont aucun secret pour eux ! Conseil, suivi de projets et développement de solutions techniques sont leurs missions quotidiennes, qu’ils ont maintenues autant que possible pendant la période de confinement. Rencontre avec les personnels de l’unité GeT-PlaGe, à la pointe des innovations technologiques.

Publié le 10 juillet 2020

Quelles sont vos missions ?

Je suis directrice de l’unité de Service GeT-PlaGe. Notre mission est d’apporter aux équipes de recherche les conseils, l’expertise et les outils les plus performants et innovants dans les domaines de la Génomique et de la Transcriptomique. Les personnels de l’unité GeT-PlaGe réalisent des expérimentations en génomique pour produire les données de séquençage ou de PCR quantitative qui permettent aux équipes de recherche de répondre à leurs questions scientifiques. Certains de ces projets nécessitent des développements technologiques et méthodologiques. Nous avons pour objectif de proposer les innovations les plus pertinentes aux équipes de recherche.

Habituellement, nous accueillons une 50aine de personnels d’unités de recherche de la région toulousaine (GenPhySE, LIPM, CNRGV, EDB, I2MC, GBP…) qui accèdent en autonomie aux différents équipements.

Quel a été votre rôle depuis le confinement ?

Au début de la crise, en collaboration avec la direction du centre et les unités, j’ai entièrement consacré mon temps à la rédaction du plan de continuité d’activité. Ce travail a notamment consisté à définir et recenser les activités essentielles à maintenir, ainsi que les moyens humains déployés, dans le but de garantir la protection de la santé des agents pour l’ensemble du centre.

L’équipe a pu ainsi communiquer sur les règles en matière de prévention et les gestes barrières à l’ensemble de ce personnel mobilisable et s’est assurée de la mise en œuvre de ce plan de continuité d’activité.

Comment gérez-vous votre travail à distance ?

Pendant le confinement, nous n’avons pas arrêté de travailler. Pour ce qui me concerne, une grande partie de mon temps a été consacré à réorganiser le fonctionnement de l’unité afin de garder au maximum notre cohésion, donner du sens au télétravail et apporter les conditions optimales pour permettre à chacun de passer cette période le plus sereinement possible. J’ai aussi continué à gérer les dossiers en cours, notamment le plan triennal de l’ISC GeT, la participation de GeT-PlaGe à France Génomique (PIA) et le suivi du projet SeqOccIn.

Les personnels de l’unité ont également continué leurs activités :

  • Conseiller les équipes de recherche, publiques et privées, sur les meilleures approches en génomique pour leurs projets de recherche
  • Réaliser une veille approfondie des nouvelles applications et des nouveaux protocoles disponibles
  • Mettre en place des nouvelles applications et process que nous souhaitions développer sans en avoir le temps jusque-là

Bien sur les Papas, Mamans de l’unité (dont je fais partie) ont géré en parallèle leurs enfants. Ces derniers qui ont souvent participés aux visio-conférences, ont maintenant une connaissance approfondie de nos activités ! (Rires)

Comment avez-vous gardé le lien avec vos collègues ?

Dans cette période nous avons mis en place différents moyens (WhatsApp, Gittlab…) en plus des réunions SKYPE hebdomadaires. L’ensemble de l’unité a joué le jeu et nous avons gardé des liens étroits en continuant à échanger sur les anecdotes plus personnelles.

Comment s’est passé/se passe la reprise de vos activités ?

La semaine du 11 au 15 mai a été consacrée à la remise en service des machines et à la réception des premières commandes. Tous les équipements sont repartis correctement.

Pour l’instant, une dizaine de biologistes sont revenus sur site. Nous nous sommes organisés en mode atelier afin d’éviter au maximum les contacts et l’utilisation de machines communes. Chaque biologiste travaille dans une pièce de laboratoire qui lui est dédiée. Les projets de séquençage longs fragments et court fragment ont repris.

Nous allons tous progressivement revenir sur site et retrouver les liens qui rendent notre travail plus intéressant et valorisant. Nous espérons pouvoir accueillir rapidement les utilisateurs qui accèdent habituellement en autonomie aux équipements.

 

Découvrir GeT-PlaGe

Cécile Donnadieu Directrice de l’Unité de Service Génome et Transcriptome - Plateforme Génomique (GeT-PlaGe)

Le centre

Le département