2 min

Un Séminaire/Atelier pour l’autonomie alimentaire de la Guadeloupe

Dans le cadre de ses 70 ans, le centre Antilles-Guyane en partenariat avec l’association Nouvèlvwa a organisé un séminaire/atelier « La souveraineté alimentaire de la Guadeloupe : potentialités et perspectives de développement pour une croissance verte », le vendredi 21 juin 2019 à la Médiathèque Ernest Pépin au Lamentin.

Publié le 20 juin 2019

illustration Un Séminaire/Atelier pour l’autonomie alimentaire de la Guadeloupe
© inrae

Le centre Antilles-Guyane, fête cette année, ses 70 ans. C'était pour nous l’occasion de sensibiliser nos principaux bénéficiaires, aux résultats majeurs de nos équipes tout au long de ces 70 années d’existence. Ces éléments constitueront des éléments de diagnostic nous amenant à présenter nos perspectives en matière de recherche, formation et innovation pour favoriser le progrès de nos régions, en bonne cohérence avec les ambitions de nos Schémas Régionaux de Développement.

Un événement en deux parties

Cette journée qui ciblait les socio-professionnels de la sphère agricole, les enseignants chercheurs et étudiants, les consommateurs et les décideurs politiques, s'organisait en deux parties :

  • La matinée était consacrée à la contribution de l’INRA-AG au renforcement de la souveraineté alimentaire régionale : diagnostic et projections. Etaient ainsi mises en exergue, les avancées permises par la recherche agronomique, et ses projections, en réponse aux enjeux de la souveraineté alimentaire, et de l'accompagnement des transitions agroécologique et bioéconomique, en pointant les impacts au bénéfice des 3 DFA, de la Grande Caraïbe et de l’ensemble des zones intertropicales.
  • L'après-midi un atelier co-construit avec l'association Nouvèlvwa, se déroulait autour d'un cas d’étude concret : Comment construire une filière « fruit à pain » en Guadeloupe ? Il s'agira de réaliser un pré-projet, pour une feuille de route générique pour le développement d'une filière alimentaire à base de produits locaux.

Une journée en partenariat avec l’association Nouvèlvwa

Cette journée, en partenariat avec l'association Nouvèlvwa se donnait pour défi, la construction d'une vision stratégique collective. Il s'agit de concrétiser les chemins de sortie de la dépendance de la Guadeloupe vis-à-vis des importations alimentaires : créer les conditions d’une plus grande autonomie alimentaire, économiquement, socialement et environnementalement viable.

Catherine OdetRédactrice

Contacts

Harry Ozier-Lafontaine Directeur du centre Antilles-GuyaneOrganisateur

Catherine Odet Contact presse06 90 73 82 85)

Le centre

En savoir plus

Biodiversité

Gérer les forêts de manière durable : une nécessité urgente

Les forêts sont fortement impactées par les changements globaux. Or, elles jouent un rôle clé dans de nombreux processus écologiques et fournissent une grande quantité de services. Les scientifiques de l’Inra et d’Irstea promeuvent par le biais de leurs travaux une gestion durable et raisonnée de ces écosystèmes précieux.

25 novembre 2019

Agroécologie

L’eutrophisation : mieux comprendre pour mieux gérer

Marées vertes, prolifération d’algues, parfois toxiques, dans des lacs, cours d’eau ou zones côtières sont des manifestations d’eutrophisation des milieux aquatiques. Une expertise scientifique collective a été conduite sur ce sujet par le CNRS, l’Ifremer, l’Inra et Irstea, à la demande des ministères en charge de l’Agriculture et de l’Environnement. Elle a livré ses conclusions lors d’un colloque le 19 septembre 2017.

12 décembre 2019

Agroécologie

Pour une valorisation des exploitations agricoles de petite échelle bioéconomique et agroécologique

L’Académie d’Agriculture de France, la Chambre d’Agriculture de Martinique et l’Inra Antilles-Guyane, en partenariat avec de nombreux acteurs ont réalisé une note d’orientation sur les agricultures ultramarines. Ce document « De l’agroécologie à la bioéconomie : des alternatives pour la modernisation du système agricole et alimentaire des Outre-Mer » s’attache à la valorisation des exploitations agricoles de petite échelle bioéconomiques et agroécologiques afin d’explorer de nouveaux champs d’expansion et de progrès pour les agricultures des Outre-Mer.

19 décembre 2019