Agroécologie 3 min

Dossier : viande et élevage, un éclairage par la recherche

DOSSIER. Ce dossier propose des éléments de réflexion sur un sujet de préoccupation croissant dans nos sociétés occidentales : l’élevage et la consommation de viande. En tissant des liens entre différents résultats de recherche, il dégage, non pas des réponses simples, mais quelques pistes sur lesquelles on peut s'appuyer pour construire son propre point de vue

Publié le 24 février 2017

illustration Dossier : viande et élevage, un éclairage par la recherche
© INRAE, S. Toillon

Aux questions légitimes posées avec de plus en plus d’acuité sur l’élevage et la consommation de viande, on ne peut se contenter de répondre par des slogans simplistes. Ces questions sont complexes parce que notre rapport à l’animal est complexe et questionne la place de l’homme parmi les autres espèces. Tuer un animal pour le manger après l’avoir élevé, même si cet animal n’existerait pas sans cette finalité, n’est pas un acte banal. S’opposer à cet acte peut conduire à refuser la consommation de viande et de produits animaux. Mais quelles seraient les conséquences d'une disparition complète de l'élevage ?

 

Ce dossier propose des éléments de réflexion étayés par des résultats de recherches récents. En particulier, une expertise scientifique, réalisée par INRAE en 2015-2016, s’est penchée sur l’élevage en Europe. A travers une synthèse de la littérature scientifique internationale, elle montre que les services rendus par l’élevage ont été jusqu’à présent sous-estimés par rapport à ses impacts négatifs. Elle montre aussi qu’il est impossible d’établir un bilan global des impacts de l’élevage, positif ou négatif. L’expertise souligne enfin que supprimer totalement l’élevage se traduirait par une perte de services environnementaux et culturels, aussi bien au niveau local qu’au niveau global.

 

Réduire la consommation de viande dans les pays riches, limiter l’élevage de ruminants aux surfaces en herbe, retrouver les bénéfices du couplage polyculture-élevage apparaissent comme des pistes réalistes et prometteuses pour diminuer les impacts négatifs de l'élevage.

 

Lire le dossier :

 

Vaches Mérentaise-220
Quelques idées fausses sur la viande et l’élevage
Avis viande INRAE-220
Quels sont les bénéfices et les limites d’une diminution de la consommation de viande ?
Carte élevages européens 220
Pour une vue d’ensemble des impacts et services de l’élevage en Europe
Cochons sur paille-220
Des leviers pour améliorer les systèmes d’élevage européens

Cochon au fond du jardin-220
La viande in vitro, une fausse bonne idée ?

 

En savoir plus

La modification génétique des animaux à l’épreuve de l’édition du génome

Le 12e avis du Comité d’éthique Inra-Cirad-Ifremer porte sur l’utilisation des nouvelles techniques d’édition du génome, comme CRISPR-Cas9, à des fins de modification génétique des animaux. Il s’inscrit dans le prolongement de l’avis précédemment rendu sur l’édition du génome des végétaux. Ce 12e avis considère les applications agronomiques de ces techniques, soit pour améliorer l’élevage, soit pour lutter contre des ravageurs, parasites, ou espèces envahissantes.

13 décembre 2019

Agroécologie

MOOC Bien-être des animaux d'élevage

Ce MOOC a été conçu par une équipe pédagogique regroupant des enseignants-chercheurs, des chercheurs et des vétérinaires spécialistes du bien-être des animaux d’élevage. Il est structuré en trois modules : "comprendre" qui pose les bases théoriques, "évaluer" qui propose des éléments utilisables sur le terrain, et "améliorer" qui présente quelques solutions.

01 décembre 2019