Alimentation, santé globale

Le centre Île-de-France - Jouy-en-Josas - Antony au Salon de l'Agriculture 2020

Pour la première participation d’INRAE au Salon de l’Agriculture, le centre Île-de-France - Jouy-en-Josas - Antony était représenté par les unités PROSE et MICALIS, assurant une présence permanente sous forme d'ateliers pour le public. Sur le stand de "La ferme pédagogique", dans l'espace "Cuisine", nos chercheurs étaient également présents pour donner des conférences sur la santé humaine et animale

Publié le 24 mars 2020

illustration Le centre Île-de-France - Jouy-en-Josas - Antony au Salon de l'Agriculture 2020
© INRAE

 

Unité PRocédés biOtechnologiques au Service de l’Environnement (PROSE)

 

L’unité PROSE mène des recherches sur les biotechnologies environnementales, sur les procédés et les filières de valorisation des déchets : stations d’épuration, digesteurs anaérobies, procédés bioélectrochimiques, centre de stockage de déchets... Les études vont de l’échelle nanométrique (molécules) à l’échelle macroscopique (procédé). Les objectifs sont de comprendre les processus, intégrer les connaissances du processus au procédé, optimiser et innover. Sur le stand, l’équipe a présenté les travaux qu’elle mène sur toute une palette des biotechnologies environnementales. L’unité PROSE cherche à tirer parti des propriétés de recyclage des communautés naturelles de microorganismes, véritable moteur biogéochimique de la biosphère, pour valoriser nos déchets et nos effluents organiques. Comment fonctionne le moteur microbien de nos stations d’épuration et de nos unités de méthanisation de déchets ? Comment utiliser ces nouvelles connaissances pour imaginer les technologies du futur qui tireront parti des extraordinaires propriétés de nos alliés microscopiques pour booster le développement de la chimie verte à partir des véritables sources de matière et d’énergie que sont nos biodéchets ?

 L'institut Micalis

L’Institut MICALIS mène des recherches dans le domaine de la « Microbiologie de l’Alimentation au service de la Santé ». Une large part des 21 équipes de recherche de MICALIS étudie les écosystèmes microbiens associés naturellement à l’homme et l’animal ou présents dans certains aliments – notamment les aliments fermentés.  Ces flores microbiennes complexes sont indispensables à notre santé ; en participant à nos défenses immunitaires, à notre digestion ou en nous protégeant des bactéries pathogènes. Ces recherches ont un important potentiel d’applications pour l’utilisation de ces microorganismes dans les domaines de l’alimentation et de la santé. Sur le stand de l’Institut MICALIS, les scientifiques ont présenté, à l’aide de jeux, photos et expériences, la biodiversité spectaculaire de ces écosystèmes intestinaux ou alimentaires ainsi que des découvertes récentes illustrant l’importance de ces mondes bactériens pour notre santé.

 Conférences

Sur le stand de la "Ferme pédagogique", Sabine Riffault et Ronan Le Goffic ont chacun présenté une conférence axée sur leurs recherches alliant santé humaine et animale :

  • Lutter contre la bronchiolite du nourrisson et les maladies respiratoires du veau : même combat ! par Sabine Riffault (UMR VIM)
  • Un vaccin universel contre la grippe de l’Homme et des animaux par Ronan Le Goffic (UMR VIM)

Joël Doré (UMR MICALIS) était présent pour donner une conférence sur la santé et le rôle essentiel du microbiote "Pour un microbiote heureux", suivie de la projection du documentaire "Microbiote, les fabuleux pouvoirs du ventre"

Retrouvez tous les meilleurs moments du SIA 2020

 

Le centre

Les départements

En savoir plus

Alimentation, santé globale

Un vaccin contre la toxoplasmose pour les singes Saïmiris

Les Saïmiris, petits singes d’Amérique du Sud, sont particulièrement sensibles à la toxoplasmose, une infection parasitaire due au protozoaire Toxoplasma gondii. Une campagne de vaccination de Saïmiris a débuté en septembre 2017 dans cinq parcs zoologiques français. Le vaccin contre T. gondii a été développé par l’équipe BioMédicaments Anti Parasitaires (BioMAP) de l'unité mixte de recherche Infectiologie et santé publique (UMR ISP, Inra-Université de Tours), en collaboration avec la société Vaxinano.

19 décembre 2019

Alimentation, santé globale

L'Inra, la société Valorex et l’association Bleu-Blanc-Cœur signent une convention cadre pour consolider et développer des modèles agricoles et alimentaires durables

COMMUNIQUE DE PRESSE - Le 8 novembre 2019, Philippe Mauguin, Président directeur général de l’Inra et Pierre Weill, co-président de l’association Bleu-Blanc-Cœur et fondateur de la société Valorex, ont signé une convention-cadre qui vise à organiser leurs collaborations dans les domaines de la nutrition humaine, de la santé animale et de l’environnement.

19 décembre 2019