Dossier revue
Changement climatique et risques

Le biosourcé va-t-il-verdir le bâtiment ?

La biomasse semble un remède miracle pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre et atténuer le changement climatique, particulièrement pour le secteur du bâtiment, responsable de près d’un quart des émissions en France. Construire en bois, paille, tournesol, chanvre répond-il à toutes les questions ?

Publié le 16 janvier 2023


La revue qui informe, décrypte, donne à réfléchir
Ce dossier est à retrouver dans RESSOURCES #3

 

 

 

[INFOGRAPHIES] Biomatériaux : origines, usages et cycles de vie en un coup d'œil


 
 

 

 

LEXIQUE

  • Biomasse : ensemble des matières végétales et animales renouvelables à l’échelle d’une vie humaine (cultures, pâturages, forêts, animaux, etc.). Non fossiles, ces matières peuvent être utilisées pour l’alimentation humaine ou animale, la manufacture de différents produits ou pour générer de l’énergie sous la forme de chaleur ou d’électricité.
  • Produit biosourcé : matériaux industriels (bioplastiques et composites) et molécules chimiques partiellement ou totalement issus de la biomasse, dont l’usage n’est ni alimentaire ni énergétique. Ils sont obtenus à partir de diverses ressources : prairies, cultures agricoles, arbustes, arbres et leurs résidus mais aussi déchets industriels organiques dits co- ou sous-produits.
  • Écoconception : démarche scientifique, technique et économique visant à intégrer les aspects environnementaux dans la conception et le développement de produits.
  • Carbone renouvelable : carbone issu de ressources végétales et animales, qui se renouvelle à l’échelle d’une vie humaine (environ80 ans) et dont la consommation n’augmente pas la quantité nette de CO2 dans l’atmosphère.
  • Bioéconomie : économie de la photosynthèse et plus largement du vivant. Elle se base sur la production et la mobilisation de biomasse pour une valorisation optimale. Elle permet d’utiliser au maximum une énergie abondante, renouvelable et gratuite : l’énergie solaire.
  • Biosphère : définie ici comme latotalité des écosystèmes (organismes vivantset leurs milieux de vie) présents sur Terre, que ce soit dans le sol, l’eau ou l’atmosphère.
  • Technosphère : ensemble des objets,des matières en usage et des déchets créés par l’être humain et n’existant pas à l’état naturel sur Terre et dans l’atmosphère (ex.: le plastique, les matériaux composites), etc.
  • Puits de carbone : espaces naturels (océan,végétaux, sols, etc.) qui captent et stockent plusde carbone qu’ils n’en libèrent dans l’atmosphère. Cette capacité dépend de différents facteurs. Dans certaines conditions, ces « puits » peuvent être altérés et devenir émetteurs.
  • Sarah-Louise Filleux, Pierre-Yves Lerayer, Yann Chavance

    Rédacteurs

  • Monique Axelos & Michael O'donohue

    Pilotes scientifiques

  • Arthur Bonifay

    Illustrateur