Alimentation, santé globale 2 min

Prolific : étudier le potentiel santé des bactéries lactiques

Le projet de recherche Prolific (Produits laitiers et ingrédients fermentés innovants pour des populations cibles) vise à évaluer les bénéfices santé des produits laitiers fermentés chez les jeunes enfants et les seniors. Le projet porté par un consortium associant des industriels regroupés au sein de Bba Milk Valley® et des équipes de recherche bretonnes et ligériennes va nécessiter un investissement de 14 millions d'euros sur 5 ans. Yves Le Loir, directeur de l’UMR STLO est chargé de coordonner le projet. Lancement prévu en septembre.

Publié le 10 juillet 2020

illustration Prolific : étudier le potentiel santé des bactéries lactiques
© INRAE

De même que le projet PROFIL* initié en 2015, le projet Prolific a été construit en étroite collaboration entre les industriels regroupés au sein de Bba-Milk Valley® et 6 partenaires académiques bretons et ligériens. Il est soutenu par le pôle de compétitivité Valorial. Ce second grand projet structurant cible plus particulièrement les bactéries lactiques et propioniques et leur capacité à apporter une plus-value aux produits laitiers fermentés destinés aux jeunes enfants (du nourrisson à l’âge de la diversification alimentaire) et aux seniors autonomes. « Ce projet réuni l’ensemble des expertises nécessaires à la production de connaissances et au transfert vers l’innovation, en allant du choix des bactéries lactiques à la formulation et à l’évaluation de leur potentiel santé.» précise Yves Le Loir directeur de l’UMR STLO et chargé de la coordination scientifique du projet.

Sélectionner les souches bactériennes

Les chercheurs vont étudier des bactéries issues d’une collection de micro-organismes ou isolées à partir d’échantillons de lait maternel. Ils regarderont tout particulièrement leur capacité à activer l’axe intestin-cerveau chez des modèles animaux et à participer ainsi au développement cognitif de l’enfant ou à la prévention de la neuro-dégénérescence chez les seniors. Ils étudieront également la capacité de ces bactéries à stimuler le système immunitaire pour prévenir l’apparition d’allergies alimentaires et de maladies inflammatoires.

Développer des savoir-faire innovants

Une part importante du projet Prolific sera consacrée à la déclinaison technologique des résultats obtenus. Les effets bénéfiques démontrés devront en effet résister aux procédés industriels. L’objectif est d’apporter aux partenaires industriels des solutions et des savoir-faire innovants applicables à leurs propres produits : poudre de lait infantile, laits fermentés, fromages, spécialités fromagères… ou de générer de nouveaux produits pour conquérir des marchés à l’export.

Laboratoires impliqués dans Prolific

  • UMR STLO (Science et Technologie du Lait et de I'Œuf) et CIRM-BIA - Rennes 
  • UMR NuMeCan (Nutrition, Métabolismes, Cancer) – Saint-Gilles 
  • UR BIA (Biopolymères Interactions Assemblages) - Nantes 
  • UMR IRISA (Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires) - Rennes 
  • UMR TENS – Nantes 
  • UMR LS2N – Nantes 

Service communication Bretagne-Normandie

Contacts

Yves Le Loir UMR Sciecne et Technologie du Lait et de l'Oeuf (STLO)

Les centres

Le département

En savoir plus

Alimentation, santé globale

Information Alimentation-Santé et objets connectés

Obésité, diabète et pathologies cardiovasculaires sont des maladies chroniques dont l’apparition et le développement sont affectés par la nutrition et les modes de vie. Si la nutrition représente un facteur de risque, elle peut aussi être un facteur de protection - une alimentation variée et équilibrée assortie d’une activité physique régulière participent à une bonne santé physique et psychique. Aujourd’hui, les nouvelles technologies semblent offrir des perspectives intéressantes d’appropriation de l’information alimentation-santé, cependant l’accès à ces outils et l’usage qui en est fait révèlent des formes d’appropriations sociales dont la prise en compte est indispensable en matière de santé publique.

26 décembre 2019