Agroécologie 2 min

« Des graines pour nourrir l’avenir » : retour sur la journée technique PSDR dédiée aux légumineuses

Jeudi 16 janvier, le PSDR (Programme de Recherche pour et sur le développement régional) Bourgogne-Franche-Comté a organisé au Lycée agricole de Quétigny (21), une journée de valorisation de ses travaux sur les légumineuses, une famille de plantes qui ont leur rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique et la réduction de l’utilisation des intrants de synthèse.

Publié le 21 janvier 2020

illustration « Des graines pour nourrir l’avenir » : retour sur la journée technique PSDR dédiée aux légumineuses
© Ludovic Piquemal

Enjeu pour l’élevage à travers l’alimentation animale, l’augmentation de la production de légumineuses est un défi que devra relever l’agriculture française dans les années à venir. A l’issue de 4 ans de recherches, acteurs du monde agricole et de la recherche scientifique se sont retrouvés pour repenser ensemble des systèmes de cultures alternatifs.

Jean-Pierre Manteaux (Chambre d'agriculture de la Drôme) faisait partie des intervenants.
Jean-Pierre Manteaux (Chambre d'agriculture de la Drôme) faisait partie des intervenants.

Plusieurs chercheurs agronomes d’INRAE ont ainsi abordé la thématique des légumineuses en Bourgogne-Franche-Comté, en s’interrogeant notamment sur « l’effet précédent des légumineuses » et sur les systèmes de polyculture-élevage qui intègrent ce type de plantes.

Des agriculteurs côte-d’oriens et des acteurs terrain de la région ont apporté leurs témoignages sur des thématiques telles que l’importance du collectif dans l’évolution, les intérêts économiques et agronomiques des échanges entre exploitations en prenant l’exemple d’une filière foin de luzerne. Un focus a également été consacré à la modélisation des données et à ses usages pour les systèmes de polyculture-élevage.

Télécharger les présentations de la journée zip - 15.80 MB

 

Ludovic Piquemal

Contacts

Candice Laroche Animatrice PSDR Bourgogne-Franche-Comté

Le centre

Le département

Santé des plantes et environnement

En savoir plus

Agroécologie

3 questions à… Christian Huyghe, sur le PPR « Cultiver et protéger autrement »

Le PPR, qu’est-ce que c’est ? Le Programme prioritaire de recherche (PPR) « Cultiver et protéger autrement » a pour objectif de mobiliser les leviers de l’agroécologie, du biocontrôle et de la prophylaxie pour arriver à une agriculture performante et durable. C’est pour répondre à une demande sociétale forte, à des objectifs des politiques publiques et de programmation de la recherche que ce programme a été mis en place à un niveau national pour des systèmes de production mobilisant des modes de protection des cultures autres que les phytosanitaires. Christian Huyghe, directeur scientifique Agriculture d'INRAE, répond à nos questions.

27 février 2019

Biodiversité

Protéger les prairies permanentes : une priorité pour la biodiversité et l’agroécologie

Une étude menée par des chercheurs de l’institut INRAE et du CNRS dans le Sud-Ouest de la France montre que la disparition passée des prairies permanentes au profit des cultures annuelles a des effets rémanents observables sur plus de 20 ans sur la biodiversité d’aujourd’hui. Leurs résultats publiés dans la revue PNAS le 6 janvier 2020 appellent à sanctuariser les prairies permanentes afin de freiner le déclin de la biodiversité.

07 janvier 2020