Société et territoires 5 min

Visite des Ministres européens de l'Agriculture et du Commissaire européen à l'Agriculture

Dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne (PFUE), le Centre de Colmar a reçu la visite des 27 Ministres européens de l'Agriculture et du Commissaire européen à l'Agriculture, ainsi que Philippe Mauguin, Président Directeur général d'INRAE le lundi 7 février 2022.

Publié le 09 février 2022

illustration Visite des Ministres européens de l'Agriculture et du Commissaire européen à l'Agriculture
© Xavier Remongin agriculture.gouv.fr

Les 27 Ministres européens de l’Agriculture et le Commissaire européen de l'Agriculture ont visité le centre INRAE Grand Est-Colmar en compagnie de Philippe Mauguin, Président Directeur général d'INRAE, de Serge Kauffmann, Président du Centre de Colmar et de chercheurs et techniciens du Centre.

La thématique de la visite était la réduction de l'usage de pesticides dans les vignobles par production de vignes résistantes aux maladies. Le programme « RESDUR », dont l'objectif est la réduction de l'usage des pesticides dans les vignobles grâce à la production de cépages résistants aux maladies, leur a donc été présenté. Ce programme est développé en partenariat avec l'Institut français de la vigne et du vin (IFV) et dans le cadre d'une large coopération européenne.

Discours de M. Julien Denormandie, Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation

Discours de M. Philippe Mauguin, Président Directeur Général d'INRAE

Présentation de M. Didier Merdinoglu, Directeur de recherche INRAE sur le programme RESDUR

Visite de la cave du Centre de Colmar et présentation du procédé de microvinification par M. Gregory Lemarquis, Maître de chai à INRAE

Présentation d'Eric Duchêne, Ingénieur de recherche INRAE, devant la serre B du Centre INRAE de Colmar

Visite de la collection ampélographique par M. Vincent Dumas, Ingénieur d'études INRAE

 

Le programme RESDUR, plus de vingt ans de recherche

INRA démarre le programme RESDUR (Résistance Durable) en 2000, piloté par Didier MerdinogluDirecteur de recherche INRAE. L’ambition est de développer une gamme de variétés durablement résistantes au mildiou et à l’oïdium, deux maladies qui mobilisent l’essentiel des traitements phytosanitaires réalisés en viticulture. RESDUR repose sur le croisement de vignes sauvages américaines et asiatiques (Vitis sp.portant des facteurs de résistance avec des variétés européennes (Vitis vinifera). Afin de réduire les risques de contournement, chaque variété RESDUR porte au moins deux gènes de résistance contre chacun des deux champignons causant le mildiou et l'oïdium.

La spécificité de l’approche est une sélection en trois étapes :
1/ sélection précoce par SAM (sélection assistée par marqueurs = criblage PCR),
2/ sélection intermédiaire appuyée sur un réseau d’essais au sein des unités expérimentales INRAE,
3/sélection finale pour l’évaluation de la valeur agronomique, technologique et environnementale en collaboration avec l’IFV. La durée totale du processus est de 15 ans.

Inscription de 4 nouvelles variétés résistantes

En 2018, RESDUR a conduit à l’inscription au catalogue français des variétés Artaban, Floreal, Vidoc, Voltis très fortement résistantes au mildiou et à l’oïdium. Artaban et Vidoc sont en coobtention avec le Julius Kuhn Institut, Siebeldingen, Allemagne, un partenaire important, notamment pour le démarrage du programme.

Résultat : réduction de plus de 90 % des traitements phytosanitaires pour ces 4 variétés

C’est grâce à l’observatoire du déploiement des cépages résistants (OSCAR), mis en place en 2017, que l’objectivation de cette économie en fongicides a été validée. OSCAR compte plus de 30 sites au niveau national et associe les chambres d’agriculture, l’IFV, des lycées techniques agricoles et les organisations viticoles. Le Centre INRAE de Colmar accueille un site de ce dispositif.

Cette preuve de concept réalisée, les chercheurs du Centre de Colmar mettent maintenant à disposition de la profession, avec l’IFV, leur expertise pour la réalisation de nouvelles variétés à typicité régionale utilisant des cépages emblématiques spécifiques de chaque région tels que Cabernet Sauvignon, Gewurztraminer ou Chardonnay.

 

En savoir plus

Agroécologie

Viticulture durable : Sival d’or 2019 pour les variétés Inra-Resdur

Dans la catégorie Innovation variétale, le concours SIVAL Innovation récompense cette année les variétés Inra-Resdur : quatre cépages dotés de résistances naturelles au mildiou et à l’oïdium et dont la qualité des vins est d’un niveau équivalent à celle des cépages traditionnels. En permettant de réduire de façon drastique le recours aux produits phytosanitaires, ces nouvelles variétés ouvrent la voie vers une viticulture performante et plus respectueuse de l’environnement. La remise de ce Sival d’or a eu lieu le 16 janvier 2019 pendant le SIVAL Angers, salon international des productions végétales.

25 mars 2020

Agroécologie

Découverte d’une résistance naturelle au virus du court-noué chez la vigne : un espoir pour la viticulture

COMMUNIQUE DE PRESSE - La variété de vigne Riesling possède une résistance naturelle au virus du court-noué, encore inconnue il y a peu. C’est la conclusion d’une recherche débutée il y a plus de 10 ans par des chercheurs INRAE, publiée le 28 mai dans un article de la revue Communications Biology. Des travaux associant génétique et pathologie leur ont permis de découvrir un facteur génétique qui confère au Riesling une résistance naturelle, une première dans la lutte contre ce virus qui touche près de 70% des vignobles français. Cette découverte ouvre la voie à la première solution génétique efficace et respectueuse de l'environnement pour contrôler la maladie du court-noué de la vigne.

27 mai 2021