Agroécologie 5 min

STÅL Invasions, le jeu familial développé par les scientifiques d'INRAE pour sensibiliser à l’agroécologie

Mardi 16 novembre, le jeu sérieux STÅL Invasions, développé par INRAE, est présenté aux professionnels de la médiation scientifique, à l’occasion du colloque international « Science & You » organisé à Metz, du 16 au 19 novembre 2021. Ce jeu basé sur le développement de stratégies innovantes de protection des cultures, étudiées par les chercheur.e.s d'INRAE, est un jeu de société collaboratif pouvant de jouer de 7 à 77 ans, en famille comme en classe.

Publié le 15 novembre 2021

illustration STÅL Invasions, le jeu familial développé par les scientifiques d'INRAE pour sensibiliser à l’agroécologie
© INRAE

Le jeu « STÅL Invasions », du nom d’un célèbre entomologiste suédois du 19ème siècle, Carl Stål*, est un « learning game » développé par INRAE qui place les joueurs en situation d'appliquer les principes de l'agroécologique (protection des cultures ; solutions de biocontrôle et de lutte biologique contre les ravageurs ; intrants naturels et de synthèse).


Dans un contexte de ressources limitées, et sur une nouvelle planète où tout peut être réinventé, les joueurs doivent développer des stratégies vertueuses pour protéger leurs cultures et survivre. Les joueurs prennent conscience du rôle difficile d’un producteur qui doit arbitrer entre différentes solutions et calculer constamment la balance bénéfices-risques.


Le jeu se joue en 8 tours sans aucune connaissance biologique et prend la forme d’un jeu de plateau avec quatre sets de cartes (cartes cultures, attaquants, effets et alliés). Les joueurs doivent placer les cultures sur le plateau et les protéger d’attaquants de manière préventive ou curative, en ayant recours à des alliés.


Les compétences mobilisées par le mode collaboratif du jeu

Le jeu est collaboratif. L’ensemble des joueurs doit atteindre un certain score pour que tout le monde gagne et, sur les 3 derniers tours, les joueurs qui ont déjà atteint ce score, ont pour mission d’aider les autres joueurs en difficulté.

L’objectif du jeu est d’apprendre et de comprendre la lutte biologique et l’agroécologie en jouant, mais aussi d’entrer dans une démarche de réflexion globale et d’arbitrage pour réussir. Les règles du jeu sont adaptées aux joueurs de 7 à 77 ans.



Les compétences mobilisées lors du jeu sont des compétences d’analyse, de dialogue, de stratégie, de calcul, de coopération, de combinaison, de construction et de prises de risque. Ce sont des aptitudes de savoir-faire et de savoir-être.


Parce que le jeu est le meilleur moyen d'expérimenter, de se tromper et de se souvenir...


En séance scolaire, la session de jeu (de 20 à 30 minutes) est suivie d’une projection de vidéos d’interviews des chercheur.e.s réalisées à Sophia Antipolis sur les derniers travaux menés en lutte biologique. Puis les élèves reçoivent une invitation au « Village des Agrosciences » qui se déroule chaque année en octobre à Sophia Antipolis pour venir rencontrer lesdits chercheurs.

Où trouver le jeu ?

Le jeu est disponible à l'achat pour un prix unitaire de 25 euros HT, auquel s'ajoutent les frais postaux d'envoi.

Pour recevoir plus d'information sur le jeu ou connaitre les modalités d'achat, veuillez contacter Armelle Favery, par email  armelle.favery@inrae.fr ou par téléphone au 06 01 19 46 57.

Armelle FAVERY Responsable Communication et Médiation scientifique

Le centre

En savoir plus

Agroécologie

Entretien avec Marcel Thaon, éleveur d’insectes à INRAE

Pour faire face aux insectes ravageurs des cultures, le biocontrôle propose d’utiliser contre eux… des insectes « parasitoïdes », c’est-à-dire des insectes dont la larve se nourrit du corps de son hôte pour se développer. Mais avant d’introduire en toute sécurité dans notre environnement ces alliés des agriculteurs, de nombreuses expérimentations s’imposent dans des laboratoires très contrôlés. Marcel Thaon, technicien de recherche dans l’équipe Recherche et Développement en Lutte Biologique (RDLB) de l’Institut Sophia Agrobiotech (ISA), nous fait part de son quotidien d’éleveur d’insectes dans le laboratoire Entomopolis.

13 septembre 2021

Agroécologie

Le verger de Gotheron : quand la biodiversité tourne rond

Produire des fruits avec zéro pesticide, voilà l’ambitieux défi que se sont fixé les chercheurs d’INRAE de l’UERI de Gotheron (Drôme) impliqués dans le Projet Z. Ce projet, de plus de 10 ans, vise à concevoir un système sans pesticides et très bas intrants. Deux ans ont été nécessaires pour co-concevoir* un premier module (1,5 ha), qui a été mis en place début 2018 et sera suivi sur plus de 10 ans.

03 novembre 2021

Agroécologie

Des systèmes de culture innovants dans la lutte contre les nématodes

Les nématodes à galles sont des vers microscopiques vivant dans le sol qui s’attaquent aux plantes et provoquent des dégâts considérables en culture maraîchère et fruitière. Dans le cadre du projet GeDuNem, les chercheurs INRAE de l’Institut Sophia Agrobiotech (ISA) ont mis en place des prototypes de systèmes de culture maraîchers combinant des techniques de lutte contre les nématodes avec l’utilisation de variétés de plantes portant des résistances. Ces systèmes se sont avérés efficaces, entraînant une diminution du nombre de nématodes présents dans le sol ainsi qu’une résistance des plantes plus durable dans les sites analysés. Cette expérimentation ouvre la voie à des techniques alternatives pour la gestion des nématodes à galles.

08 juin 2020