Agroécologie 3 min

« Agriculture et numérique » : un Livre Blanc d’Inria et INRAE pour construire les bases d’une agriculture numérique responsable

COMMUNIQUE DE PRESSE - Pour faire face aux enjeux de sécurité alimentaire, climatiques et environnementaux, le numérique est envisagé comme une opportunité à saisir pour contribuer à l’évolution de l’agriculture, au bénéfice des agriculteurs, des consommateurs et plus généralement de la société. Il s’agit de construire une agriculture numérique socle de développement de modes de production et de consommation responsables, au service de toutes les agricultures et de tous les agriculteurs. Quel rôle la recherche peut-elle jouer dans la construction de cette agriculture numérique responsable ? Le Livre Blanc « Agriculture et numérique » produit conjointement par INRAE et Inria, se concentre sur cette question, en recherchant les synergies à consolider entre la transition numérique, et la transition agroécologique d’une part et les systèmes alimentaires d’autre part.

Publié le 01 mars 2022

illustration « Agriculture et numérique » : un Livre Blanc d’Inria et INRAE  pour construire les bases d’une agriculture numérique responsable
© INRAE

Le numérique, levier pour accompagner la mutation de l’agriculture et des systèmes alimentaires

Le Livre Blanc « Agriculture et Numérique » a été conçu de manière collaborative par cinq chercheurs d’INRAE et d’Inria - établissements pivots de la recherche dans les domaines de l’agriculture et du numérique - qui se sont appuyés sur les travaux de #DigitAg (l’Institut Convergence Agriculture Numérique porté par INRAE) et sur une trentaine de spécialistes au sein de ces établissements. Il aborde le sujet de l’agriculture numérique, comme levier pour accompagner la mutation de l’agriculture et des systèmes alimentaires : comment mobiliser et mettre en œuvre de nouvelles capacités d’acquisition de données, de traitement (en particulier par l’intelligence artificielle), d’automatisation ou de robotisation des tâches, de connectivité et d’échanges dématérialisés pour contribuer à la transition vers des agricultures et des systèmes alimentaires durables. Technologies, méthodologies, opportunités et risques du numérique en agriculture, Inria et INRAE dressent un tableau des défis scientifiques et technologiques que la recherche française devra relever pour permettre le développement de solutions numériques et d’usages qui faciliteront les transitions agroécologique et alimentaire, en tenant compte des risques identifiés.

Un numérique responsable au service d’une agriculture responsable

Pour ce faire, il est essentiel de favoriser la transdisciplinarité, c’est à dire de mener les travaux de recherche au sein d’un écosystème rassemblant acteurs du monde académique, du monde agricole et alimentaire et du secteur de l’innovation. En effet, la nature des innovations attendues est non seulement d’ordre technologique, mais aussi d’ordre organisationnel, du fait de l’évolution des modes d’interactions entre acteurs, ou de l’organisation du travail issue du développement des outils numériques.  Dans le cadre d’une recherche et d’une innovation responsable, les parties prenantes doivent être dès le départ inclus dans la définition des projets et les risques propres au numérique doivent être identifiés afin d’être pris en compte au plus tôt dans une démarche de co-conception. Il s’agit ainsi de répondre aux défis identifiés tout en prenant pleinement en compte les impératifs de frugalité, de sécurité, de résilience et d’accessibilité dans le développement des innovations numériques venant en appui aux politiques publiques. L’adoption des technologies du numérique en agriculture doit passer par la démonstration de leur utilité, par la participation des utilisateurs à leur mise au point et leur formation. L’ambition de construire une agriculture numérique responsable est donc sous-tendue par une double exigence : celle de développer un numérique responsable au service d’une agriculture responsable.

De l’état de l’art jusqu’aux risques et défis de demain : 6 chapitres

Ce Livre Blanc tente en six chapitres d’éclairer cette ambition - construire un numérique au service de la transition agroécologique, de la territorialisation de l’alimentation et de chaînes d’approvisionnement rééquilibrées. Après avoir rappelé les enjeux de l’agriculture, l’ouvrage dresse un état de l’art des technologies et méthodologies mises en œuvre ou utilisables en l’agriculture numérique. Il présente les opportunités que le numérique peut offrir pour accompagner la transition agroécologique, tout comme les risques à prendre en compte. Il met ainsi en avant les principaux enjeux à aborder afin de mieux comprendre, maîtriser, préparer, équiper et accompagner le déploiement du numérique en agriculture et dans la chaîne alimentaire, en prenant en compte la manière dont il va transformer les filières et leur écosystème. Pour contribuer à la transition vers des agricultures et des systèmes alimentaires durables, le déploiement du numérique requiert une vision systémique, prenant en compte les impacts, tant financiers qu’environnementaux et sociaux, de l’ensemble du cycle de vie des outils et méthodes proposés, pour s’assurer de leur bénéfice réel.

Revoir le colloque au Salon International de l'Agriculture 2022 :
Numérique en agriculture et AgTech

 

En savoir plus

Société et territoires

Dossier de presse - Le numérique comme levier pour l'agroécologie et l'alimentation durable

DOSSIER DE PRESSE - Face aux enjeux de sécurité alimentaire, de changements climatiques et environnementaux, le numérique est souvent cité comme un levier pour accélérer l’évolution de l’agriculture, au bénéfice des agriculteurs, de l’environnement, des consommateurs et de la société. Il s’agit de construire une agriculture numérique socle de modes de production et de consommation responsables, adaptée à la diversité des agricultures et des agriculteurs. Quel rôle la recherche peut-elle jouer dans la construction de cette agriculture numérique responsable ?

25 février 2022

Agroécologie

Expérimentations à la ferme : un mouvement mondial pour accélérer les transitions du monde de l’agriculture

COMMUNIQUE DE PRESSE - Une nouvelle génération d’expérimentations à la ferme co-construites avec les agriculteurs, les « On-Farm Experimentation » (OFE), propose de nouvelles façons d’innover en agriculture. Une équipe de recherche internationale rassemblant 8 pays (Argentine, Australie, Canada, Chine, Etats-Unis, France, Malaisie, Maroc, Royaume-Uni), impliquant en France INRAE et l’institut #DigitAg, s’est constituée pour établir les principes fondamentaux de ce mouvement « OFE » et pour argumenter en faveur de sa reconnaissance institutionnelle. Leur analyse, publiée le 23 décembre dans Nature Food, montre que ce modèle collaboratif qui se développe dans le monde entier pourrait permettre d’accélérer les transitions agroécologique et digitale.

21 décembre 2021

Agroécologie

L’agriculture, transformée par le numérique ?

Le numérique est de plus en plus présent et embarqué dans les champs, les étables, les équipements, mais aussi dans les échanges entre les agriculteurs et leurs clients. Il peut transformer le travail, aider aux décisions, permettre de prévoir et anticiper les risques, faciliter les échanges. Porteur de formidables enjeux, pourra-t-il transformer l’agriculture ? Cette question est un défi pour la recherche.

18 mars 2020