Agroécologie 5 min

La vie cachée des sols

Une invitation à découvrir toute la richesse des sols, la vie qu’ils abritent, et l’impérative nécessité de leur sauvegarde dans le contexte des changements du climat et de l’usage des terres.

Publié le 03 juillet 2024

illustration La vie cachée des sols
© INRAE

Les sols constituent l’un des plus grands réservoirs de biodiversité de la planète. Le fonctionnement des écosystèmes terrestres est lié aux rôles des multiples organismes qui vivent sous terre, ces habitants discrets, cachés ou invisibles à l’œil nu. Des bactéries aux champignons, des animaux microscopiques aux plantes via leurs racines, des arthropodes détritivores ou prédateurs aux petits mammifères, sans oublier les vers de terre, ils interagissent entre eux et modifient profondément les caractéristiques des sols.

Les sols évoluent. Ils ont un passé, dont ils gardent des traces, et un devenir. Qu’il s’agisse d’espaces exploités, agricoles ou forestiers, ou d’écosystèmes dits naturels ou vierges, ils sont menacés de toutes parts.

Destiné à un large public, cet ouvrage s’attache à mettre en lumière toute la richesse des sols, de la vie qu’ils abritent, et l’impérative nécessité de leur sauvegarde dans le contexte des changements du climat et de l’usage des terres, partout dans le monde.

Au sommaire

  • Formation des sols : une histoire de Terre
  • Un formidable réservoir de biodiversité
  • L’alchimie du sol, la biogéochimie
  • Le sol et ses habitants, maîtres du climat
  • La Terre nourricière.

Le livre

Philippe Hinsinger. La vie cachée des solsÉditions Quae (Versailles). 152 pages.
Publication : 6 juin 2024
EAN13 Livre papier : 9782759238972. EAN13 eBook [ePub] : 9782759238996
 

L'auteur

Directeur de recherches INRAE dans l'unité Ecologie fonctionnelle et biogéochimie des sols et agrosystèmes (Montpellier), Philippe Hinsinger étudie depuis plus de 35 ans les interactions entre sols et racines, ainsi que leurs rôles dans la formation des sols et la nutrition des plantes .

En savoir plus

 Extrait

[...] Il est aujourd’hui admis que les sols constituent un des plus grands réservoirs de biodiversité de la planète. C’est une source d’espoir et d’inquiétude compte tenu de la forte réduction de la biodiversité induite par les activités humaines. Cet ouvrage s’attache précisément à mettre en lumière toute la richesse méconnue que recèlent les sols pour la biodiversité et les rôles de leurs multiples habitants dans le fonctionnement des écosystèmes terrestres. Le sol, c’est aussi un espace foncier, une portion de territoire qui fait l’objet de différents usages et rend de multiples services, à commencer par l’essentiel de l’alimentation des populations humaines. De nombreux pays ont encadré le droit du sol, au sens juridique, de façons assez diversifiées. Ainsi, la France compte de nombreux propriétaires terriens, mais peu d’entre eux mesurent la richesse de leurs sols, ou les menaces qui pèsent sur leur santé, celle des sols en l’occurrence ! La prise de conscience croissante de ces menaces a amené l’Europe à élaborer en 2023 une réglementation, à l’instar de celle qui existe pour l’eau, autre bien commun. Les sols et les organismes vivants qu’ils hébergent reprendront-ils ainsi leurs droits ? Il est grand temps d’entamer un voyage exploratoire dans ce monde inconnu sous nos pieds ! [...]

Le centre

Le département

En savoir plus

Biodiversité

Biodiversité de sols en cours de restauration lors de leur mise en jachère : des interactions plus fortes entre organismes, un flux plus important de carbone vers le sol

COMMUNIQUE DE PRESSE - Dans le cadre du projet européen EcoFINDERS coordonné par l’Inra, les chercheurs ont étudié l’évolution de la biodiversité de sols après leur mise en jachère comme stratégie de restauration. Cette étude a été rendue possible par la mise en œuvre d’un dispositif unique d’observation de longue durée. Son originalité repose également sur le fait que les chercheurs ont pris en compte une gamme très large d’organismes du sol (microorganismes et faune) en analysant leur diversité mais également leurs réseaux d’interactions. Les résultats, publiés dans Nature Communications, montrent une augmentation des connexions entre groupes d’organismes dans le sol, accompagnée d’une incorporation accrue de carbone. La compréhension de ces phénomènes pourrait conduire à identifier des pratiques agricoles favorables au transfert et au stockage de carbone dans les sols.

23 mars 2020

Changement climatique et risques

Éclairer les décisions publiques pour optimiser l’usage des sols en 2050

Une bonne utilisation des sols garantit la préservation des services que le territoire fournit à ses habitants. Dans la région d’Avignon, l’urbanisation menace la production agricole. Avec le changement climatique, que se passera-t-il en 2050 ? Le projet VIGIE-MED tente d’apporter des réponses en simulant sous un climat futur les impacts des décisions publiques, en termes d’occupation du territoire, sur les capacités de production et de régulation des écosystèmes.

10 juin 2020