Biodiversité 4 min

TWB mise sur les biotechnologies industrielles pour apporter des solutions de biocontrôle et de biostimulation, enjeux d’avenir pour l’agriculture

Alors que les moissons viennent de commencer en France, il est bon de rappeler que la Commission européenne souhaite rendre l’agriculture compatible avec la préservation du climat et de la biodiversité. Elle a ainsi récemment annoncé sa stratégie ‘de la ferme à la table’ qui fixe notamment comme objectif une baisse de 20 % des fertilisants. Comment faire pour y arriver ? En s’appuyant sur des solutions innovantes “vertes” dédiées au secteur agricole.
Parmi ces solutions figurent le biocontrôle et la biostimulation : ces méthodes utilisent des mécanismes naturels pour protéger les cultures. En tant qu’expert en biotechnologies industrielles, TWB souhaite renforcer sa contribution au développement de ces domaines, dans lesquels plusieurs projets ont déjà vu le jour. Retour sur ces initiatives agricoles durables.

Publié le 30 juin 2020

illustration TWB mise sur les biotechnologies industrielles pour apporter des solutions de biocontrôle et de biostimulation, enjeux d’avenir pour l’agriculture
© INRAE

Au travers du plan Ecophyto II+, le gouvernement français a confirmé sa volonté de réduire l’utilisation des produits phytosanitaires de moitié d’ici à 2025, tout en maintenant un niveau élevé de production agricole, en quantité et en qualité. Les biotechnologies, qui permettent d’apporter des réponses biologiques alternatives innovantes et viables économiquement, jouent un rôle essentiel dans la recherche de moyens permettant d’atteindre cet objectif ambitieux. Face à cet enjeu écologique, les produits de biocontrôle et de biostimulation s’imposent comme des solutions efficaces.

Fort de son expertise en biotechnologies industrielles, TWB mène des travaux en faveur du développement de nouvelles biomolécules et de nouveaux bioprocédés permettant d’offrir des solutions de substitution aux intrants chimiques. Spécialisé dans la conduite de projets scientifiques, TWB s’appuie sur son infrastructure de pointe et sur ses experts de haut niveau pour proposer aux industriels des solutions alternatives aux produits phytosanitaires classiques. Dans cette perspective, TWB permet de faire le lien entre les innovations issues des laboratoires publics et les besoins industriels du domaine en intervenant à plusieurs niveaux :

  • Sur l’identification et la caractérisation des souches de microorganismes isolées pouvant avoir un effet biocontrôle / biostimulant ;
  • Sur l’optimisation de ces souches par évolution naturelle ou par ingénierie pour améliorer leurs performances (adaptation à prévoir en fonction des conditions d’utilisation et du climat) et atteindre les spécifications du marché requises que ce soit en termes de productivité, de prix de revient ;
  • Sur le développement et l’optimisation des procédés afin de les rendre robustes, reproductibles, et de réaliser une montée en échelle permettant de produire des lots pour les tests en conditions contrôlées ;
  • Sur les analyses de dispersion des micro-organismes dans les sols lors des tests en champs pour analyser la viabilité et le comportement de ces micro-organismes.

Différents acteurs du domaine font déjà confiance à TWB. En témoigne la présence du groupe De Sangosse via sa filiale Agronutrition au sein du consortium de TWB, De Sangosse étant le leader français des biosolutions, ou des start-up innovantes comme Micropep (hébergée chez TWB) qui développe des peptides capables de moduler les phases de croissance des plantes.

Par ailleurs, TWB a également aidé la société Amoeba à développer un biocide biologique capable d’éliminer le risque bactérien présent dans l’eau (Legionella, Pseudomonas, Listeria...), en substitution aux traitements chimiques traditionnellement utilisés dans le monde industriel notamment. La société est actuellement en phase de tests sur les applications avant commercialisation. Enfin, TWB travaille avec les deux pôles de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation et IAR qui oeuvrent pour le déploiement du biocontrôle et de la biostimulation, en lien direct avec les acteurs de terrain. Sans oublier de mentionner l’expertise et le réseau des équipes de recherche d’INRAE, tutelle de TWB, dans les domaines de l’agriculture et de l’environnement dont bénéficie TWB.

TWB souhaite aujourd’hui renforcer son positionnement sur le domaine du biocontrôle et de la biostimulation et pour cela développer ses compétences internes ainsi que ses interactions avec les laboratoires publics de pointe. L’ambition est de répondre aux enjeux complexes du domaine et de promouvoir les biotechnologies industrielles comme sources de solutions éco-responsables.

Télécharger le communiqué de presse

 

En savoir plus

Agroécologie

Cécile Détang-Dessendre : la diversité des agricultures

L’agriculture française est restée l’une des plus diverses d’Europe, même après le mouvement de standardisation et d’intensification de l’après-guerre. Il faut maintenant tirer parti de cette diversité pour aller vers des systèmes plus durables sur les plans environnementaux, économiques et sociaux. Interview de Cécile Détang-Dessendre, directrice scientifique adjointe Agriculture d'INRAE.

19 décembre 2019

Agroécologie

Carole Caranta, stratège sereine

Depuis le 1er janvier 2020, Carole Caranta est directrice générale déléguée adjointe à la Science et l'Innovation. Elle était précédemment cheffe d’un département scientifique qui regroupe plus de 70 % des forces de recherche en biologie et amélioration des plantes à l’échelle nationale, Carole Caranta a des fonctions clé dans la stratégie scientifique et partenariale d'INRAE (anciennement Inra). Son itinéraire mêle passion pour la science et ouverture aux autres, à l’équilibre entre recherche fondamentale, finalisée et partenariat socio-économique.

20 décembre 2019