Alimentation, santé globale 3 min

Des recherches pilotées conjointement par INRAE et le Cirad apportent des résultats concrets pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle mondiale

Pour mieux comprendre les divers mécanismes et leviers – biologiques, agronomiques, socio-économiques et politiques - qui contribuent à la sécurité alimentaire, dans ses différentes dimensions, le métaprogramme GloFoodS a poursuivi sa programmation et soutenu, entre 2017 et 2019, dix-huit nouveaux projets interdisciplinaires dont les résultats constituent des avancées scientifiques, apportent des solutions concrètes applicables par les acteurs de terrain et éclairent les décideurs publics.

Publié le 09 décembre 2020

illustration Des recherches pilotées conjointement par INRAE et le Cirad apportent des résultats concrets pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle mondiale
© Min An / Pexels

La sécurité alimentaire est une question d’une grande complexité qui englobe des enjeux très larges, des systèmes de production aux enjeux de santé publique. La réflexion au niveau global est indispensable mais elle aboutit souvent à se concentrer sur les disponibilités alimentaires ou à renvoyer vers le débat plus vaste sur la pauvreté et le développement. Il faut par conséquent l’enrichir avec une analyse des conséquences de l’évolution très rapide des systèmes agro-alimentaires - depuis la production jusqu’à la consommation et la gestion des pertes et gaspillages - dans toute leur diversité. Ces systèmes qui impactent aujourd’hui fortement les écosystèmes et contribuent significativement aux gaz à effet de serre, subissent en retour des risques accrus du fait du changement climatique et de la dégradation environnementale ; leur résilience est en question. Il convient aussi de travailler à l’échelle des communautés et des ménages pour mieux comprendre les déterminants des choix alimentaires et leurs implications sur la santé, de même qu’à l’échelle des territoires au sein desquels se font les jeux d’acteurs et se construisent les dynamiques de développement.

Les chercheurs d’INRAE et du Cirad ont conduit des projets collaboratifs en faveur de la sécurité alimentaire

Face à ces défis, INRAE et le Cirad - les deux principales institutions françaises de recherche sur les systèmes agricoles et alimentaires - ont réuni leurs forces dans le cadre du métaprogramme GloFoodS (2014-2020), un outil de programmation scientifique incitatif, dont les moyens ont été destinés à soutenir des dynamiques interdisciplinaires, à catalyser des idées originales, et à accompagner la construction de projets ambitieux, selon des priorités thématiques et stratégiques définies conjointement.

Dans ce cadre, une série de projets issus d’un appel d’offre concurrentiel, ont été soutenus entre 2017 et 2019 réunissant des chercheurs des deux instituts et leurs partenaires français et internationaux. Diverses disciplines – sciences de la vie, sciences humaines et sociales, sciences de l’environnement, sciences du numérique, etc., ont été associées pour traiter les enjeux des changements globaux (climat, occupation des sols, démographie, énergie, etc.), des transitions alimentaires et nutritionnelles et ceux du développement durable, pour assurer la sécurité alimentaire à l’échelle globale.

Quatre grands questionnements ont été au cœur de cette série de projets :

  • Quels systèmes de production agricole pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des individus ? (par exemple, dans le cas des agricultures vivrières, comment favoriser la diversité dans les systèmes de production agricole pour aller dans le sens d’une plus grande diversité dans les régimes alimentaires ?).
  • Comment réduire les pertes et les gaspillages dans les systèmes agricoles et alimentaires dans une perspective d’amélioration de la sécurité alimentaire ? (par exemple, comment le développement des filières basées sur la bioéconomie va mieux intégrer les pertes, les gaspillages, la production d’énergie et permettre d’accroitre la sécurité alimentaire ?).
  • En matière de sécurité alimentaire, comment la gouvernance affecte-t-elle les pratiques agricoles et l’usage des terres ? (par exemple, comment la gouvernance des filières et/ou des marchés induit des changements sur les systèmes de production ? Quels liens entre gouvernance territoriale des ressources naturelles (terre, eau, biodiversité) et systèmes de production ? Les liens entre gouvernance (filières, marchés, territoires, …) et systèmes de production sont-ils différents dans les contextes d’abondance et dans les contextes de rareté de ressources naturelles de bonne qualité ? Quelle est la place des politiques publiques dans ces gouvernances ?).
  • En quoi les modes de consommation et les transitions alimentaires induisent des changements sur l’équilibre des disponibilités, les pratiques agricoles et l’usage des terres ? (par exemple, Les évolutions des régimes alimentaires favorisent-elles certains modes de production au détriment des autres ? Ces modes de production sont-ils plus gourmands ou plus économes en ressources naturelles (terre, énergie, eau) ?).

Les regards croisés sur la sécurité alimentaire et les résultats concrets pour les acteurs de terrain

Les collaborations dans un cadre interdisciplinaire et interinstitutionnel ont été l’occasion d’une véritable hybridation d’approches et d’analyses qui a permis aux chercheurs de contribuer significativement, notamment à l’international, à la production scientifique dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, en renouvelant les questions qu’elle pose et en combinant des approches quantitatives et qualitatives à des échelles allant du territoire au global.

Les résultats obtenus traitent d’une large palette de sujets d’actualité, tels que la transition agroécologique des systèmes agricoles dans les pays tropicaux et l’analyse de leur durabilité, avec notamment des pistes pour la sortie des pesticides, les enjeux de l’agriculture urbaine dans le Sud, ceux de la diversification des cultures, y compris dans le cadre des systèmes agroforestiers, les leviers pour concilier la préservation de la biodiversité et la sécurité alimentaire, ou encore la problématique de la précarité alimentaire en France. Appliqués à des terrains d’étude diversifiés, ces recherches ont souvent associé des parties prenantes – agriculteurs, citoyens, ONG, dans des démarches de la science participative et ont formulé des recommandations aux décideurs publiques. Elles ont aussi été un important levier de transfert des connaissances par leur implication dans des actions de formation en France et à l’étranger. La collection de synthèses des résultats de ces projets rend compte de ces divers apports (voir encadré ci-dessous).

Des résultats concrets pour la sécurité alimentaire mondiale

Vers une démocratie alimentaire : quel périmètre d’un droit à l’alimentation durable ? : Résultats-GloFoodS-AMI2017_DEMOCRALIM

Risques systémiques, incertitudes et politiques de la sécurité alimentaire :  Résultats-GloFoodS-AMI2017_SYSRISK

Maintenir les terres agricoles des villes au nom de la sécurité alimentaire : une légende urbaine ? Cas de Antananarivo – Madagascar : Résultats-GloFoodS-AMI2017_LEGENDE

De la biodiversité des paysages agricoles à la sécurité alimentaire des ménages ruraux : Résultats-GloFoodS-AMI2017_SERENA

Relier la biodiversité agricole à la qualité de l’alimentation par l’analyse sociale des pratiques féminines et de l’alimentation – approche interdisciplinaire et participative :  Résultats-GloFoodS-AMI2017_DIVA

Promouvoir la sécurité alimentaire et freiner la déforestation en Amazonie brésilienne par des paiements pour les services environnementaux (PSE) : Résultats-GloFoodS-AMI2017_Food&Forest

Cultures de plantes pérennes : impact sur la sécurité alimentaire et soutenabilité environnementale : Résultats-GloFoodS-AMI2017_PERENA

Résilience de l’agriculture familiale en Côte d’Ivoire : contributions à la sécurité alimentaire par le binôme cacao-vivriers : Résultats-GloFoodS-AMI2017_RESICHOC

Contribution des systèmes agroforestiers à base de cacaoyers à la diversification et à la sécurité alimentaires en Amazonie péruvienne : Résultats-GloFoodS-AMI2017_DIVERSYCAO

Gestion des connaissances sur les plantes pesticides en Afrique pour une meilleure sûreté alimentaire et une meilleure santé de l’environnement : Résultats-GloFoodS-AMI2017_KNOMANA

Maraîchage raisonné versus conventionnel au sud-Bénin : comparaison des impacts environnementaux, nutritionnels et socio-économiques : Résultats-GloFoodS-AMI2017_MARAIBENIN

Transfert et adaptation de pratiques agro-écologiques visant à accroître l’autonomie des maraîchers et la sécurité sanitaire des récoltes en Afrique sub-saharienne : Résultats-GloFoodS-AMI2017_AUTOMAR

Effet de l’association culturale maïs–niébé sur la composition minérale des grains le long d’un gradient de fertilité des sols au Zimbabwe : Résultats-GloFoodS-AMI2017_SOIL2CROP

Stratégies d’échantillonnage et analyse des réseaux d’approvisionnement en semences : Résultats-GloFoodS-AMI2017_SEARS

L’émergence de nouvelles façons de produire en lait de brebis pour répondre aux attentes sociétales sur les aspects nutritionnel et environnemental : Résultats-GloFoodS-AMI2017_LACTABIS

Contacts

Alban Thomas Co-directeur du métaprogramme GloFoodS

Etienne Hainzelin Co-directeur du métaprogramme GloFoodS

En savoir plus

Alimentation, santé globale

Sécurité alimentaire mondiale : GloFoodS dévoile ses résultats

GloFoodS prend part aux recherches mondiales sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Le métaprogramme mobilise les forces scientifiques de l’Inra et du Cirad depuis cinq ans sur ce défi pressant. Après deux appels à manifestation d’intérêt, les résultats de la première vague de projets sont disponibles sous forme de fiches de synthèse. Celles-ci illustrent la diversité des approches et des problématiques des travaux soutenus par GloFoodS.

26 décembre 2019