Agroécologie 2 min

« Quelles variétés pour les doubles cultures ? » - retour sur la matinée technique

Mercredi 29 septembre 2021, l’Unité Expérimentale d’AgroEcologie et de Phénotypage des Cultures (UE APC) du centre INRAE Occitanie-Toulouse, en collaboration avec le laboratoire INRAE AGroecologie Innovation et territoiRes (AGIR) et la Chambre Régionale d’Agriculture d’Occitanie, a organisé une matinée technique sur la thématique des doubles cultures.

Publié le 13 octobre 2021

illustration « Quelles variétés pour les doubles cultures ? » - retour sur la matinée technique
© INRAE

« Face aux enjeux liés au climat, à la transition agro-écologique et à la forte concurrence sur les marchés agricoles, la recherche s’est engagée à développer et valoriser de nouvelles techniques culturales permettant de mieux couvrir les sols et offrant des niveaux de production satisfaisants pour les agriculteurs. » Gilles Tison, directeur de l’UE APC

C’est avec cette volonté de s’insérer dans cette dynamique de recherche que l’Unité Expérimentale et la Chambre Régionale d’Agriculture ont organisé cette matinée technique autour du projet Idéotypage et Phénotypage pour l’Adaptation des cultures en Relai et en Dérobé (IPHARD). Plus précisément, le projet cherche à identifier les variétés de soja adaptées à la culture en relai dans le blé et les variétés de tournesols qui pourraient être cultivées après un pois. L’occasion de mettre en relation les partenaires du projet avec des professionnels agricoles (semenciers et agriculteurs), les pouvoirs publics (Chambres Régionales d'Agriculture et DRAAF) et l’enseignement agricole (INP-ENSAT et Lycée Agricole d’Auzeville) afin de présenter les enjeux des cultures en relai et en dérobée, les outils mobilisés et échanger sur les premiers résultats !

 

La matinée a débuté par une présentation générale du projet avec ses enjeux, objectifs et actions concrètes mises en place. Ensuite, une visite des essais au champ a permis d’exposer les variétés étudiées, leurs caractéristiques et leurs intérêts pour la culture en relai et en dérobé. 

En complément, des présentations d’outils et méthodes de phénotypage ont été proposées ainsi que du matériel dédié à l’expérimentation (drone, robot de phénotypage, semoir expérimental, outils innovants…).

Ainsi, la soixantaine de participants présents ont pu échanger sur les méthodes expérimentales, le potentiel des variétés et les perspectives de développement de ces techniques.

Illustration article IPHARD

 Cet événement a permis de mettre en avant le potentiel agroéconomique des doubles cultures pour les étudiants et professionnels agricoles et de donner des pistes de réflexion pour les mettre en place.


 




 

Bastien Dailloux Chargé de communicationINRAE

Contact scientifique

Gilles Tison Chef du projet IPHARDDirecteur UE APC

Le centre

Les départements

Offres d'emploi

Des concours sont ouverts !

Inscriptions jusqu'au 24 août

Accéder aux concours

En savoir plus

Agroécologie

IPHARD – Proposer des variétés de soja et de tournesol adaptées aux cultures en relai et en dérobé

L’Unité Expérimentale d'AgroEcologie et de Phénotypage des Cultures, du Centre INRAE Occitanie-Toulouse, a lancé en 2020 le projet Idéotypage et PHénotypage pour l’Adaptation des variétés de soja et de tournesol à la culture en Relai ou en Dérobé (IPHARD). Ce projet a pour objectif, à l’horizon 2024, de s’adapter aux enjeux climatiques en Occitanie et aux marchés agricoles, en identifiant des variétés de soja et de tournesol adaptées aux doubles cultures qui présentent des niveaux de rendements intéressants pour les agriculteurs.

30 juillet 2020

Agroécologie

« CULTIVER 3 CULTURES EN 2 ANS » - Retour sur la journée technique consacrée aux doubles cultures.

Lundi 28 septembre 2020, le centre INRAE Occitanie-Toulouse, la Chambre Régionale d’Agriculture Occitanie et l’institut Terres Inovia ont organisé une journée technique sur la thématique des doubles cultures. L’objectif était de réunir les partenaires des projets 3C2A et IPHARD avec des professionnels agricoles (semenciers et agriculteurs), des pouvoirs publics (Chambres d’Agriculture) et l’enseignement (INP-ENSAT) afin de présenter les enjeux des cultures en relai et en dérobée, les outils mobilisés et échanger sur les premiers résultats.

13 octobre 2020

Agroécologie

Décrypter les services rendus par les cultures intermédiaires sur le tournesol

Les cultures intermédiaires, conduites entre deux cultures marchandes, ont de nombreux intérêts agroécologiques : réduction des intrants, frein de l’érosion, restitution d’éléments nutritifs, … Deux laboratoires de recherche INRAE Occitanie-Toulouse, Agroécologie Innovations et Territoires (AGIR), Laboratoire Interactions des Plantes Microorganismes (LIPM), en collaboration avec l’Unité Expérimentale Grandes Cultures de Toulouse-Auzeville, et l’institut technique Terres Inovia, unissent leurs forces dans un projet financé par l’Institut Carnot Plant2Pro. Il doit permettre de mieux comprendre les effets de cultures intermédiaires sur le tournesol.

23 novembre 2020