5 min

Projet de recherche interdisciplinaire "REDURISK" sur la réduction des risques liés aux incendies, sur le territoire sensible des Bouches-du-Rhône

Les unités de recherche "Recover" d'Aix-Le Tholonet et "Ecologie des forêts méditerranéennes" d'Avignon sont partenaires du projet REDURISK "De la recommandation scientifique à l'appropriation par les citoyens : la réduction du risque lié aux incendie sur un territoire sensible". Ce projet est l'un des 15 lauréats de l'appel à projet ouvert par l'Agence nationale de la recherche sur les "Sciences avec et pour la société" en octobre dernier. REDURISK est un projet interdisciplinaire qui regroupe des scientifiques INRAE et d'Aix-Marseille Université des sciences de la communication et l'information, de la médiation scientifique, de psychologie sociale et en écologie du feu.

Publié le 04 avril 2022

illustration Projet de recherche interdisciplinaire "REDURISK" sur la réduction des risques liés aux incendies, sur le territoire sensible des Bouches-du-Rhône
© SDIS 13

Sur une région aux avant-postes du risque lié aux feux de forêt, le projet REDURISK s'interesse en amont à la prévention du risque incendie et a pour ambition de construire et de tester un dispositif de médiation scientifique propre à engager des changements de comportements des citoyens résidents en zone d'interface forêt-habitat.

Financé pour 18 mois, le projet interdisciplinaire "REDURISk" est le fruit d’une collaboration entre des chercheur.e.s spécialistes en écologie du feu de l’unité RECOVER - Risques, ECOsystèmes, Vulnérabilité, Environnement, Résilience (INRAE, Aix-Marseille Université) et l’unité URFM - Ecologie des Forêts Méditerranéennes (INRAE), des scientifiques en sciences de l’information de l’IMSIC - Institut Méditerranéen en Sciences de l'Information et de la Communication (Université de Toulon, Aix-Marseille Université), des chercheurs en psychosociologie du LPS - Laboratoire de Psychologie Sociale (Aix-Marseille Université) et l’association "Forêt Méditerranéenne".

Une première phase d’étude sur la typologie des acteurs, la perception et la circulation des messages de risque incendie dans l’espace public, ainsi que la compréhension des freins et des leviers des changements de comportement individuels, permettra de co-construire un dispositif adapté, entrainant l’appropriation de la culture du risque et la réduction du risque incendie.

Une analyse des interactions entre les différents acteurs pour mener à bien ce projet sera effectuée en parallèle.

-------

Décourir l'appel à projet "Science avec et pour la société - Recherche-Action - Médiation scientifique" de l'Agence nationale de la recherche

APP SAPS-RA-MS

 

Contacts

Armelle Favery Ingénieure de recherche en communication et médiation scientifique

Anne Ganteaume Directrice de rechercheRECOVER

Remi Chappaz Responsable pédagogique Master Médiation en environnementRECOVER

Eric Rigolot Directeur de l'unitéURFM

François Pimont ChercheurURFM

Le centre

Le département

En savoir plus

Création d’un conservatoire de collection de ressources génétiques forestières à Avignon

L’Institut de recherche pour l’agriculture, l'alimentation et l'environnement (INRAE), la Communauté d’agglomération du Grand Avignon et Eau Grand Avignon, créent une plantation d’arbres méditerranéens sur le site de l’usine de production d’eau potable de la Saignonne à Avignon. Au total, 750 pins seront plantés en 2022 et en 2023 sur 1,3 hectares. L’objectif est d’accueillir un conservatoire d’arbres d’intérêt pour la recherche forestière internationale, tout en garantissant une compatibilité avec les activités du site hôte.

15 mars 2022

Changement climatique et risques

Pour passer à travers les flammes, les arbres ont leur stratégie

Depuis des millénaires, la forêt méditerranéenne a appris à vivre avec le feu. Des recherches d'INRAE montrent que les espèces ont chacune développé leur stratégie pour résister aux flammes ou renaître de leurs cendres. De quoi guider les choix des forestiers pour reconstituer une forêt après le passage d’incendies et aménager préventivement le territoire.

01 décembre 2017