illustration Patrick Lambert : réagir face à la situation alarmante des poissons migrateurs
© INRAE

Biodiversité 2 min

Patrick Lambert : réagir face à la situation alarmante des poissons migrateurs

En 25 ans, le nombre d’anguilles a considérablement chuté. Pour les sauver, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement de cette espèce. Patrick Lambert y travaille : avec une équipe, il étudie les poissons migrateurs amphihalins, ces poissons qui passent la moitié de leur vie en eau douce, et l’autre moitié en mer.

Publié le 18 décembre 2019

Anaïs BozinoRédactrice

Contacts

Patrick Lambert

Le centre

Le département