2 min

INRAE recrute des chercheur(e)s, ingénieur(e)s, cadres et technicien(ne)s en situation de handicap

Chaque année, des postes sont réservés, par dérogation au concours, aux personnes en situation de handicap. Ce mode de recrutement consiste en un contrat à durée déterminée d’une année au terme duquel une titularisation peut être envisagée si l’agent a su démontrer ses compétences professionnelles. Que vous ayez un profil scientifique, technique ou administratif, INRAE vous propose un panel diversifié de métiers.

Publié le 11 février 2020

illustration INRAE recrute des chercheur(e)s, ingénieur(e)s, cadres et technicien(ne)s en situation de handicap
© INRAE

Vous êtes titulaire d'un BEP/CAP jusqu'à un Bac +5 (ou équivalent)…

11 postes sont à pourvoir en 2020

INRAE vous propose des missions variées à différents niveaux de responsabilité. Vous pourrez participer à notre aventure scientifique en exerçant vos compétences au sein de nos équipes de recherche ou de nos collectifs en charge de la gestion et du bon fonctionnement de l’Institut et de ses installations.

> Pour pouvoir postuler, vous devez être titulaire du niveau de diplôme requis et disposer d’un titre de reconnaissance administrative de votre handicap.

Les annonces restent en ligne jusqu'au moment où elles seront pourvues.

Voir les offres et postuler

Vous êtes titulaire d'un doctorat ou d'un diplôme d'ingénieur (ou équivalent)…

INRAE vous offre l'opportunité de proposer votre projet de recherche en lien avec les thématiques et priorités scientifiques de l'Institut - agroécologie, biodiversité, bioéconomie, changement climatique et risques, alimentation, santé globale, société et territoires

Clôture des inscriptions le 29 février 2020

Deux niveaux de recrutement sont proposés :

Les ingénieur-e-s de recherche (IR) participent à la mise en œuvre des activités de recherche, de valorisation et de diffusion de l'information scientifique et technique. Ils-elles orientent et coordonnent les diverses activités techniques et administratives qui concourent à la réalisation d'un programme de recherche. Ils-elles peuvent exercer des fonctions d'encadrement dans leur unité de recherche ou de service.

Les chargé-e-s de recherche de classe normale (CRCN) contribuent à l’acquisition de connaissances nouvelles dans les domaines de leurs compétences et au transfert des résultats de leurs travaux dans la société : valorisation économique et sociale, diffusion des informations scientifiques et techniques, formation à et par la recherche, développement des échanges scientifiques avec l’étranger.

> Pour pouvoir postuler, vous devez être titulaire d'un doctorat (ou équivalent) et disposer d’un titre de reconnaissance administrative de votre handicap.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 29 février 2020

Postuler

Une politique handicap globale

Au-delà de la seule étape du recrutement, INRAE développe une politique globale en la matière, afin d'accompagner les agents tout au long de leur carrière.

Plus d'information >

Tous les concours de recrutement peuvent faire l’objet d’aménagements pour permettre aux personnes en situation de handicap de passer les épreuves. Les prochains concours sont les suivants :

  • Du 30 janvier au 5 mars 2020, INRAE recrute 45 chercheur(e)s : en savoir plus >
  • À partir du 25 février 2020, INRAE recrute des ingénieur(e)s, cadres et technicien(ne)s : en savoir plus >

 

En savoir plus

INRAE recrute 45 chercheur.e.s

Envie d’être acteur ou actrice des transitions vers une agriculture et une alimentation plus durables et respectueuses de l’environnement ? Vous êtes titulaire d’un doctorat ? Devenez chercheur.e à INRAE ! Nous recrutons 45 chargé.e.s de recherche de toutes nationalités et de diverses disciplines. Les inscriptions au concours sont ouvertes du 30 janvier au 5 mars 2020.

29 janvier 2020

Agroécologie

Dossier : L'agriculture de conservation

DOSSIER - Le terme d’ « agriculture de conservation » a été créé par la FAO en 2001 lors du « First World Congress on Conservation Agriculture », à Madrid. Que cherche-t-’on à conserver ? Essentiellement la fertilité des sols agricoles, en les préservant contre les processus de dégradation qui peuvent les affecter, en particulier en luttant contre l’érosion.

18 décembre 2019

Alimentation, santé globale

Un vaccin contre la toxoplasmose pour les singes Saïmiris

Les Saïmiris, petits singes d’Amérique du Sud, sont particulièrement sensibles à la toxoplasmose, une infection parasitaire due au protozoaire Toxoplasma gondii. Une campagne de vaccination de Saïmiris a débuté en septembre 2017 dans cinq parcs zoologiques français. Le vaccin contre T. gondii a été développé par l’équipe BioMédicaments Anti Parasitaires (BioMAP) de l'unité mixte de recherche Infectiologie et santé publique (UMR ISP, Inra-Université de Tours), en collaboration avec la société Vaxinano.

19 décembre 2019