2 min

Hommage à Axel Kahn

Disparition d’Axel Kahn : les 4 organismes de recherche Cirad, Ifremer, INRAE, et IRD dont il présidait le Comité consultatif commun d'éthique lui rendent hommage.

Publié le 06 juillet 2021

illustration Hommage à Axel Kahn
© INRAE, Bertrand Nicolas

Axel Kahn plaçait l’éthique au cœur de la réussite des transitions écologiques... il a apporté rigueur, vision, enthousiasme et humanité

C’est avec une très grande tristesse que les présidents d’INRAE, du Cirad, de l’Ifremer et de l’IRD, et leurs collectifs, ont appris le décès du Professeur Axel Kahn ce mardi 6 juillet. Président du Comité consultatif commun d’éthique[1] des quatre organismes de recherche, un engagement pris dès 2016, Axel Kahn a beaucoup apporté à la recherche ces dernières années par les avis éclairés rendus par le comité qu’il présidait avec rigueur, vision, enthousiasme et humanité. Les objets d’étude de ces organismes — les sols, l’eau, l’agriculture, l’océan, la biodiversité — sont autant de bien communs de l’humanité que ce grand généticien avait à cœur de défendre. Pilotant ce Comité mutualisé sur des grandes thématiques de société, Axel Kahn plaçait l’éthique au cœur de la réussite des transitions écologiques.

Durant son précédent mandat (2016-2020), le comité d’éthique avait traité trois saisines : l’une sur les implications éthiques pour la recherche des grands accords internationaux, tels ceux de 2015 sur les ODD (objectifs du développement durable) et sur le climat ; les deux autres sur les questions éthiques que pose l’édition du génome des végétaux d’une part, des animaux d’autre part. Soucieux que la recherche soit la plus connectée possible aux attentes citoyennes et au regard d’un monde en profonde évolution, Axel Kahn avait souhaité, pendant la pandémie, initier un nouveau champ de réflexion sur le thème des besoins humains, des ressources naturelles et de la préservation de la biosphère en tant que bien commun.

Début 2021, en acceptant de renouveler son mandat pour 4 ans, Axel Kahn avait indiqué aux PDGs les perspectives et innovations qu’il entendait conduire : initier une diffusion plus large des avis du Comité auprès du grand public pour donner un écho plus grand aux questionnements et réflexions sur des sujets sociétaux majeurs ; être plus à l’écoute des attentes et des interrogations éthiques des personnels des quatre organismes de recherche

Philippe Mauguin, Valérie Verdier, Elisabeth Claverie de Saint Martin et François Houllier, et l’ensemble des collectifs scientifiques de leurs organismes, se joindront aux membres du Comité d’éthique conjoint, pour veiller à ce que les engagements d’Axel Kahn soient respectés et que l’éthique continue de guider « la réflexion sur la voie bonne et ses valeurs » comme il aimait à le dire.

 

[1] Le Comité consultatif commun d'éthique INRAE-Cirad-Ifremer-IRD examine les questions éthiques que peuvent soulever les recherches, en France et à l’étranger, dans les domaines de l’alimentation, l’agriculture, la mer, l’environnement et le développement durable, en particulier, celles qui intéressent les relations entre sciences et société.

HOMMAGE ADRESSE PAR LES MEMBRES DU COMITE D'ETHIQUE COMMUN INRAE CIRAD IFREMER IRD

Les membres du Comité d’éthique commun à INRAE, à l’Ifremer, au Cirad et à l’IRD ont appris le 6 juillet avec une grande émotion le décès de leur président Axel KAHN. Ils ont été marqués par sa hauteur de vue, son humanisme, sa parole engagée, dans tous les travaux qu’ils ont menés sous sa présidence. Ils ont admiré ses qualités parfois antinomiques : la fougue enthousiaste et le sens du devoir, la fermeté des idées et l’attention au travail collégial, le goût de la parole et le sens de l’action. Ils retiendront son dernier message à leur intention : nourrir les réponses aux questions les plus nouvelles par de la «bonne matière à penser », qu’il savait susciter mieux que tout autre. C’est ce qui guidera leurs travaux futurs, dans la fidélité à sa mémoire et à l’action de toute sa vie.

keywords

En savoir plus

Société et territoires

La modification génétique des animaux à l’épreuve de l’édition du génome

Le 12e avis du Comité d’éthique Inra-Cirad-Ifremer porte sur l’utilisation des nouvelles techniques d’édition du génome, comme CRISPR-Cas9, à des fins de modification génétique des animaux. Il s’inscrit dans le prolongement de l’avis précédemment rendu sur l’édition du génome des végétaux. Ce 12e avis considère les applications agronomiques de ces techniques, soit pour améliorer l’élevage, soit pour lutter contre des ravageurs, parasites, ou espèces envahissantes.

13 décembre 2019

Société et territoires

Analyser les questions éthiques et politiques posées par l’édition du génome des végétaux

L’édition du génome et son utilisation pour l’amélioration des plantes soulèvent des enjeux éthiques et politiques jusqu’à présent peu discutés. Le comité d’éthique Inra-Cirad-Ifremer s’est livré, dans son 11e avis, à un exercice de défrichement de ces questions, éclairé par l’analyse des systèmes de valeurs et des représentations symboliques qui sous-tendent la diversité des enjeux identifiés. Ses réflexions s’appuient sur l’exemple du système d’édition CRISPR-Cas9.

23 mars 2018

Société et territoires

Implications éthiques des grands accords internationaux : objectifs du développement durable et climat

Le Comité d’éthique Inra-Cirad-Ifremer livre un 10e avis sur les implications éthiques pour la recherche des grands accords internationaux : objectifs du développement durable adoptés par les Nations-Unies en 2015 et accord de Paris sur le climat adopté à la suite de la 21e conférence des parties, également en 2015. Une saisine réalisée à la demande conjointe des directions des trois organismes.

21 juillet 2020