Société et territoires 4 min

Construire l’avenir, prendre soin du futur - Quelles responsabilités de la recherche ?

« Si j’ai vu si loin, c’est que j’étais monté sur des épaules de géant » aurait dit Isaac Newton. Cette citation souvent reprise pour indiquer que la science est une aventure collective et cumulative vaut particulièrement pour le centre INRAE Occitanie-Toulouse. Retour en vidéos sur le colloque de clôture du cinquantenaire du centre : « Construire l’avenir, prendre soin du futur - Quelles responsabilités de la recherche ? » qui s’est tenu les 15 et 16 décembre 2021.

Publié le 24 janvier 2022

illustration Construire l’avenir, prendre soin du futur - Quelles responsabilités de la recherche ?
© INRAE

Ce qui fait aujourd’hui la force du centre Occitanie-Toulouse, ses unités de recherche, ses infrastructures de recherche, ses services d’appui, son patrimoine immobilier, mais aussi la densité de ses relations dans le monde académique comme avec les partenaires socio-économiques, ce sont les générations de bâtisseurs : des femmes et des hommes qui ont su faire des paris, sortir des sentiers battus. Ils ont fait de cette rencontre entre l’INRA et les territoires occitans une association particulièrement féconde.

Ainsi, la Région Occitanie et INRAE partagent aujourd’hui une même volonté : mobiliser la recherche et l’innovation pour aider aux transitions des systèmes agricoles et alimentaires. Le centre de Toulouse fait sienne la formule de la stratégie INRAE 2030 : « Partager la science et l’innovation pour un avenir durable ».

Pour aborder les questions systémiques et multi-échelles, l’excellence disciplinaire est nécessaire mais non suffisante. Il faut construire des espaces de coopération intersciences, entre sciences de la vie, sciences de l’ingénieur et sciences humaines et sociales (SHS). La mutation de l’INRA dans les années 2000, sous l’influence conjointe de la biologie à haut débit et des sciences de la durabilité, a conduit à amorcer une ingénierie de la coopération entre les sciences qu’il nous faut aujourd’hui poursuivre et renforcer. Il faut aussi construire des espaces de coopération avec les parties prenantes, croiser les connaissances scientifiques et les savoirs d’action et d’expérience afin de produire des connaissances actionnables.

Une recherche qui contribue aux transitions est nécessairement engagée ; elle ne peut pas rester dans sa tour d’ivoire ! Une telle recherche, responsable, requiert une forte réflexivité, notamment sur la question épistémologique. Ainsi ne peut-on pas s’en tenir à la mesure de la connaissance par les publications. Il est essentiel de s’interroger sur les formes de production des connaissances et sur leurs usages, sur ce que signifie être expert et sur nos contributions aux débats publics.

Cette réflexion épistémologique est primordiale pour mieux définir les objets et questions de recherche, à partir des situations problématiques. Elle a aussi une portée plus large. A l’ère de l’anthropocène, marquée par l’importance des fonctionnements de systèmes hors équilibre, ne faut-il pas substituer une science de la robustesse au paradigme de l’efficacité ?

Un grand merci à tous les intervenants, aux étudiants de Purpan pour les capsules vidéo sur les futurs souhaitables et dystopiques, aux étudiants du BTS du LEGTA d'Auzeville pour leurs échanges avec Philippe Mauguin et Nadia Pellefigue.

Ce colloque devait se tenir en présentiel, anticipant de belles rencontres au Conseil Régional de la région Occitanie, pour célébrer les 50 ans du centre. Le mode webinaire a permis de maintenir l’événement et de l’enregistrer. Un large accès est donné aux interventions et aux débats grâce au chapitrage des captures vidéo qui permet une navigation commode et agréable.

Téléchargez le programme pdf - 343.48 KB

 

Retrouvez toutes les conférences et tables-rondes :

Conférence - La science en ses territoires, Toulouse lieu de dé-centralisation de la recherche

 

Table ronde – Recherche et construction des futurs

 

Conférence - Le futur du site toulousain et l’avenir du centre INRAE

 

Table ronde - Engagement et responsabilité de la recherche et des chercheurs

 

Conférence - Les nouvelles frontières des savoir-regards croisés

 

 

 

 

En savoir plus

Société et territoires

OpenMinTed : une plateforme d’outils informatiques pour extraire et exploiter les informations de la littérature scientifique

L’équipe Bibliome-MaIAGE et la Délégation Information Scientifique et Technique (DIST) de l’Inra contribuent au projet européen d’infrastructure OpenMinTeD dont l’objectif est de mettre en place une plateforme informatique en ligne, encourageant et facilitant l’utilisation des technologies de fouille de textes (text and data mining : TDM) pour la recherche.

22 janvier 2020