Société et territoires 3 min

ATTER : Transitions agroécologiques des systèmes agri-alimentaires territoriaux à travers le monde

Pour explorer et accompagner de nouvelles voies de transition agroécologiques, INRAE et 18 organisations partenaires ont conçu le projet ATTER, dans le cadre du dispositif européen RISE. A partir d'études de cas, il analyse les trajectoires de transition des systèmes alimentaires territoriaux et les compare. Les enseignements du projet ont pour vocation à être largement partagés pour inspirer et favoriser les transitions dans leur contexte

Publié le 28 juillet 2022

illustration ATTER : Transitions agroécologiques des systèmes agri-alimentaires territoriaux à travers le monde
© INRAE

ATTER est un réseau international d’échanges, interdisciplinaire et intersectoriel, associant chercheurs et praticiens de la transition agroécologique (18 partenaires publics, associatifs et privés), coordonné par INRAE pour une durée de quatre ans (2021-2025). Il s'organise autour d'un observatoire de 16 études de cas de transition de systèmes agrialimentaires territoriaux, ancrées dans cinq pays (France, Italie, Royaume-Uni, Brésil et USA). 

Les objectifs du projet ATTER

  • Construire un observatoire international des transitions des systèmes agri-alimentaires territoriaux
  • Construire une typologie des voies de transition à partir d’étude des cas
  • Proposer des démarches d’accompagnement afin d’initier et soutenir les dynamiques de transition dans leur contexte
  • Concevoir des outils d’évaluation des processus de transition
  • Produire des recommandations de politique publique qui permettraient de soutenir les transitions aux échelles régionales, nationales et européennes

Pourquoi s’intéresser aux transitions agroécologiques à l’échelle des territoires ?

Dans un contexte de crises écologiques et sociales, l'identification de voies de transition écologiquement saines et socialement inclusives est une nécessité pour évoluer vers des agricultures plus durables et des régimes alimentaires plus sains. Des initiatives de transition locales qui émergent en différents lieux montrent le grand potentiel des systèmes alimentaires territorialisés en termes de capacité à nourrir les gens de manière plus saine et plus juste. Ces expériences de transition territoriale vont au-delà des seuls changements de pratiques agricoles ou de formes d’approvisionnement et de consommation alimentaire. Elles montrent qu’une transition agroécologique caractère systémique est possible en engageant une grande diversité d’acteurs des différents « maillons » de ces systèmes (production, transformation, distribution, développement,recherche, société civile, institutions publiques,etc.) à l’échelle « territoriale ». La transition nécessite aussi parfois une reconfiguration des interactions et des rapports de force entre acteurs et maillons du système. 

 Le territoire apparaît comme une échelle d'analyse et d'action appropriée car il est le lieu d’un possible sentiment de communauté de destin, mais aussi, concrètement, le lieu d’interactions directes entre des processus écologiques et sociaux qui peuvent favoriser la reconnexion entre l'agriculture, l'alimentation, l’environnement et la santé, mise à mal par les systèmes alimentaires globaux.

Les principes directeurs du projet ATTER

  • Travailler à l'échelle territotriale avec les acteurs impliqués dans les cas d'études
  • S'appuyer sur la diversité des études de cas et des contextes, au travers d'immersions croisées des membres du projet, pour construire des analyses transversales et comparatives comme  une typologie des trajectoires de transition
  • Produire des principes génériques et des méthodes et outils innovants visant à faciliter les transitions selon les contextes, en lien avec les praticiens et les décideurs politiques

Vers la construction d'un observatoire partagé 

Le projet est structuré autour de 16 études de cas territoriales aux caractéristiques socio-agro-écologiques contrastées dans les 5 pays participants, qui alimenteront un observatoire partagé construit dans le cadre d'ATTER.

Cet outil donnera accès, via une carte interactive,aux différentes expériences de transition de systèmes agri-alimentaires territoriaux mais aussi aux analyses de la mise en regard de ces expériences. Chaque cas et chaque trajectoire sera illustré par des frises chronologiques soulignant le rôle des politiques publiques et des initiatives clés. Pour chacun, des synthèses restitueront l’analyse faite par l’équipe locale, en lien avec les chercheurs et acteurs étrangers invités, de la trajectoire et des mécanismes de transition à l’œuvre. L’usager pourra naviguer entre les cas et avec des entrées thématiques pour les analyser voire les comparer (politiques publiques, approches de facilitation, évaluation). Ce partage a pour vocation d'inspirer et d'éclairer des acteurs, chercheurs ou étudiants confrontés à des problématiques similaires dans d'autres contextes. L’élargissement de l’observatoire à d’autres études de cas est prévu dès 2024. et constituera la pierre angulaire du montage d’un réseau hybride d’acteurs intéressés pour penser la transition des systèmes agri-alimentaires à l’échelle des territoires, au-delà du projet ATTER. 

Toutes les actualités du projet ATTER  /  Télécharger la plaquette de présentation du projet

Le programme RISE

Le programme RISE (Research and Innovation Staff Exchanges) est une action Marie Skłodowska-Curie de la Commission européenne qui encourage la collaboration internationale par le partage des connaissances et des idées entre chercheurs et praticiens à travers le monde. Concrètement, il repose sur un programme de mobilités (détachements) qui doivent être intersectorielles et internationales.


Contacts

Claire Lamine Co-coordinatrice du projetUPR Ecodéveloppement

Danièle Magda Co-coordinatrice du projetUMR AGIR

Les centres

Le département

En savoir plus

Agroécologie

Agroécologie : des recherches pour la transition des exploitations, des filières et des territoires

COMMUNIQUE DE PRESSE - Face aux défis du changement climatique, de la sécurité alimentaire et de l’épuisement des ressources, l’agroécologie propose plusieurs leviers pour assurer la production agricole tout en préservant l’environnement. Le 14 janvier a eu lieu la restitution d’un atelier de réflexion interdisciplinaire mené par INRAE et réunissant 80 chercheurs. Les résultats de cet atelier sont synthétisés dans le livre « Agroécologie : des recherches pour la transition des filières et des territoires » aux éditions Quaé, disponible au format papier et gratuitement au format ebook à partir du 23 janvier 2020.

14 janvier 2020

Accélérer les transitions agroécologique et alimentaire avec 3 programmes et équipements prioritaires de recherche

Le 5 novembre 2021, l’étonnant verger circulaire d’INRAE à Gotheron a accueilli la visite des ministres chargés de l’Agriculture, de la Recherche, de l’Industrie et du secrétaire général pour l’investissement. Poursuivant leur visite par une table-ronde avec l’ensemble de la filière agroalimentaire, à la Préfecture de Valence, ils ont annoncé le déploiement de deux stratégies d’accélération du 4e plan d’investissement, complémentaires du volet agricole et alimentaire du plan France 2030. Dotées de 877,5 millions d’euros, ces stratégies mobilisent la recherche à travers trois programmes et équipements prioritaires de recherche (PEPR) auxquels 155 millions d’euros au total sont dédiés. INRAE pilote le PEPR Génétique et sélection variétale, co-pilote le PEPR Agroécologie et numérique avec Inria et Systèmes alimentaire, microbiome et santé avec l’Inserm.

17 novembre 2021

Agroécologie

Coexistence et confrontation des modèles agricoles et alimentaires. Un nouveau paradigme du développement territorial ?

Cet ouvrage offre un cadre d’analyse et une série d’études de cas en France et dans le monde sur la coexistence et la confrontation de modèles agricoles et alimentaires dans les territoires. Destiné aux chercheurs, enseignants, étudiants et professionnels du développement territorial, il constitue un socle de référence pour renouveler l’analyse, l’accompagnement et la gouvernance du développement agricole et alimentaire dans les territoires ruraux et urbains

25 mars 2021