3 min

Vinimag, un robot pour expérimenter la vinification du vin rouge

Vinimag est un robot unique de vinification en rouge en petit volume (1 kg de raisin). Composé de 60 fermenteurs et d'un bras automatisé, il permet le suivi en ligne des différents paramètres de la fermentation (température, couleur, cinétique fermentaire). Une innovation qui a obtenu une médaille d’argent aux trophées de Vinitech-Sifel 2022.

Publié le 28 novembre 2022

illustration Vinimag, un robot pour expérimenter la vinification du vin rouge
© INRAE Pech Rouge

Vinimag©, robot unique de vinification en rouge en petit volume, a obtenu une médaille d’argent aux trophées de Vinitech-Sifel 2022. Cette reconnaissance souligne le bond technologique permis par ce robot pour bâtir la viticulture du futur. La recherche vitivinicole fait ainsi évoluer ses approches dans ses capacités à maitriser les paramètres de vinification des vins rouges pour répondre aux défis de la filière avec, en premier lieu, l’adaptation au changement climatique. 

> 60 fermenteurs > 1 000 vinifications par an

Cette innovation permettra de réaliser plus de 1 000 vinifications par an et rend possible la vinification et l’obtention d’un vin issu d’un seul cep. Disposant de 60 fermenteurs, Vinimag® permet une maîtrise fine des paramètres de fermentation grâce à un suivi automatisé des paramètres de vinifications tels que la couleur et le dégagement de CO2, développé à partir de l’expertise d’INRAE et de l’Institut français de la vigne et du vin (IFV). Installé sur le site de l’unité expérimentale de Pech Rouge (Gruissan), Vinimag® est le fruit de la collaboration entre l’IFV et INRAE1 au sein de l’Unité mixte technologique Actia Minicave.
En maitrisant de façon fine et reproductible les paramètres de la vinification, Vinimag® évalue la qualité des raisins vinifiés. Ainsi s’ouvre la possibilité du criblage très précoce des caractères œnologiques d’intérêt dans les programmes de création et de sélection variétale menés par l’IFV et INRAE. Ce suivi facilite aussi la caractérisation des effets du changement climatique (tels que les fortes températures ou la sécheresse) sur le profil œnologique des vins. Enfin, il contribue à faire avancer les connaissances en matière de vinification sans intrants œnologiques très attendus par les vignerons et les consommateurs. 

“Avec Vinimag® et Minicave, nous inventons l’œnotypage à haut débit !” se réjouissent Marie-Agnès Ducasse et Nicolas Saurin, coresponsables de l’UMT Œnotypage qui réunit l’IFV, INRAE et l’Institut Agro Montpellier. 

Vinimag® s’intègre dans la Minicave conçue sur le site expérimental de Pech Rouge par l’IFV, INRAE et l’Institut Agro Montpellier. Cette Minicave reproduit en effet les étapes de vinification en conditions similaires à celle d’un chai mais à l’échelle réduite de 1 kg. L’originalité de la Minicave est notamment la création d’une banque de 1 000 échantillons de raisins congelés qui s’affranchit de la saisonnalité des vendanges et donc permet vinifier toute l’année. Les raisins congelés sont décongelés puis malaxés automatiquement pour reproduire le foulage. Au cours de la fermentation par Vinimag®, c’est un bras automatique qui déplace les 60 fermenteurs entre les différents postes de mesure. Le pressurage est réalisé par une centrale de 9 postes. Enfin les vins obtenus sont passés au crible des analyses des laboratoires IFV et INRAE. 

1 UE Pech Rouge, UMR SPO.

Contacts

Nicolas Saurin Unité Expérimentale de Pech Rouge

Marie-Agnès Ducasse Institut Français de la Vigne et du Vin

Le centre

En savoir plus

Agroécologie

Arômes du vin : la fermentation au cœur de l'innovation

D’où provient la multitude d’arômes que l’on peut rencontrer dans un vin ? Certes, certains arômes sont caractéristiques des cépages ou du terroir. Mais pas seulement. Ce serait sans compter les arômes issus de la fermentation lors du processus de vinification. Ils jouent un rôle clé dans l’obtention de vins de qualité et font l’objet de toutes les attentions de l’unité expérimentale d'INRAE de Pech Rouge à Gruissan près de Narbonne. Là, les chercheurs élargissent la palette des innovations technologiques au service des producteurs et œnologues pour maîtriser les modes de conduite de la fermentation en orientant le profil des vins. Reportage vidéo.

14 septembre 2020

Agroécologie

Transfert de la collection de vignes de Vassal : lancement des opérations

COMMUNIQUE DE PRESSE RÉGIONAL - Philippe Mauguin, PDG d’INRAE, a lancé ce mercredi 31 août le transfert de la collection de vignes de Vassal vers le site de l’unité expérimentale de Pech Rouge, aux côtés de Thierry Bonnier, Préfet de l’Aude, Didier Codorniou, Maire de Gruissan, Premier Vice-Président de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Hélène Sandragné, Présidente du conseil départemental de l’Aude et Didier Mouly, Président du Grand Narbonne.

31 août 2022

Changement climatique et risques

« Laccave », des vins adaptés au climat de demain

Plus concentré, plus riche en alcool, moins acide. Voilà ce à quoi pourrait bien ressembler notre verre de vin rouge en 2050. Les effets du changement climatique ont été décrits sur la vigne et le vin. Aussi, les recherches visent-elles dorénavant à préparer l’ensemble de la filière vitivinicole au climat de demain. La seconde phase du projet Laccave, porté par INRAE depuis 2012, s’attache à fournir des pistes opérationnelles d’adaptation au niveau national, région par région, vignoble par vignoble. Questions à Nathalie Ollat, ingénieure de recherche à Bordeaux.

11 février 2019