Société et territoires 4 min

URBANSIMUL, un outil d'analyse et de prospective sur le foncier

L'Inra Sad Ecodéveloppement et le Cerema Méditerranée ont développé URBANSIMUL, un logiciel d’analyse et simulation de l’occupation du sol et de sa régulation, à l'échelle parcellaire, sur l'ensemble de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. L'ampleur du système d’information géographique qu'il propose constitue une première à l’échelle internationale.

Publié le 08 décembre 2015 (mis à jour : 27 décembre 2019)

illustration URBANSIMUL, un outil d'analyse et de prospective sur le foncier
© INRAE

L'augmentation de la population et un fort taux de communes carencées en logements, tant dans les territoires urbains  et périurbains que ruraux, font de la gestion de l’espace un enjeu majeur dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca). Depuis plus de dix ans, des intérêts convergents autour d'une meilleure connaissance de l'occupation du sol, de sa régulation et des dynamiques territoriales, ont donné lieu à la mise en place de partenariats successifs entre l'unité de recherche Inra Ecodéveloppement (Avignon) et les acteurs régionaux de l'aménagement du territoire.

 Un système d’information géographique sur toute la région Paca

Initié dès 2004, le projet URBANSIMUL visait à produire un outil d'observation et d'analyse  de la dynamique urbaine et sa régulation par les politiques zonales publiques. Un accès en continu aux données individuelles sur la propriété et les biens fonciers et immobiliers nécessaires au développement de cet outil a été acquis dans le cadre des partenariats conclus en 2009 entre l'Inra et les acteurs régionaux.

Toutes les informations géographiques et foncières actuellement disponibles sont utilisées dans URBANSIMUL pour délivrer une information très précise et exhaustive sur les capacités constructives physiques et légales des parcelles, ainsi que sur leurs propriétaires. La grande majorité des contraintes physiques et légales existantes (routes, équipements, bâtis, zonages réglementaires sur la protection de l’environnement, des paysages ou de gestion des risques) sont intégrées et traitées selon une série de règles statistiques et géomatiques.

Schéma du projet URBANSIMUL

Identifier l’offre foncière et les gisements fonciers disponibles

URBANSIMUL propose un repérage automatique des parcelles intégralement ou en partie disponibles pour l’urbanisation, et délivre aux acteurs publics de la planification urbaine et de la prospection foncière une série d’outils de diagnostic et de prévision sur les dynamiques foncières et l’urbanisation.

Une plateforme modulaire, une démarche de crowdsourcing

URBANSIMUL est conçu comme une plateforme modulaire. Un premier module permet à l'utilisateur, sur son territoire de compétence, de télécharger les données traitées et harmonisées du système d’information géographique. Un deuxième module propose un diagnostic, sous forme de tableaux de bord commentés dans lesquels les données sont agrégées selon différentes problématiques foncières (zonages, densité, risques, …), à l’échelle du territoire concerné, avec des comparaisons systématiques à d’autres territoires. Un troisième module permet à l’utilisateur de corriger et de déposer des données. Cette démarche de crowdsourcing donne l'opportunité aux chercheurs de bénéficier de données co-validées et alimentées en continu sur les contraintes légales et physiques jouant sur les parcelles. Elle est par ailleurs couplée à la mise en place d'une filière de remontée d'information par des acteurs clés de la planification urbaine. Enfin, un quatrième module, permettant de simuler l'extension urbaine future en fonction de différents scénarios paramétrables par l'utilisateur, devrait être fonctionnel en 2017.

 Un outil de réduction des coûts publics

Un des résultats les plus intéressants d'URBANSIMUL est qu’il constitue un puissant outil de réduction des coûts publics. En disposant immédiatement d’informations fiables, exhaustives, mises à jour et directement utilisables sur chaque unité foncière du territoire régional, ainsi que de diagnostics synthétiques à différentes échelles, les collectivités territoriales peuvent concentrer leurs efforts, intellectuels et financiers, sur leur stratégie de planification urbaine. De même, le repérage automatique des gisements fonciers d’envergure, et en particulier ceux détenus par des acteurs publics, permet de concevoir des politiques d’intervention plus en amont et une veille foncière à moindre coût.

Vers un déploiement national

L'appropriation de l'outil par les collectivités territoriales et les services de l’État en PACA permet  d'envisager un déploiement d'URBANSIMUL à l'échelle nationale. En effet, URBANSIMUL utilise des données qui sont en partie présentes et standardisées sur la plupart des régions ou en voie d'être généralisées dans l'ensemble du pays à court terme. Cela permettrait de doter les collectivités territoriales d'un outil précieux d'aide à la décision pour la conception de leurs documents d’urbanisme et l'élaboration de leur politique foncière.

Un outil au service de la recherche

De nombreuses équipes de recherche qui travaillent sur l’évaluation des impacts de l’urbanisation sont en demande d'informations fiables, à des échelles très fines, sur le foncier et l’occupation du sol et, plus encore, d'outils pour simuler à court ou moyen termes l’évolution de l’occupation du sol. Plusieurs projets de recherche, conduits par l’Inra et ses partenaires, s’appuient déjà sur URBANSIMUL pour évaluer les conséquences des changements de l’occupation du sol sur la disponibilité en eau (projets Vigie-Med et Precos-Climate-KIC), ou sur la diffusion de microorganismes pathogènes (projet Epidec). Le module de simulation d'URBANSIMUL permet également d’analyser rétrospectivement l’effet de politiques territoriales. Une politique active d’ouverture de l’outil à d’autres partenaires de la recherche est actuellement menée pour renforcer le traitement scientifique de l’évaluation des politiques territoriales dans différents domaines.

Un outil pour les collectivités territoriales

Un service web sur le foncier mis gratuitement à la disposition des acteurs publics

Les partenaires du projet (INRAE, Cerema, Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Ministère de la Cohésion des territoires, la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) PACA, l'Établissement Public Foncier (EPF) PACA et le Centre Régional de l'Information Géographique (CRIGE) PACA) ont ouvert le site URBANSIMUL le 21 novembre 2017. URBANSIMUL est un outil d’évaluation et de cartographie des espaces potentiellement constructibles à destination des acteurs publics de la région PACA pour l'aide à la décision. Il est tout particulièrement destiné à être utilisé lors des démarches de planification (SCoT, PLU(i), PLH, Plan d'Action Foncière) et d'aménagement opérationnel (implantation d'équipement, foncier pour le logement social, accueil d'entreprises, etc).

Service web collaboratif, la plateforme collecte un ensemble d’informations géographiques et foncières disponibles sur les quelque 5 millions de parcelles cadastrales de la région Provence Alpes Côte d’Azur et permet une analyse dynamique du foncier disponible à l’échelle des unités foncières - unité foncière, ensemble de parcelles contiguës appartenant à un même propriétaire ou à une même indivision.

Comment ça marche ?

Sur le site Web, l'utilisateur visualise en vue aérienne ou en 3D les unités foncières non bâties  constructibles, les unités foncières bâties mais densifiables, et les « grands gisements » (secteurs de grande taille potentiellement adaptés pour des opérations d’aménagement). Il dispose pour chaque unité foncière d’une série de données associées (superficie, occupation, statut de propriété, âge des constructions...), des contraintes réglementaires (PLU, risques naturels…), ainsi que différentes informations sur les enjeux environnementaux. L'utilisateur peut aussi générer automatiquement un diagnostic proposant une analyse statistique de l’urbanisation, des plans d’urbanisme et des gisements fonciers à l’échelle communale, avec des comparaisons à d'autres territoires.
 

 Information sur le projet et accès à Urbansimul

Françoise Maxime

Contacts

Ghislain GeniauxEcodéveloppement

Pierrick Cézanne-BertContact INRAE pour l'accès au site Urbansimul04 32 72 25 87

Christine GrimalContact INRAE pour l'accès au site Urbansimul04 42 24 79 63

Le centre

Le département

En savoir plus

Société et territoires

Sols artificialisés et processus d’artificialisation des sols : déterminants, impacts et leviers d’action

L’Inra et l’Ifsttar ont livré le 8 décembre 2017 une expertise scientifique collective sur l’artificialisation des sols, demandée par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, l’Ademe et le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Les sols sont des ressources non renouvelables et le taux d’artificialisation des sols figure, depuis 2015, parmi les « 10 indicateurs de richesse » élaborés par le Gouvernement pour le suivi de ses politiques publiques.

12 décembre 2019

Société et territoires

Recherche, innovation et développement en agriculture : quel(s) avenir(s) ?

Les incertitudes et les crises planent au-dessus de l’agriculture aujourd’hui. Pour mieux les comprendre et surtout, aider l’agriculture à surmonter ces défis, une prospective a été conduite par l’Acta – Les instituts techniques agricoles à la demande du ministère en charge de l'agriculture, sous l'égide du GIS Relance agronomique et en partenariat avec l’Inra, l’Institut de l’élevage, Terres inovia, l’APCA. Ces travaux résonnent d’autant plus avec l’actualité des États généraux de l’Alimentation qui se déroulent en ce moment-même. À quoi ressemblera l’agriculture en 2040 ? Qu’allons-nous faire au niveau de la recherche et du développement agricole ? Quelques éléments de réponses dans cet article.

13 décembre 2019

Société et territoires

«Terre en jeu» : un jeu de rôle pédagogique autour du foncier agricole

Pour rendre accessible à tous les résultats de ses recherches sur la préservation du foncier agricole périurbain conduites dans le cadre du projet ANR JASMINN, Camille Clément (post-doctorante à l’UMR Innovation du centre INRAE Occitanie-Montpellier) a créé un jeu de rôle, permettant de réfléchir tout en s’amusant à la question de l’accès aux terres agricoles. Elle nous explique dans cet article les origines de ce jeu, la façon d’y jouer et ce qu’il peut apporter à la fois aux joueurs mais aussi à la recherche.

29 janvier 2018