1 min

Selon quels principes INRAE conduit-il une expertise ou une étude scientifique collective ?

L’expertise, la diffusion de la culture scientifique, l’éclairage de politiques publiques et des débats publics font partie des missions d'INRAE. Forte d’une longue expérience dans la pratique des expertises et études, la Direction à l’Expertise scientifique collective, à la Prospective et aux Études d'INRAE (DEPE) a formalisé les principes de conduite de ces exercices dans un document d’une cinquantaine de pages .

Publié le 22 juin 2018

illustration Selon quels principes INRAE conduit-il une expertise ou une étude scientifique collective ?
© INRAE

L’activité d’expertise s’appuie sur les résultats de la recherche scientifique – en faisant le bilan de ce qui est connu, lacunaire, incomplet ou inexploré. Elle se positionne souvent en amont de l’élaboration des politiques publiques dans un contexte où les attentes de la société sont de plus en plus nombreuses dans les domaines d’activité de l’Inra que sont l’agriculture, l’alimentation, l’environnement.

Les travaux menés à la DEPE sont conduits selon des principes déclinés de la Charte nationale de l’Expertise, signée en 2011 par l’Inra. Il s’appuient sur un ensemble de procédures qui ont été réunies et synthétisées dans le document « Principes de conduite des expertises et des études scientifiques collectives ».

Au sommaire de ce document :

  • Instruction, gouvernance et suivi d’une expertise scientifique collective (ESCo) ou d’une étude
  • Constitution et rôles du groupe de travail d’une ESCo ou d’une étude
  • Constitution et usages des corpus documentaires dans les ESCo et les études
  • Processus d’élaboration des livrables et diffusion des résultats des ESCo et des études
  • Annexe : référentiel de gestion et de conservation des archives de la DEPE

Principes et conduite des expertises et des études.pdf pdf - 1.70 MB

 

 

En savoir plus

Biodiversité

Gérer les forêts de manière durable : une nécessité urgente

Les forêts sont fortement impactées par les changements globaux. Or, elles jouent un rôle clé dans de nombreux processus écologiques et fournissent une grande quantité de services. Les scientifiques de l’Inra et d’Irstea promeuvent par le biais de leurs travaux une gestion durable et raisonnée de ces écosystèmes précieux.

25 novembre 2019

Agroécologie

L’eutrophisation : mieux comprendre pour mieux gérer

Marées vertes, prolifération d’algues, parfois toxiques, dans des lacs, cours d’eau ou zones côtières sont des manifestations d’eutrophisation des milieux aquatiques. Une expertise scientifique collective a été conduite sur ce sujet par le CNRS, l’Ifremer, l’Inra et Irstea, à la demande des ministères en charge de l’Agriculture et de l’Environnement. Elle a livré ses conclusions lors d’un colloque le 19 septembre 2017.

12 décembre 2019

Agroécologie

Une étude pour mieux comprendre la production de nos prairies

Évaluer et cartographier la production des prairies et les risques de lixiviation du nitrate, c’est l’objectif de l’étude « Les prairies françaises : production, exportation d’azote et risques de lessivage ». Elle a été réalisée par l’Inra (Direction scientifique « Agriculture ») à la demande du ministère de l’Agriculture et de l’alimentation dans la perspective d’une demande de dérogation au plafond d’épandage actuel.

13 décembre 2019