Société et territoires 22 min

Pasturisimu : una andatura cumuna

Un colloque abordant la question du pastoralisme en Corse s'est tenu à Ajaccio en 2018. Les professionnels agricoles de Corse ont impulsé la construction d’une stratégie pastorale dans l’île pour les années à venir.

Publié le 19 décembre 2019

illustration Pasturisimu : una andatura cumuna
© INRAE CORSE

Un colloque abordant la question du pastoralisme en Corse s'est tenu à Ajaccio en 2018. Les professionnels agricoles de Corse ont impulsé la construction d’une stratégie pastorale dans l’île pour les années à venir. Plusieurs interventions techniques et scientifiques ont rappelé ce qu'est le pastoralisme et les enjeux qu'il porte. Les différents acteurs de l'élevage et des territoires en Corse ont ensuite partagé leurs points de vue et leur volonté de poser les bases d'un pastoralisme re fondé et durable pour les années à venir avec une stratégie d'action opérationnelle A l'issue de cette journée, il faut aussi retenir que probablement pour la première fois les responsables politiques et institutionnels de l'île ont clairement confirmé et réitéré leur engagement et leur soutien à une économie pastorale productive : "Ce colloque n'est qu'un début, n'est qu'une étape! Il doit conduire à des actions opérationnelles.

Il ne peut y avoir de Corse développée, Il ne peut y avoir de Corse apaisée, Il ne peut y avoir de Corse solidaire sans un modèle économique qui intègre pleinement le pastoralisme.

Ce que nous voulons c'est maintenir cette activité en Corse et lui redonner toute sa place dans notre projet de Société" [extraits de différentes interventions au cours du colloque]

Le document rappelant les principales prises de parole peuvent être téléchargés en cliquant sur le lien ci-dessous

Actes colloque Pastoralisme

Vous pouvez visionner le film monté à partir de cette journée en allant sur le site ci-dessous

https://www.youtube.com/watch?v=VyLnHBInVCU&t=54s 

Le colloque est organisé par la Chambre Régionale d’Agriculture de Corse en étroite collaboration, et avec le soutien, de la Direction Régionale de l’Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de Corse (DRAAF), l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et de l’Office du Développement Agricole et Rural de la Corse (ODARC) représentant la Collectivité de Corse, et en partenariat avec l’Office de l’Environnement de la Corse (OEC), le Parc Naturel Régional de Corse (PNRC) et les Chambres départementales d’agriculture.

En savoir plus

Société et territoires

Recherche, innovation et développement en agriculture : quel(s) avenir(s) ?

Les incertitudes et les crises planent au-dessus de l’agriculture aujourd’hui. Pour mieux les comprendre et surtout, aider l’agriculture à surmonter ces défis, une prospective a été conduite par l’Acta – Les instituts techniques agricoles à la demande du ministère en charge de l'agriculture, sous l'égide du GIS Relance agronomique et en partenariat avec l’Inra, l’Institut de l’élevage, Terres inovia, l’APCA. Ces travaux résonnent d’autant plus avec l’actualité des États généraux de l’Alimentation qui se déroulent en ce moment-même. À quoi ressemblera l’agriculture en 2040 ? Qu’allons-nous faire au niveau de la recherche et du développement agricole ? Quelques éléments de réponses dans cet article.

13 décembre 2019

Société et territoires

3 questions à une jeune pousse : Lisode

Lisode est une société coopérative (SCOP) de service et de conseil spécialisée dans l’ingénierie de la concertation. Elle a fait partie des jeunes pousses qui ont grandi avec Irstea, et qui aujourd’hui, ont pris leur envol. Du développement organisationnel à la démocratie locale en passant par la gestion de l’eau et l’environnement, la société propose une ingénierie sociale, capable de prendre en compte les divergences d’intérêts, ainsi que les asymétries de pouvoir entre les acteurs. Rencontre avec Mathieu Dionnet, co-fondateur de Lisode.

17 décembre 2019

Agroécologie

MOOC Bien-être des animaux d'élevage

Ce MOOC a été conçu par une équipe pédagogique regroupant des enseignants-chercheurs, des chercheurs et des vétérinaires spécialistes du bien-être des animaux d’élevage. Il est structuré en trois modules : "comprendre" qui pose les bases théoriques, "évaluer" qui propose des éléments utilisables sur le terrain, et "améliorer" qui présente quelques solutions.

01 décembre 2019