Agroécologie 1 min

INRAE et SABI AGRI créent le LabCom TIARA

SABI AGRI et INRAE unissent leur compétences pour concevoir les agroéquipements robotiques de demain grâce à un laboratoire commun, soutenu par l'Agence Nationale de Recherche (ANR) pour un projet de recherche nommé TIARA (Toward Intelligent Adaptable Robots for Agriculture).

Publié le 20 octobre 2021

illustration INRAE et SABI AGRI créent le LabCom TIARA
© INRAE

Accéler le développement d'architecture de commande versatile

La robotique apparaît de plus en plus comme un levier permettant d'accompagner la transition écologique de l'agriculture, tout en réduisant la pénibilité des travaux. L'UR TSCF, et notamment son équipe ROMEA, travaille depuis plusieurs années sur les enjeux de la robotique agricole, au travers de nombreux projets. et les résultats ont montré sa capacité à developper des robots adaptables en millieux naturels et dans différents contextes, afin de réaliser des travaux divers. 

"Le laboratoire TIARA est une opportunité unique pour poursuivre les développements en robotiques et les confronter aux conditions réelles d'exploitation, précise Roland Lenain (UR TSCF). Le partenariat avec SABI AGRI permet d'accélerer les recherches et accroître la dissémination de la robotique auprès des agriculteurs, dans leur quotidien." 

En effet  l'objectif du LabCom TIARA est d'accélerer le développement d'une architecteure de commande versatile sur les tracteurs  électriques ALPO de SABI AGRI permettant de travailler de façon autonome en interaction avec l'humain.

SABI AGRI fort de sa maîtrise des hautes technologie en mécanique, mécatronique et robotique a développé différents modèles de tracteurs électirques polyvalents adaptés à toutes les cultures. En concevant le Tracteur Electrique ALPO, l'entreprise s'est positionnée comme pionnier sur le marché de l'agroéquipement électrique agroécologique. Les besoins de l'agriculture évoluent, alors que l'agriculture se troune vers des pratiques respetueuses de l'environnement, el matériel agricole lui, ne suite pas le même chemin", constate Alexandre Prévault Osmani, co-fondateur de SABI AGRI. L'entreprise a en effet intégralement repensé la notion de tracteur pour offrir un engin életrique léger et puissant, adapté aux enjeux de l'agriculture durable. 

Une collaboration ambitieuse

Le LabCom va jouer un véritable rôle d'accélérateur pour toute la filière en proposant des engins dotés de niveaux d'autonomie adaptables et de capacités de décisions partagées, afin d'être en adéquation avec les attentes des agriculteurs. L'alliance des connaissances du terrain agricole et de la chaîne de traction des machines agricoles électriques de SABI AGRI associé à l'expertise de l'équipe de recherche de la robotique agricole d'INRAE, constituent le socle du laboratoire commun.  'La mise en oeuvre de scenarii culturaux pousse nos réflexions sur l'adaptation du véhicule agricole électrique au plus proche du besoin agronomique et ainsi nous anime dans le développement de nouveaux concepts. Cette émulation touche tout le spectre de nos activités : de la capacité décisionnelle du robot à la supervision, en passant par l'outillage en lien avec le sol...", s'enthousiasme Jean-Christophe Roux, ingénieurs d'études UR TSCF.

Les moyens alloués à TIARA permettront d'étoffer les équipes et d'aller plus loin dans nos réflexions et nos réalisations. Enfin, la mise en commun des moyens de chacun permet une émulation technique et technologique, élément clé de l'avancée de ce projet.

 

SABRINA GASSER

Contacts

Roland Lenain Directeur de recherche INRAEUR TSCF

Le centre

Les départements

En savoir plus

Agroécologie

MOOC Bien-être des animaux d'élevage

Ce MOOC a été conçu par une équipe pédagogique regroupant des enseignants-chercheurs, des chercheurs et des vétérinaires spécialistes du bien-être des animaux d’élevage. Il est structuré en trois modules : "comprendre" qui pose les bases théoriques, "évaluer" qui propose des éléments utilisables sur le terrain, et "améliorer" qui présente quelques solutions.

01 décembre 2019

Agroécologie

Isabelle Cousin : Le sol, de la motte au climat

Isabelle Cousin, directrice de l’unité de recherche Science du Sol de l’Inra Val de Loire, reçoit le prix de la fondation Xavier-Bernard pour ses recherches sur la structure des sols, leurs propriétés et leurs fonctions hydriques, ainsi que pour ses collaborations avec le développement agricole, et leurs applications à une gestion durable et efficiente de l’eau pour la production agricole et l’environnement.

19 décembre 2019