Société et territoires 2 min

Hervé Chandèze, son handicap, un atout pour le collectif du Centre !

« Voir les personnes avant le handicap ». C’est le slogan 2021 de la campagne européenne pour le recrutement des personnes handicapées. Slogan qui parle bien à Hervé, correspondant handicap du Centre INRAE Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes. Très impliqué dans sa mission, toujours bienveillant dans sa démarche, il est au service de ses collègues en situation de handicap depuis 2009.

Publié le 16 novembre 2021

illustration Hervé Chandèze, son handicap, un atout pour le collectif du Centre !
© INRAE

Recruté comme animalier il y a presque 30 ans au sein de l’Unité de recherche sur les Herbivores, Hervé s’occupait des animaux. « Les vaches et les moutons, ce ne sont pas des chiens et des chats » plaisante Hervé, en se rappelant son travail plein d’imprévus en lien avec le gros bétail, et qui demandait alors certaines adaptations de ses activités à son handicap.

Aujourd’hui, Hervé travaille toujours au sein de l’UMR Herbivores, mais comme technicien en expérimentation scientifique dans l’équipe CARAIBE - Comportement, adaptation, robustesse et approche intégrée du bien-être. « Ce changement a été un challenge pour moi mais il s’est fait naturellement. Ce qui m’intéressait c’était de comprendre ce que je faisais et d’aller plus loin dans l’analyse, tout en gardant le lien avec les animaux. Aujourd’hui, j’adapte des matériels non invasifs pour acquérir la fréquence cardiaque des animaux, dans le cadre des protocoles mis en place au sein de l’équipe. Ce suivi permet d’évaluer l’état de stress de l’animal, en complémentarité des ateliers "analyse biochimique" (dosage de cortisol et autres hormones de stress) et  "analyse comportementale" (différentes postures des animaux). J’analyse la variabilité cardiaque et effectue les premières interprétations ».

Bien sensibilisé à la situation du travailleur handicapé, étant lui-même en situation de handicap, Hervé a saisi l’opportunité de devenir correspondant handicap pour son Centre de recherche, lorsque cette mission lui a été proposée. « Il faut accepter son handicap et en faire un atout ! », nous dit-il. Et de poursuivre : « le slogan de cette année est bien trouvé ».

L’agent en situation de handicap doit être acteur pour trouver les solutions qui lui conviennent le mieux

Recrutement, sensibilisation au handicap, dialogue avec les personnes en situation de handicap, suivi des RQTH et des aménagements de postes, constituent l’essentiel de son travail de correspondant. Hervé nous confie que ce qu’il trouve de plus motivant dans cette activité, ce sont les échanges et remerciements formulés par un collègue accompagné dans ses démarches, notamment dans le cadre d’un aménagement de poste. « Depuis toutes ces années, j’ai pu me spécialiser et acquérir une expertise sur un certain nombre de handicaps. Chaque handicap a une spécificité. Et pour toute adaptation de poste, la personne doit être acteur pour trouver la solution la plus adaptée à son handicap. L’associer à la démarche est primordial ». Hervé a par exemple pu mieux découvrir la surdité et participer à la mise en place de dispositifs spécifiques pour ce handicap, avec l’aide d’intervenants extérieurs spécialisés.  « Notre centre de recherche a été précurseur pour les traductions et restitutions simultanées de réunions, en lien avec une entreprise », nous précise-t-il.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’un handicap de naissance facilite l’adaptation à son handicap. Mais 80 % des handicaps surviennent au cours de la carrière professionnelle.

La mission de correspondant handicap au sein d’INRAE est constituée en réseau et permet de nombreuses interactions à différents niveaux. « Ce qui m’a beaucoup apporté, c’est le cercle de relations que je me suis construit, avec les agents et avec les multiples acteurs qui interviennent dans ce domaine au niveau local (préventeur, responsable ressources humaines, médecin du travail…). Toutes ses interactions me motivent. C’est une reconnaissance de mon engagement et même un plaisir, car j’apprécie les relations humaines ». Le réseau de correspondants handicap de l’institut permet par ailleurs de rencontrer d’autres collègues, d’échanger et d’acquérir des compétences dans ce cadre, avec des mises en situations pour mieux les appréhender. Ainsi, il n’hésite pas à solliciter les agents en situation de handicap au cours de leur carrière, pour leur proposer d’améliorer leur confort au travail. « L’important c’est d’initier un dialogue constructif avec l’agent car il a besoin d’être entendu et reconnu au niveau de ses compétences, et pour mettre en place des solutions adaptées pour essayer de gommer ou réduire au maximum les handicaps. Et notamment sécuriser leur environnement ».

Et en ce qui concerne l’avenir d’Hervé dans cette mission d’intérêt collectif, il sait déjà qu’il souhaite poursuivre son investissement, de façon enrichie, notamment en intégrant les commissions de suivis d’aménagement de poste des agents. « Mais j’ai par ailleurs beaucoup de responsabilités dans du bénévolat à l’extérieur, nous confie-t-il. Mon agenda est bien plein et mes perspectives d’avenir sont plutôt claires ! ».

En savoir plus

Christelle Desvernes, médecin de prévention par passion

Médecin de prévention INRAE en région Île-de-France, Christelle Desvernes et son équipe prennent soin de quelques 1 500 agents de l’Institut, entre Jouy-en Josas, Antony et Versailles. Un quotidien varié à tout point de vue, que la crise sanitaire a quelque peu bouleversé et qui ravit chaque jour davantage celle qui a fait serment de considérer « la santé et le bien-être de son patient comme sa priorité ».

04 mai 2021

Agroécologie

Jocelyn Maquaire, homme de prévention

Natif de Normandie, il a intégré le centre Inra Pays de la Loire en 1998. Basé sur le site de Bois l’Abbé, cet agent de l’unité Expérimentale Horticole y est responsable de la démarche qualité. Ancien sylviculteur, bûcheron et paysagiste, Jocelyn est très engagé dans l’agroécologie et les pratiques visant à limiter les impacts négatifs sur la santé et l’environnement.

20 février 2020