Changement climatique et risques 3 min

La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer

Le changement climatique accélère la fonte des glaciers, faisant monter le niveau de la mer. Les recherches d'INRAE et ses partenaires aident à comprendre, à quantifier ces phénomènes et à projeter leur évolution dans le futur. Des éléments essentiels pour mieux s'y préparer et anticiper les politiques publiques appropriées.

Publié le 07 février 2020

illustration La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer
© INRAE, E.Thibert

335 milliards de tonnes de glace perdue chaque année, soit une élévation du niveau de la mer de près d'1 mm par an

Les glaciers ont perdu plus de 9 000 milliards de tonnes de glace entre 1961 et 2016, ce qui a entraîné une élévation de 27 millimètres du niveau global de la mer au cours de cette période. Les glaciers ayant le plus contribué à cette augmentation sont ceux de l'Alaska, suivis par ceux situés en Patagonie et dans les régions arctiques. Les glaciers des Alpes européennes, des montagnes du Caucase et de la Nouvelle-Zélande ont également enregistré d'importantes pertes de glace ; cependant, leurs surfaces étant relativement petites, ils n'ont joué qu'un rôle mineur dans la montée du niveau d’ensemble des océans. C'est ce qu'ont révélé les résultats d'une étude croisant observations de terrain et mesures par sattelites publiés en avril 2019.

En savoir plus >

Cyclone Oli en Polynésie française : Vue prise côté lagon. La jetée et le quai de l’atoll sont submergés par le flot. Cyclone Oli, janvier 2010. Eté austral 2010 – Atoll de Tikehau – Tuamotu – Polynésie française.

Le 24 octobre 2019, l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement (AllEnvi) a publié les résultats d’une prospective dont trois membres d' INRAE* ont pris part au pilotage. Ces travaux portent sur les conséquences environnementales, sociales et économiques de la montée de la mer d’ici 2100, et les anticipations possibles. À travers huit scénarios globaux et trois focus territoriaux, ils livrent les clés pour anticiper, limiter ce phénomène - qui est l’une des manifestions directes du changement climatique- au niveau global et s’adapter à l’échelle des territoires.

En savoir plus >

 

En savoir plus

Biodiversité

Le changement climatique modifie la biodiversité autour des glaciers

COMMUNIQUE DE PRESSE - Les glaciers recouvrent environ 10 % des terres émergées. Leur surface se réduit et beaucoup disparaitront dans les décennies à venir. A quelques jours de la COP 25, ils sont l’un des indicateurs les plus visibles de l’impact du changement climatique, avec des conséquences pour les écosystèmes se situant à proximité. Pour la première fois à l’échelle globale, une étude menée par Irstea et l’IRD, publiée dans Nature Ecology & Evolution, montre que si la biodiversité autour des glaciers devrait augmenter localement avec leur retrait, cela se fera au détriment des espèces spécialistes des milieux glaciaires.

13 décembre 2019

Changement climatique et risques

Prévenir les risques d'avalanches

DOSSIER - En France, plus de 600 communes sont exposées aux avalanches, un des risques naturels inscrits dans le plan national de prévention des risques. Acteur historique de la recherche sur les avalanches, INRAE contribue à l’exploration de ce phénomène complexe et évolutif. Objectifs : améliorer les connaissances des mécanismes physiques en jeu dans leur déclenchement et leur écoulement, et décrypter les évolutions en lien avec le changement climatique.

Avec un enjeu à la clé : développer des outils de plus en plus performants au service d’une gestion durable du risque sur le territoire.

18 décembre 2019

Changement climatique et risques

Rapport spécial du GIEC sur les terres émergées : l’urgence d’agir

Expert auprès du GIEC, Jean-François Soussana, Vice-Président en charge de la politique internationale de l’Inra, a participé à l’élaboration du rapport spécial paru ce 8 août 2019 et consacré aux liens entre le changement climatique, la désertification, la dégradation des terres, la sécurité alimentaire et les flux de gaz à effet de serre. Interview en quatre questions.

02 janvier 2020