Société et territoires 5 min

La folle histoire de la mondialisation

Un essai économique en BD, trois grandes parties avec de petits chapitres qui répondent à des questions simples.

Publié le 25 mai 2021

illustration La folle histoire de la mondialisation
© INRAE

La folle histoire de la mondialisation

La mondialisation trouve ses racines au XIXe siècle. D’abord parce que, des guerres napoléoniennes à la Première Guerre Mondiale, il n’y a pas eu de conflit majeur ; parallèlement, les moyens de transport et de communication se modernisent. Les conditions sont dès réunies pour l'essor du commerce, partout sur la planète. Le phénomène s’est accentué vers les années 1980, avec l’arrivée au pouvoir de gouvernements M. Thatcher en Grande-Bretagne et R. Reagan aux États-Unis. Parmi les retombées positives, les scénaristes mentionnent l’industrialisation des pays pauvres et la diminution du prix des biens et services. Les passifs demeurent tout de même lourds : évasion fiscale, bulles spéculatives, pertes d’emplois, dégradation de l’environnement, montée de la mouvance identitaire et étiolement de la souveraineté industrielle.

En deux cent vingt pages, Isabelle Bensidoun et Sébastien Jean, tous deux spécialistes de l’économie internationale, expliquent un sujet complexe. Le raisonnement se révèle rigoureux et convaincant. Le hasard faisant bien les choses, les auteurs ont eu le temps d’intégrer la COVID-19 à leur conférence. 

  • Le livre

La folle histoire de la mondialisation
Scénario : Isabelle Bensidoun et Sébastien Jean. 
Dépot légal : 04/2021. Les Arènes BD, Paris (Eds). 245 pages. ISBN : 979-10-37502-79-7

  • Les auteurs

Sébastien Jean  est directeur de recherche INRAE, UMR Economie publique (INRAE, AgroParisTech) et directeur du Centre d'études prospectives et d'informations internationales (CEPII), Paris.

Isabelle Bensidoun, économiste, est membre du CEPII, Paris.

Catherine Foucaud-ScheunemannRédactrice

Le centre

Le département

En savoir plus

Société et territoires

Des chercheurs INRAE éclairent le débat français sur le projet d’accord entre l’Union européenne et le Mercosur

Le 19 septembre 2020, Stefan Ambec, directeur de recherche INRAE, remettait au Premier ministre le Rapport de la commission d’évaluation du projet d’accord commercial UE-Mercosur. Cette commission d’experts indépendants comptait trois scientifiques INRAE dont S. Ambec, chargé d’en coordonner les travaux en qualité de président. Echanges autour d’un travail destiné à éclairer le débat public.

06 octobre 2020

Société et territoires

Christophe Gouel, la voie de l’éco

Le Laurier Espoir scientifique 2018 de l’Inra est décerné à Christophe Gouel, économiste et chargé de recherche à l’unité Économie publique de l’Inra Île-de-France – Versailles-Grignon. Un expert des soubresauts du commerce mondial, acteur d’une science ouverte.

24 décembre 2019

Changement climatique et risques

Sols et changement climatique : le regard de l’économie de l’environnement

Au cœur de la problématique du changement climatique, les sols jouent un rôle essentiel. Tour à tour et selon leurs usages, sources de gaz à effet de serre ou puits de carbone, ils sont également un formidable levier d’adaptation des terres au changement climatique. Étudier les déterminants des usages des sols et les impacts de ces usages sur l’environnement tout en éclairant la décision publique, tels sont les objectifs des travaux de Raja Chakir, économètre de l’environnement. Interview vidéo.

09 juillet 2020