Alimentation, santé globale

La FAO, INRAE et les innovateurs locaux s'unissent pour construire des systèmes alimentaires durables

Les expériences et conseils, résultant de sept ans de recherche et d'actions collaboratives avec de nombreux innovateurs de plus de 20 pays en Afrique, en Asie, en Europe et en Amérique latine, ont été rassemblés dans un manuel de l'innovateur intitulé "Systèmes alimentaires durables". Retrouvez-y des conseils et des astuces d'acteurs du terrain sur l'innovation dans les systèmes alimentaires durables.

Publié le 13 octobre 2020

illustration La FAO, INRAE et les innovateurs locaux s'unissent pour construire des systèmes alimentaires durables
© INRAE

Pendant le confinement dû à la Covid-19, les consommateurs, producteurs et chercheurs ont constaté une augmentation du recours aux systèmes alimentaires locaux, car les longues chaînes d'approvisionnement étaient entravées par la fermeture des frontières et les restrictions sur les déplacements. Par exemple, des rapports du Burkina Faso ont souligné la manière dont la solidarité entre les producteurs et les consommateurs de quartiers défavorisés de Ouagadougou a assuré le partage et l'échange de produits alimentaires locaux. Dans plusieurs localités en Inde, le confinement a anéanti les chaînes d'approvisionnement mais l'agriculture a continué à montrer des signes de croissance, avec la création de nouveaux marchés de niche locaux. Au Brésil, le réseau Ecovida a connu une forte hausse de la demande de livraisons de produits vers des centres urbains dans trois états, pendant qu'en Chine, le mouvement agricole soutenu par les citoyens a élargi sa clientèle.

Ces types de systèmes alimentaires locaux ont démontré leur résilience en temps de crise. De surcroît, ils utilisent tous des pratiques d'agriculture durables basées sur les 10 éléments de l’agroécologie pour produire des aliments vendus sur les marchés locaux et régionaux, assurant ainsi la sécurité alimentaire et l'accès à une alimentation saine et abordable pour les populations défavorisées et de classe moyenne.

Qui peut être un innovateur de système alimentaire ? Toute personne travaillant dans un système alimentaire. Nos innovateurs sont des agriculteurs, transformateurs, fonctionnaires, représentants municipaux, chercheurs, ingénieurs, commerçants, détaillants, ONG ou coopératives de consommateurs, ou tout simplement des citoyens motivés.

Les différents types de marchés alternatifs observés ne sont pas apparus du jour au lendemain : ils sont le résultat d'années de travail par des innovateurs qui ont introduit de nouvelles idées et pratiques dans leurs systèmes alimentaires. À travers la diversification des systèmes de production et des modes de commercialisation, ces innovateurs ont créé de nouvelles manières de rapprocher les producteurs des consommateurs dans des systèmes alimentaires durables capables de s'adapter et de passer du commerce local à l'échelle du commerce régional, voire international.

Ce manuel, disponible en anglais et en français, a été écrit pour les « innovateurs en systèmes alimentaires durables » par un groupe d'innovateurs du monde entier à la tête d'initiatives visant à produire, partager, vendre et consommer des aliments plus durables. Il contient des expériences susceptibles de changer les structures organisationnelles des systèmes alimentaires locaux et le comportement des acteurs dans le domaine afin d'apporter plus de durabilité. Ces expériences ont été écrites collectivement, testées en Inde et au Sénégal, puis perfectionnées et consolidées en un document accessible aux lecteurs.

Un livre dont vous êtes le héro

Ce manuel est organisé dans le format d'un « livre dont vous êtes le héros », afin que chaque lecteur, seul ou dans un groupe, puisse développer son propre parcours d'apprentissage et d'action selon ses intérêts. Les sujets abordés dans ce manuel se divisent en quatre catégories d'innovations : mobiliser les consommateurs, produire durablement, mettre les produits sur le marché et s’organiser équitablement.

Le manuel offre des questions intuitives et des conseils pour trouver de nouvelles idées et techniques prouvées. Par exemple :

  • Vous avez une base de consommateurs et un groupe de producteurs dévoués, mais vous n’êtes pas en mesure de maintenir un approvisionnement régulier ? Consultez le Chapitre 6 : Rester connecté grâce à la logistique.
  • Vous souhaitez en savoir plus sur les mécanismes novateurs d’établissement des prix comme celui de l’AMAP dans ce manuel ? Consultez le Chapitre 3 : Trouver le « bon » prix pour en savoir plus.
  • Vous êtes intéressé par des approches éducatives et d’apprentissage qui vont au-delà des jardins scolaires ? Sautez au Chapitre 4 : Partager et co-créer des connaissances pour une production durable.
  • Vous voulez en savoir plus sur les exigences du marché telles que vos consommateurs les demandent ? Allez au Chapitre 2 : Connaître vos marchés.

Ce manuel est une ressource indispensable dans la transition vers des systèmes alimentaires durables. Il est actuellement utilisé et adapté pour déclencher un changement dans les systèmes alimentaires de projets partenaires au Burundi, en Inde, au Maroc, au Sénégal, en république unie de Tanzanie et en Ouganda.

Il constitue une ressource majeure soutenue par le programme 'Systèmes alimentaires résilients' du Fonds pour l'environnement mondial et du FIDA et le Sustainable Food Systems Programme (programme de systèmes alimentaires durables) de One Planet Network (réseau Une Planète)


En savoir plus

Alimentation, santé globale

Un vaccin contre la toxoplasmose pour les singes Saïmiris

Les Saïmiris, petits singes d’Amérique du Sud, sont particulièrement sensibles à la toxoplasmose, une infection parasitaire due au protozoaire Toxoplasma gondii. Une campagne de vaccination de Saïmiris a débuté en septembre 2017 dans cinq parcs zoologiques français. Le vaccin contre T. gondii a été développé par l’équipe BioMédicaments Anti Parasitaires (BioMAP) de l'unité mixte de recherche Infectiologie et santé publique (UMR ISP, Inra-Université de Tours), en collaboration avec la société Vaxinano.

19 décembre 2019

Alimentation, santé globale

Lucie Pellissier, lauréate de l’appel ERC Starting Grant 2019

Chargée de recherche CNRS dans l'unité mixte de recherche Physiologie de la reproduction et des comportements (UMR PRC) du Centre Inra Val de Loire, Lucie Pellissier a été sélectionnée pour la bourse Starting Grant 2019 du Conseil Européen de la Recherche (ERC). Elle obtient une aide de 1.5M€ qui lui permettra de mener à bien ses travaux sur le comportement social, et bénéficiera aussi à la dynamique de l’UMR.

20 décembre 2019