Société et territoires 1 min

Evaluation de la recherche : l’Inra signe la Déclaration de San Francisco

COMMUNIQUE DE PRESSE - Le 27 août 2018, Philippe Mauguin, PDG de l’Inra, a signé la Déclaration de San Francisco (DORA) qui vise à améliorer l’évaluation de la recherche scientifique. L’engagement de l’Inra dans cette initiative mondiale conforte les réflexions et développements méthodologiques conduits jusque-là par l’Institut, qu'il s'agisse de la caractérisation de la notoriété d’une revue en fonction du domaine disciplinaire ou de l'ouverture du périmètre de l’évaluation à la diversité des activités et des produits de la recherche finalisée.

Publié le 30 août 2018

illustration Evaluation de la recherche : l’Inra signe la Déclaration de San Francisco
© ASCB

Evaluer la qualité et l'impact du travail de recherche est une entreprise complexe dans laquelle s’est depuis longtemps investi l’Inra.

Production de connaissances génériques ou opérationnelles, production d'outils pour l'action, l’Inra évalue depuis longtemps toutes ces activités et leurs produits et leurs résultats sont identifiés au-delà de la seule production d'articles scientifiques dans les revues académiques lorsqu’il est question d'embauche, de promotion ou encore de financement.

Le besoin d’améliorer la façon dont la recherche scientifique est évaluée, c’est là tout l’enjeu de la Déclaration de San-Francisco sur l'évaluation de la recherche (en anglais, San Francisco Declaration on Research Assessment ou DORA) dont l’Inra est désormais signataire - à ce jour, 572 organismes internationaux et plus de 12 300 chercheurs ont signé cette déclaration.

En savoir plus

Changement climatique et risques

Préparer les forêts au changement climatique

La COP24 s'est tenue du 3 au 14 décembre 2018 en Pologne et avait pour objectif de garantir l’application de l’Accord de Paris sur le climat adopté en 2016. Plusieurs travaux de recherche d’INRAE ont pour objet l’adaptation des écosystèmes au changement climatique et leur contribution à son atténuation. Zoom sur le projet REFORCE, qui cherche à comprendre comment les forêts mettent en place des mécanismes de résilience face aux aléas climatiques.

01 décembre 2019