3 min

Christophe Schwartz est le nouveau président du centre INRAE Grand Est-Nancy

COMMUNIQUE DE PRESSE REGIONAL - Depuis le 1er mai 2024, Christophe Schwartz est le nouveau président du centre de recherche INRAE Grand Est-Nancy et délégué régional Grand Est. Il succède à cette fonction à Meriem Fournier, présidente du centre de mai 2019 à mars 2024 et à Serge Kauffmann, dont la présidence par intérim a pris fin le 30 avril 2024. Christophe Schwartz est agronome et professeur des universités en sciences du sol.

Publié le 16 mai 2024

illustration Christophe Schwartz est le nouveau président  du centre INRAE Grand Est-Nancy
© INRAE - C. Maitre

Un parcours professionnel ancré dans la recherche et la formation dans les domaines des sciences du sol et de l’agronomie

Christophe Schwartz nommé président du centre INRAE Grand Est-Nancy

Il y a 30 ans, Christophe Schwartz obtenait son diplôme d’ingénieur agronome et un DEA en sciences agronomiques (Facteurs de qualité des sols de jardins potagers). Ce fut une étape clé dans l’orientation thématique de sa carrière qui l’a mené sur la voie d’un doctorat en sciences agronomiques (Phytoextraction des métaux des sols pollués) qui lui a valu la médaille d’argent de l’Académie d’Agriculture de France. Il a ensuite eu l’opportunité d’accéder à un poste d’enseignant-chercheur contractuel à l’Institut National Polytechnique de Lorraine (École Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries Alimentaires - ENSAIA), période à laquelle il a pu construire et dispenser des enseignements en génie de l’environnement et s’investir en particulier dans un programme de recherche sur les impacts écotoxicologiques de la valorisation agricole des déchets. Il a poursuivi ses recherches en tant qu’Ingénieur de Recherche INRA contractuel, tout en maintenant une activité d’enseignement avant d’obtenir en 1999 et jusqu’en 2007, un poste de maîtres de conférences en génie de l’environnement. Il a alors fait la synthèse de ses travaux dans son Habilitation à Diriger des Recherches en sciences agronomiques (Réponse des plantes aux polluants des sols très anthropisés). Il est depuis 2007 professeur à l’Université de Lorraine.

De l’énergie mise au service de l’animation de formations et de la recherche

Il y a déjà 11 ans, INRAE a témoigné à Christophe Schwartz sa confiance pour la fonction de directeur du Laboratoire Sols et Environnement (LSE, UMR 1120 INRAE-Université de Lorraine) qu’il a assurée de janvier 2013 jusqu’à fin 2023, après avoir créé en 2004 et été responsable pendant 10 ans de l’équipe Fonctionnement et évolution des sols très anthropisés de cette même unité de recherche. Il a été directeur adjoint et directeur des études de l’ENSAIA de 2007 à 2011. De novembre 2022 à fin avril 2024, il a été chargé de mission « sols et environnement » au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR) exerçant cette activité au sein de la Direction Générale de la Recherche et de l’Innovation, au Service de la Stratégie de la Recherche et de l’Innovation. Il a toujours eu à cœur de cultiver un équilibre entre les trois principales missions d’un enseignant-chercheur que sont la recherche et la valorisation (e.g., une centaine de publications internationales dans les domaines des sciences environnementales et des sciences du sol ; co-fondateur de la start-up Sol &co), la formation (e.g., 15 ans de responsabilité de spécialisation d’école d’ingénieur agronome en sciences et génie de l’environnement) et les tâches collectives (e.g., direction d’unité). C’est ainsi que Christophe Schwartz souhaite aujourd’hui faire profiter le centre INRAE Grand Est-Nancy de sa connaissance du système français d’enseignement supérieur et de recherche et d’une ouverture marquée à des partenariats multiples : nombreux organismes partenaires de l’ESR et de la société civile à des échelles locale et régionale (e.g., site lorrain), nationale (e.g., coordination de projets de recherche, chargé de mission en administration centrale) et aussi européenne (e.g., engagement dans l’équipe de coordination du projet BENCHMARKS, Mission Sols) et internationale (e.g., expérience du Laboratoire International Associé - LIA Ecoland associant le LSE et le LEPCRT, Sun Yat sen University, Canton, Chine).

Un projet à co-construire pour le centre

Implantées sur le territoire de la Région Grand Est, les unités de recherche du centre conduisent leurs travaux autour de trois axes principaux : l’adaptation des écosystèmes et des sols forestiers, agricoles et urbains aux changements globaux et la gestion durable de ces territoires. Les travaux contribuent aussi à la transition écologique en produisant des matériaux et des biomolécules issues de plantes et de micro-organismes. Les unités de recherche démarrent leur nouveau contrat pour 5 ans et elles doivent être accompagnées afin qu’à chaque instant les conditions de leur épanouissement soient réunies. C’est là qu’un centre joue un rôle d’interface essentiel entre une dynamique de site et INRAE au niveau national, y compris avec les départements représentés sur le centre et en cohérence avec la feuille de route INRAE 2030. Parce que la recherche ne peut se faire qu'en partenariat, le centre tisse également des liens étroits sur ses thématiques avec l’ensemble des acteurs de la société civile. Il est aussi indispensable de pouvoir continuer à bénéficier, avec les partenaires en recherche, d’infrastructures et d'équipements financés par les acteurs publics français et européens. La plateforme SILVATECH et d’autres plateformes labellisées INFRA+ Lorraine Université d’Excellence sont des exemples de mutualisation des moyens techniques et des ressources humaines.

Que de réussites à valoriser, d’initiatives à encourager en tant que nouveau président de centre ! Citons quelques exemples au risque que l’arbre ne vienne cacher la forêt : le LabEx ARBRE (Recherches Avancées sur la Biologie de l’Arbre et les Écosystèmes Forestiers) qui ambitionne de devenir le programme interdisciplinaire ARTEMIS (Advanced Research and Education on the Biology, Ecology, Management, and Biomonitoring of Forest Ecosystems in a Changing World). En matière de partenariat socio-économique, transfert et innovation citons le Territoire d’Innovation Des Hommes et des Arbres, l’infrastructure d’appui aux sciences participatives « Tous Chercheurs », le Forest Inn Lab, de nombreuses start-ups issues des unités de recherche ou encore l’arboretum d’Amance, patrimoine historique du centre et lieu emblématique de l’éducation aux sciences et à l’environnement grâce au partenariat avec le centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement de Nancy-Champenoux. L’expertise et l’appui aux politiques publiques, via par exemple des projets TETRAE, se font au profit de la Région, des métropoles, des PNR et au-delà des frontières. La science ouverte et les sciences participatives se développent au sein du site lorrain via le projet SIRIUS. A l’Europe et à l’international, citons le réseau Nancy Freiburg Zurich Forest.net, le projet BENCHMARKS de la Mission Sols européenne ou encore le LIA Ecoland.

Christophe SCHWARTZ, président du centre INRAE Grand Est-Nancy

Quelques chantiers prioritaires se dessinent et devront être co-construits avec toutes les parties prenantes : conforter la position et la stabilisation des services d’appui via une démarche RSE partagée par tous les acteurs avec une attention toute particulière à l’immobilier et à l’énergie ; mettre en avant la qualité de vie et des conditions de travail et développer plus encore la démarche qualité, la santé et sécurité au travail, promouvoir l’égalité, la diversité et l’inclusion ; maintenir et renforcer l’attractivité, l’impact et le rayonnement du centre en matières de science, de société, d’économie, d’environnement ; réussir le pari d’investissements pour nos plateformes et nos locaux ; rester investis dans des projets structurants locaux et nationaux ; renforcer la culture de l'impact de nos recherches via un appui aux politiques publiques, une ouverture à la société et à l’international. Tout cela en simplifiant nos procédures pour plus de temps et plus de sens donnés à la recherche, pour libérer les énergies et contribuer à apporter de belles réponses aux multiples questions que posent la survie de notre belle planète.

En savoir plus

Le rapport d'activité 2022 du centre Grand Est-Nancy est disponible !

2022, une année à la fois ordinaire et anniversaire pour le centre Grand Est-Nancy, 50 ans de l'implantation à Champenoux, faits marquants scientifiques, rayonnement régional et international du centre... Revivez une année qui assurément aura été riche en réussites.

21 septembre 2023

Société et territoires

Le séminaire de prospectives de Bussang organisé par le LabEx ARBRE pour animer une proposition de programme interdisciplinaire LUE sur la thématique forêt-bois : ARTEMIS

Dans le prolongement de Lorraine Université d'Excellence (LUE), une dynamique interdisciplinaire se construit autour de la forêt et du bois. Après 10 ans d'initiatives et d'avancements de la recherche sur le site, le LabEx ARBRE (Recherches Avancées sur la Biologie de l’Arbre et les Écosystèmes Forestiers) prendra fin en décembre 2024. En suivant cette dynamique et en se basant sur des questions et des enjeux liés aux différentes dimensions de la forêt et du bois, la communauté travaillant dans ces domaines a proposé le programme interdisciplinaire ARTEMIS (Advanced Research and Education on the Biology, Ecology, Management, and Biomonitoring of Forest Ecosystems in a Changing World)

10 avril 2024

Agroécologie

La coopération franco-chinoise sur les sols pollués célébrée

Le 13 mars 2023, Jean-Louis Morel, professeur émérite à l’université de Lorraine, a reçu le « prix de l’amitié du Guangdong », la plus grande province chinoise. La collaboration depuis une vingtaine d’années entre les chercheurs du laboratoire Sols et Environnement (UMR université de Lorraine-INRAE) avec l’École des sciences et de l’ingénierie de l’environnement de l’université Sun Yat-sen (Canton) a permis, outre de nombreux échanges, des avancées scientifiques et appliquées remarquées. Elle s’est matérialisée par la création du laboratoire international associé (LIA) Ecoland entre les deux pays.

04 mai 2023