Agroécologie 3 min

Le Centre INRAE BFC fortement représenté au Salon de l’Agriculture 2020

Le Salon international de l’agriculture (SIA) se poursuit jusqu’à ce dimanche 1er mars 2020. Pour la première participation d’INRAE à cet événement, le Centre Bourgogne-Franche-Comté est particulièrement bien représenté puisque deux de ses unités de recherche y sont mises en lumière, sur un total de seize unités INRAE présentes !

Publié le 27 février 2020

illustration Le Centre INRAE BFC fortement représenté au Salon de l’Agriculture 2020
© INRAE

L’UMR Agroécologie étudie, au sein des agroécosystèmes, la biodiversité des végétaux, des microbes et des insectes ainsi que leurs interactions afin de les préserver et les valoriser lors de la conception de systèmes agricoles durables et économes en intrants de synthèse, en énergie, et en eau. Une attention particulière est donnée à l’utilisation des légumineuses afin de valoriser les ressources biotiques et abiotiques des sols, et aussi aux associations entre plantes et microorganismes favorables à la croissance et la santé des plantes-hôtes, et enfin au contrôle des adventices.

 




Sur le stand, dans un microcosme, un endoscope permettait d’observer les interactions entre les racines de différentes plantes et de mettre en évidence deux symbioses racinaires (mycorhizienne à arbuscule et nodules fixateurs d’azote). Une jardinière a illustré l’effet favorable de ces symbioses sur la croissance des plantes et différents films présentés sur tablette qui illustreront certains rôles de ces symbioses.


Le Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation (CSGA) fédère des équipes de recherche pluridisciplinaires sur la perception sensorielle des aliments et le comportement alimentaire. Les travaux s’articulent autour d’un enjeu majeur : mieux comprendre l’impact de l’alimentation sur le bien-être et la santé du citoyen pour promouvoir une alimentation saine et durable.

Sur le stand INRAE, les chercheurs du CSGA ont proposé au public de plonger dans le monde olfactif et gustatif des nouveau-nés. A quel âge commence-t-on à percevoir les odeurs ? Quel est le rôle des odeurs dans les interactions mère-enfant ? Tous les nouveau-nés aiment-ils la saveur sucrée ? Petits jeux, quizz et objets de la recherche sont proposés afin de lever le voile sur la place des odeurs et des saveurs dans l’alimentation du nouveau-né, chez l’homme mais aussi chez l’animal.

Outre ces contributions sur le stand pour donner à voir et à toucher une partie des recherches conduites à Dijon, plusieurs autres chercheurs du Centre Bourgogne-Franche-Comté ont participé au colloque « Les agricultures françaises en 2030 et au-delà », qui s’est tenu le 25 février.

Sur ce sujet, Cécile Détang-Dessendre (Directrice de recherche en économie, UMR CESAER) est d’abord revenue sur les prospectives récentes et leurs enseignements. Pour sa part, Bertrand Schmitt (Directeur de recherche en économie, UMR CESAER) a livré une analyse sur le rôle des échanges internationaux dans les équilibres alimentaires mondiaux, en projetant différents scénarios pour 2050.

Les travaux de plusieurs doctorants et post-doctorants en lien avec les agricultures de demain ont été présentés. Parmi eux, Lucile Muneret (UMR Agroécologie) a brièvement expliqué ses recherches sur les impacts du déploiement de l’agriculture biologique à l’échelle du paysage sur les communautés d’ennemis naturels et les services de régulation des bioagresseurs.

A noter également l’intervention de Pierre Pribetich, 1er vice-président de Dijon-Métropole, au cours d’une table ronde consacrée aux façons de concilier gestion de biens publics et privés dans un contexte où la demande d’environnement et le climat jouent les arbitres.

En savoir plus

Agroécologie

Dossier : L'agriculture de conservation

DOSSIER - Le terme d’ « agriculture de conservation » a été créé par la FAO en 2001 lors du « First World Congress on Conservation Agriculture », à Madrid. Que cherche-t-’on à conserver ? Essentiellement la fertilité des sols agricoles, en les préservant contre les processus de dégradation qui peuvent les affecter, en particulier en luttant contre l’érosion.

18 décembre 2019

Agroécologie

MOOC Bien-être des animaux d'élevage

Ce MOOC a été conçu par une équipe pédagogique regroupant des enseignants-chercheurs, des chercheurs et des vétérinaires spécialistes du bien-être des animaux d’élevage. Il est structuré en trois modules : "comprendre" qui pose les bases théoriques, "évaluer" qui propose des éléments utilisables sur le terrain, et "améliorer" qui présente quelques solutions.

01 décembre 2019