Changement climatique et risques 2 min

Le Cahier Régional d’Occitanie sur les Changements Climatiques

PARUTION – Après 10 mois d’élaboration, le Réseau d’Expertise sur les Changements climatiques en Occitanie (RECO) a publié le 1er Cahier Régional d’Occitanie sur les Changements Climatiques (CROCC_2021) ! Il constitue un état des lieux des connaissances scientifiques à l’échelle de la région sur les tendances climatiques observées, les impacts en cours et à venir et les pistes d’adaptation possibles pour y faire face.

Publié le 25 octobre 2021

illustration Le Cahier Régional d’Occitanie sur les Changements Climatiques
© INRAE

CROCC.png

Ce cahier régional complète l’état des lieux scientifique sur les changements climatiques du sud de la France, de l’Atlantique à la frontière italienne. 

C’est donc avec un décloisonnement régional qu’il se parcourt puisque complémentaire aux deux rapports régionaux de nos voisins, notamment pour les enjeux communs tels que ceux liés au littoral méditerranéen, aux Pyrénées ou à l’eau, compte tenu des bassins versants partagés.

Le CROCC 2021 met en exergue le dynamisme de la communauté scientifique régionale qui travaille sur la question climatique. Autant de scientifiques, de laboratoires et d’entités de recherche qui observent, analysent et étudient les évolutions climatiques et leurs implications sur les populations, les activités ou la biodiversité.

 

Coordonné par Philippe Debeake, directeur de recherche au laboratoire  de Agroécologie, Innovations et TeRritoires (AGIR) à Toulouse et Jean-Marc Touzard, directeur du laboratoire Innovation et Développement dans l’Agriculture et l’Agroalimentaire à Montpellier, le chapitre 8 dédié aux agroécosystèmes a bénéficié de l’expertise des scientifiques des centres de recherche INRAE Occitanie-Toulouse et INRAE Occitanie-Montpellier en agroécologie.

Le centre INRAE Lyon-Grenoble Auvergne-Rhône-Alpes a également contribué à la rédaction du chapitre consacré au tourisme.

 

Télécharger la synthèse du rapport

 


Service communication INRAE Occitanie-Toulouse

Contacts scientifiques

Les centres

Les départements

En savoir plus

Société et territoires

Tourisme de montagne : la transition des stations de sport d’hiver face à la fragilité de l’enneigement

COMMUNIQUE DE PRESSE - Avec le changement climatique, les perspectives d’enneigement sont de plus en plus fragiles et interrogent le devenir des stations de sport d’hiver qui en sont directement dépendantes. Des équipes d’INRAE, en partenariat avec le Centre d’Etudes de la Neige (CNRM, Météo-France/CNRS), ont modélisé les perspectives d’enneigement dans les Pyrénées pour le siècle à venir selon les scénarios d’émission de gaz à effet de serre utilisés par le GIEC et ont étudié la diversification touristique à l’œuvre dans les stations de montagne. Une synthèse de leurs résultats, publiée dans le Cahier Régional d’Occitanie des Changements Climatiques, le CROCC, montre que les pires conditions connues à l’exploitation des stations de sport d’hiver (1 saison sur 5 actuellement) se produiront, à l’avenir, au moins toutes les 2 à 3 saisons dans le scénario le plus favorable et seront quasi-permanentes dans le scénario le plus défavorable. Concernant le secteur touristique, les travaux réalisés dans différents massifs (Alpes, Pyrénées, Massif Central) montrent une tendance à l’uniformisation des activités et prestations, essentiellement tournées vers des activités de pleine nature. L’enjeu pour les territoires est désormais de bien évaluer les recompositions à l’œuvre en terme de bénéfices et impacts, notamment économiques.

22 octobre 2021

INRAE s’associe à ses partenaires pour un village des Sciences et Techniques

A l’occasion de la Fête de la Science 2019 et de ses 70 ans, INRAE Antilles-Guyane, présentera au grand public, les travaux de recherche du centre au sein d’un Village des Sciences et Techniques, avec la présence de certains de ses partenaires, le samedi 9 novembre 2019 de 9h00 à 16h00, sur le Domaine de Duclos (Petit-Bourg).

19 décembre 2019

Un Séminaire/Atelier pour l’autonomie alimentaire de la Guadeloupe

Dans le cadre de ses 70 ans, le centre Antilles-Guyane en partenariat avec l’association Nouvèlvwa a organisé un séminaire/atelier « La souveraineté alimentaire de la Guadeloupe : potentialités et perspectives de développement pour une croissance verte », le vendredi 21 juin 2019 à la Médiathèque Ernest Pépin au Lamentin.

19 décembre 2019