Alimentation, santé globale 6 min

Bien-être animal… parlons plutôt du bien-être des animaux

Article rédigé avec THE CONVERSATION - Les conditions de production des animaux élevés pour la consommation alimentaire des humains constituent un important sujet de controverse dans la société. Le concept de « bien-être » est au cœur des évolutions actuelles. Pierre Mormède, Alain Boissy et Pierre Le Neindre, tous trois chercheurs INRAE reviennent sur les bases de ce concept établies depuis 50 ans et revisitées à la lumière des connaissances les plus récentes.

Publié le 22 septembre 2022

illustration Bien-être animal… parlons plutôt du bien-être des animaux
© INRAE

Il peut sembler anachronique que l’idée même de bien-être appliqué aux animaux d’élevage soit l’objet d’autant de controverses, alors que les bases en sont établies depuis plus de 50 ans, et revisitées récemment à la lumière des connaissances les plus récentes sur les capacités psychiques des animaux. Toutes les données scientifiques convergent sur la reconnaissance d’une vie psychique chez les animaux d’élevage, sujets d’une vie et en relation consciente à leur monde.

 

De ce fait, le bien-être n’est pas un concept théorique désincarné (« le bien-être animal »), mais doit être appréhendé comme une réalité vécue par des êtres vivants sensibles et conscients dans leur relation à leur milieu de vie (« le bien-être des animaux »).

Le rapport Brambell, document pionnier

 

Dès 1964, l’ouvrage de Ruth Harrison dénonce les conditions d’élevage intensif des animaux utilisés à des fins de production.

 

Pour répondre à ces critiques, le gouvernement britannique met alors en place un premier comité, le comité Brambell, du nom de son président. Il a pour mission de faire des recommandations et de proposer des normes minimales de bien-être qui satisfassent les besoins fondamentaux des animaux dans les conditions de l’élevage intensif.

 

En 1965, il produit un rapport considéré comme fondateur des réflexions et des démarches relatives au bien-être des animaux en élevage en Europe.

 

Lire la suite


 

Equipe communication

Contact scientifique

Pierre Mormède Directeur de recherche INRAEGENPHYSE

Les centres

En savoir plus

Agroécologie

Le bien-être animal, valeur cardinale

Huit chercheurs et chercheuses, éthologistes, physiologistes, neurobiologistes et généticiens reçoivent le Laurier 2021 « Impact de la recherche ». Ils représentent un réseau de plus de 100 personnes œuvrant à INRAE sur le bien-être des animaux et sa prise en compte dans les systèmes d’élevage.

25 novembre 2021

Agroécologie

Etude ASIRPA : le bien-être des animaux d'élevage

Ces recherches se sont traduites par des impacts conséquents sur l'ensemble de la filière animale, soit sous forme de nouvelles réglementations, aux niveaux national et européen, soit par l'adoption de nouveaux équipements et pratiques, sur l’ensemble de la période d’élevage des animaux.

06 juillet 2022

Agroécologie

MOOC Bien-être des animaux d'élevage

Ce MOOC a été conçu par une équipe pédagogique regroupant des enseignants-chercheurs, des chercheurs et des vétérinaires spécialistes du bien-être des animaux d’élevage. Il est structuré en trois modules : "comprendre" qui pose les bases théoriques, "évaluer" qui propose des éléments utilisables sur le terrain, et "améliorer" qui présente quelques solutions.

01 décembre 2019