Agroécologie 3 min

18 chercheuses et chercheurs INRAE lauréats des prix de l’Académie d’agriculture de France

COMMUNIQUE DE PRESSE - Lors de sa séance solennelle du 23 septembre 2020, l’Académie d’agriculture de France a décerné ses prix annuels saluant des travaux à fort impact ou prometteurs. Cette année, 18 chercheuses et chercheurs INRAE sont primés, dont 1 médaille d’or, le Prix scientifique de la Fondation Xavier Bernard et 4 médailles de vermeil. Un palmarès qui rend compte des recherches INRAE au service d’une agriculture compétitive et respectueuse de l’environnement.

Publié le 23 septembre 2020

illustration 18 chercheuses et chercheurs INRAE lauréats des prix de l’Académie d’agriculture de France
© INRAE

Médaille d’or de l’Académie pour Denis Loustau

Chaque année, 5 médailles sont attribuées pour l’originalité et la qualité de l’ensemble d’une œuvre couronnant une carrière. Ainsi Denis Loustau, directeur de recherche de l’unité Interaction sol plante atmosphère au centre INRAE Nouvelle-Aquitaine Bordeaux, a été distingué pour ses travaux en écophysiologie végétale sur le bilan carboné et hydrique des forêts, leur impact pour la gestion, et pour sa contribution décisive au développement d’infrastructures collectives de recherche en Aquitaine, en France et en Europe. Il a notamment contribué à la mise en place du réseau de tour à flux EUROFLUX pour mesurer les échanges de CO2 et d’eau entre l’atmosphère et les écosystèmes forestiers ainsi que le modèle et la plateforme de simulation INRAE GO+ qui s’applique aux forêts gérées pour prédire les impacts des opérations sylvicoles sur les forêts sous différents scénarii climatiques. Une plateforme web de diffusion des résultats de GO+, Forêts-21, à destination des acteurs de la filière Forêt-Bois est actuellement en développement.

Le prix scientifique de la Fondation Xavier Bernard pour Lionel Ranjard

Le prix scientifique de la Fondation Xavier Bernard récompense chaque année les meilleurs travaux de recherche pouvant contribuer au développement durable de l’agriculture. Il est attribué cette année à Lionel Ranjard, directeur de recherche de l’unité Agroécologie du centre INRAE Bourgogne-Franche-Comté, pour ses recherches sur l’assemblage des communautés microbiennes des sols et ses efforts de transfert de la recherche vers le monde socio-économique. Ses travaux ont notamment abouti à la création du premier référentiel au monde sur la biomasse et la diversité microbienne des sols français (Atlas français des bactéries du sol, Biotope éditions), et à l’élaboration et la validation de bio-indicateurs de la qualité des sols agricoles afin d’améliorer les capacités d’évaluation environnementale des pratiques agricoles. Ses travaux ont permis de développer des outils opérationnels pour établir un diagnostic de l’impact des pratiques agricoles dans un contexte de transition agroécologique pour et par le monde agricole et les acteurs du développement agricole dans le cadre des projet CASDAR AgrInov et EvoVitiSol (OFB).

Quatre médailles de vermeil de l’Académie pour des travaux à fort impact

Les médailles de vermeil récompensent notamment des travaux encore peu connus mais à l’impact potentiel majeur. Cette année quatre chercheurs INRAE remportent cette médaille :

  • Mélisande Blein-Nicolas, ingénieure de recherche de l’unité Génétique quantitative et évolution au centre INRAE Île-de-France-Versailles-Grignon, pour son rôle dans le développement des approches de génétique des systèmes pour élucider les mécanismes de réponse au stress hydrique chez les plantes. Ses travaux ont récemment permis d’identifier des gènes potentiellement impliqués dans la tolérance à la sécheresse.
  • Pascal Denoroy, ingénieur de recherche de l’unité Interaction sol plante atmosphère au centre INRAE Nouvelle-Aquitaine Bordeaux, pour ses travaux sur la fertilisation phosphore-potassium de longue durée et son rôle dans le développement d’outils d’aide à la décision en matière de fertilisation efficace et respectueuse de l’environnement à destination des professionnels du monde agricole.
  • Folkert van Oort, chargé de recherche de l’unité Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes au centre INRAE Île-de-France-Versailles-Grignon, pour ses travaux sur l’impact à long terme des fertilisants sur les sols et pour son implication dans la conduite, le suivi et la valorisation exceptionnelle du dispositif de longue durée des 42 parcelles créé en 1928 par Albert Demolon à la Station Centrale d’Agronomie de Versailles. Suivant un plan d’expérience immuable, les parcelles reçoivent le même traitement de fertilisation depuis 92 ans à l’exception de 10 parcelles « témoins » sans apport aucun. Des prélèvements d’échantillons ont été réalisés tout au long de l’essai, résultant à une collection de près de 3000 échantillons, unique au monde.
  • Jean-Luc Le Quéré, directeur de recherche au Centre des sciences du goût et de l’alimentation du centre INRAE Bourgogne-Franche-Comté, pour ses travaux dans le domaine de de la chimie des composés odorants des aliments. Il a notamment développé des méthodes d’analyse structurales pour ces composés qui s’appliquent également aux phéromones d’insectes, ainsi que des méthodes d’analyse des interactions des molécules odorantes avec les autres composés des aliments ainsi que de leur libération dans la bouche.

4 médailles d’argent Dufrenoy pour des jeunes chercheuses

La médaille d’argent Dufrenoy récompense les meilleurs travaux de thèse soutenus l’année précédente. Parmi les lauréats de cette année, quatre chercheuses ayant effectué leur thèse au sein de laboratoires INRAE :

  • Candy Abboud, pour sa thèse en mathématiques appliquées de modélisation épidémiologique de la rapidité d’expansion des espèces invasives, pour améliorer leur biosurveillance réalisée à l'unité Biostatistique et processus spatiaux du centre INRAE Provence-Alpes-Côte d’Azur.
  • Elise Bordet, pour son analyse des perturbations de la réponse immunitaire innée et humorale induites chez le porc par le virus du syndrome dysgénésique et respiratoire, thèse effectuée au sein de l’unité Virologie et immunologie moléculaires au centre d’Île-de-France-Jouy-en-Josas-Antony.
  • Anne-Sophie Lissy pour l'originalité de son étude par imagerie quantitative des macropores du sol et la caractérisation de leur remplissage ou non par l'eau, thèse effectuée dans l’unité Environnement Méditerranéen et Modélisation des Agro-Hydrosystèmes du centre INRAE Provence-Alpes-Côte d’Azur.
  • Mariem Omrani, pour sa pratique de l’interdisciplinarité au cours de sa thèse sur la résistance durable chez l’abricotier au sein de l’unité Génétique et Amélioration des Fruits et Légumes du centre INRAE Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Outre ces prix, les chercheurs INRAE ont aussi été primés pour le prix Limagrain, le prix Jean Dufrenoy, le prix Marie-Louise Dufrenoy ainsi que le prix de thèse conjoint de la Société française de Biologie végétale et de l’Académie d’agriculture de France. Enfin quatre Bourses Crédit Agricole d’Île-de-France Mécénat ont été attribuées à des doctorants ayant effectués leur thèse au sein d’INRAE.

Pour en savoir plus : https://www.academie-agriculture.fr/

En savoir plus

Prix Jean Dufresnoy de l’Académie d’Agriculture de France attribué à Fabrice Foucher, directeur de recherche INRAE sur la génétique et la diversité des plantes ornementales

Parmi les récompenses décernées cette année par l’Académie à des parcours d’excellence, Fabrice Foucher a été distingué le 23 septembre 2020 pour ses études et résultats de recherche sur le séquençage du génome du rosier, la remontée de floraison, les applications professionnelles ainsi que l’interdisciplinarité avec les sciences humaines et sociales.

21 septembre 2020

Agroécologie

Trois scientifiques du centre INRAE Île-de-France - Versailles-Grignon distingués par l’Académie d’Agriculture

Chaque année, l’Académie d’Agriculture de France attibue des prix et distinctions lors de sa séance solennelle de rentrée. Cette année ce sont trois scientifiques du centre INRAE Île-de-France – Versailles-Grignon qui sont récompensés pour leurs travaux. La médaille de vermeil est décernée à Mélisande Blein-Nicolas et à Folkert Van Oort ; celle d’argent à Anne-Sophie Lissy. La remise des récompenses aura lieu le 23 septembre 2020. Toutes nos félicitations aux lauréats !

18 septembre 2020

Seize scientifiques du futur Inrae distingués en 2019 par l’Académie d’Agriculture

Le 26 septembre 2019, l’Académie d’Agriculture de France remet ses prix et médailles 2019 et distingue à cette occasion 9 chercheur-e-s et 7 doctorant-e-s de l’Inra et d’Irstea. Des parcours remarquables et des travaux innovants sur l’animal, le végétal, les eaux et les sols, la biodiversité et la forêt, ou encore l’alimentation et la bioéconomie sont ainsi mis à l’honneur et encouragés.

21 avril 2020