08 10 juin 2020 Terminé

Dijon

6e Journées Francophones Mycorhizes 2020

Lancées à Dijon en 2008 par l’équipe mycorhizes de l’UMR Agroécologie, les Journées Francophones Mycorhizes ont pour but d’animer le réseau des mycorhizologues francophones, de dynamiser les échanges et les interactions entre les différentes équipes francophones s’intéressant à la symbiose mycorhizienne, et de faire le point sur l’état d’avancement des connaissances en présentant les résultats les plus récents.

illustration 6e Journées Francophones Mycorhizes 2020
© INRAE

A l’heure du développement durable, la gestion et la valorisation des services écosystémiques rendus par la symbiose mycorhizienne représente un des enjeux majeurs pour l’optimisation qualitative et quantitative des productions végétales et pour la réhabilitation des sols dégradés.

Le programme scientifique vise à obtenir un regard intégré des recherches liées aux symbioses ecto- et endomycorhiziennes dans les écosystèmes variés (forestiers, agricoles, viticoles, prairiaux, ou sub-urbains) des milieux tempérés, méditerranéens et tropicaux.

Programme provisoire

Session 1 (8 juin après-midi) : Mycorhizes et santé des plantes (dans le cadre de l’ « International Year of Plant Health 2020 »)

Session 2 (9 juin matin) :Comprendre et utiliser les mycorhizes : du laboratoire au champ ;
Partie 1 : Fonctionnement des mycorhizes

Session 3 (9 juin après-midi) : Comprendre et utiliser les mycorhizes : du laboratoire au champ ;
Partie 2 : comprendre et gérer les mycorhizes au champ et en forêt (avec la participation d’intervenants du monde socio-économique)

Session 4 (10 juin matin) : Méthodes innovantes pour l’étude des mycorhizes

Ce colloque a la particularité de favoriser la participation et les présentations des jeunes chercheurs tout en s’appuyant sur l’intervention en conférences plénières d’experts réputés dans le domaine des mycorhizes. Ce colloque intégratif permettra à des membres de différents réseaux SPE (ex. AgroSym, Phytomic, PlantCom, Biocontrôle) d’échanger, entre eux et avec des collègues d’autres pays, autour d’un élément fédérateur, la mycorhize.

Au niveau local, et dans un contexte de recherche lié aux dépérissement de la vigne, des animateurs du BIVB (Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne), des Chambres d’Agriculteurs départementale et régionale, ainsi que des viticulteurs seront invités à ces journées afin de les sensibiliser à la mycorhize.

Plus d'informations, programme et inscriptions : https://journees.inrae.fr/jfm2020/

keywords

Ludovic Piquemal