2e étape en ligne 29 juin 2020

100% en ligne

Controverses européennes de Bergerac - Les agriculteurs ont-ils encore lieux d’être ?

La mission Agrobiosciences INRAE organise les 26e Controverses européennes de Bergerac. Contexte oblige, fini le rassemblement des 22 et 23 juillet prochains à Bergerac. Le sujet « Les agriculteurs ont-ils toujours lieux d’être ? » reste on ne peut plus d’actualité, à l’heure où d’un côté, se révèle l’importance de la souveraineté alimentaire et de la sécurité des approvisionnements, mais où, de l’autre, ceux qui font vivre l’agriculture ne touchent plus terre, dans tous les sens du terme. Parce qu’il est urgent d’en débattre lucidement et d’explorer les voies à emprunter sans attendre le monde de « l’après », la programmation est maintenue à travers une série de micro-évènements à suivre depuis votre écran. Débats 100 % en ligne les 18 mai et 29 juin.

illustration Controverses européennes de Bergerac - Les agriculteurs ont-ils encore lieux d’être ?
© INRAE

Raréfaction du foncier agricole, concentration des exploitations, diminution des actifs, remises en cause de leurs activités, nouveaux acteurs dans la chaîne alimentaire... Les agriculteurs ont-ils encore lieux d'être ?

Organisées par la Mission Agrobiosciences-INRAE, avec l’appui de la Région Nouvelle-Aquitaine, du Département de la Dordogne et de la Ville de Bergerac ainsi qu’avec la participation du Groupe local de réflexion, les Controverses européennes sont ouvertes à tous les publics – acteurs de l’agriculture et de l’alimentation, chercheurs, formateurs et étudiants, responsables administratifs ou politiques, associations, journalistes, sans oublier tout citoyen intéressé par la thématique.

29 juin 2020 à 14 h 30, 2e débat :
Sécurité et souveraineté alimentaires dans le Monde : l'Europe face au grand dérèglement ?

Suivre le live

Le premier débat s'est tenu le 18 mai, à l'occasion du Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine

Replay, synthèse