3 min

ReMIX- Un projet pour promouvoir les cultures associées en Europe

Financé à hauteur de 5 millions d’euros pour 4 ans dans le cadre du programme européen H2020, ReMIX (Redesigning European cropping systems based on species MIXtures) est un projet coordonné par le centre INRAE Occitnaie-Toulouse qui vise à concevoir des systèmes de cultures durables et diversifiés en Europe, basés sur des associations céréales-légumineuses.

Publié le 04 juin 2018

illustration ReMIX- Un projet pour promouvoir les cultures associées en Europe
© INRAE

Concevoir des systèmes de cultures plus résilients face aux enjeux alimentaires, sanitaires, économiques, écologiques et climatiques, et moins dépendants des intrants extérieurs (engrais chimiques, pesticides…) représente un enjeu majeur pour l’agriculture européenne. En se basant sur les principes de l’agroécologie, notamment sur les avantages des associations d’espèces, notamment les céréales et légumineuses à graines, le projet ReMIX cherche à apporter des réponses opérationnelles pour améliorer la durabilité des systèmes de culture européens.

Une approche interdisciplinaire et multi-acteurs

Le projet ReMIX est coordonné par INRAE et mobilise 23 partenaires européens associés à un partenaire chinois pour œuvrer à un même objectif : proposer des solutions multi-performantes, via les cultures associées, qui soient adaptées aux principales cultures européennes, et aux différentes conditions pédoclimatiques de ce continent, aussi bien en agriculture conventionnelle que biologique.

Pour cela, les équipes impliquées dans le projet ReMIX travaillent conjointement sur plusieurs fronts :

  • Décrypter les interactions plante-plante pour optimiser l’usage des ressources (eau, azote, carbone, lumière)
  • Analyser et modéliser l’influence des mélanges d’espèces sur le développement des agents pathogènes, ravageurs et plantes adventices afin de proposer des stratégies limitant les pertes de récolte
  • Analyser le rôle des mélanges d’espèces pour améliorer la production de services écosystémiques
  • Créer de nouvelles méthodes de sélection et de phénotypage en développant des outils adaptés aux mélanges d’espèces
  • Identifier parmi les ressources génétiques existantes du matériel végétal innovant (lignées et variétés) qui soit adapté aux mélanges d’espèces
  • Développer des règles d’assemblage d’espèces qui soient génériques pour garantir une production efficace en utilisant des modèles de simulation
  • Développer de nouveaux itinéraires techniques pour optimiser la performance des mélanges d’espèces
  • Optimiser les paramètres et spécifications des machines agricoles pour la récolte et la séparation des espèces récoltées en mélange
  • Développer une boîte à outils pour les agriculteurs et conseillers agricoles à travers notamment des fiches techniques et la conception d’un jeu sérieux
  • Réduire les facteurs techniques, économiques et sociologiques freinant l’adoption des mélanges d’espèces par les agriculteurs d’une part et plus largement par les acteurs des filières agroalimentaires

Pour atteindre ces objectifs, le projet ReMIX s’appuie sur une approche interdisciplinaire et multi-acteurs permettant d’identifier les besoins des utilisateurs finaux, en s’appuyant sur la co-conception d’expérimentations en stations et dans les exploitations agricoles de pratiques agricoles innovantes et efficaces, intégrant l’évaluation de nouvelles variétés et des ressources génétiques, afin de promouvoir une production de bon niveau, résiliente et respectueuse de l’environnement.

Contact 

Jean-Noël Aubertot coordinateur du projet AGroécologie, Innovations, teRritoires (AGIR)

Eric Justes coordinateur scientifique Fonctionnement et conduite des systèmes de culture tropicaux et méditerranéens (UMR System)

Les centres

Les départements

En savoir plus

Biodiversité

Biodiversité et durabilité des agricultures

Nombreux sont les travaux scientifiques qui tirent la sonnette d’alarme à propos du déclin de la biodiversité. Parce qu’un tiers de la surface terrestre est dévolu à des usages agricoles, l’articulation de l’agriculture et de la biodiversité demeure une préoccupation majeure. Le colloque du 11 avril 2019 a permis d’explorer la prise en compte de la biodiversité par le secteur de l’agriculture et d’illustrer les avancées réalisées tout autant que le chemin qu’il reste à parcourir.

20 décembre 2019

Alimentation, santé globale

Sécurité alimentaire mondiale : GloFoodS dévoile ses résultats

GloFoodS prend part aux recherches mondiales sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Le métaprogramme mobilise les forces scientifiques de l’Inra et du Cirad depuis cinq ans sur ce défi pressant. Après deux appels à manifestation d’intérêt, les résultats de la première vague de projets sont disponibles sous forme de fiches de synthèse. Celles-ci illustrent la diversité des approches et des problématiques des travaux soutenus par GloFoodS.

26 décembre 2019

Société et territoires

Campus Agro Paris-Saclay sort de terre ! Premiers pas officiels sur le site le 1er octobre 2019

COMMUNIQUE DE PRESSE - Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Didier Guillaume, ministre de l’agriculture et de l’alimentation et Jean-François Vigier, conseiller régional d’Ile-de-France ont visité officiellement ce mardi 1er octobre 2019 le site en construction du futur Campus Agro Paris-Saclay.

20 décembre 2019