Parution ouvrage Quae - Zéro pesticide

COMMUNIQUE DE PRESSE - L’usage des pesticides chimiques est une préoccupation sociétale majeure en raison de leurs impacts négatifs sur l’environnement et la santé. Le Programme prioritaire de recherche (PPR) « Cultiver et Protéger Autrement », piloté par INRAE, joue un rôle structurant dans l’évolution des communautés scientifiques et dans l’émergence de fronts de science permettant une protection des cultures sans pesticides.

Publié le 18 février 2022

illustration Parution ouvrage Quae - Zéro pesticide
© INRAE

L’objectif de l’ouvrage est d’expliquer les bases de cette stratégie et les principes d’actions. En se fixant un cap zéro pesticide, la recherche tente de dépasser les verrous actuels et de produire des innovations de rupture dans les champs biotechniques et socio-économiques.

Au-delà de la recherche, de l’enseignement et du secteur agricole, cet ouvrage vise également les acteurs de l’innovation, du développement et du conseil.

 

 

 

 

 

 

Florence JACQUET

Economiste, directrice de recherche à INRAE. Elle assure la coordination scientifique du PPR « Cultiver et Protéger Autrement ».

Marie-Hélène JEUFFROY

Agronome, directrice de recherche à INRAE, cheffe adjointe du département AgroEcoSystem. Elle conduit et coordonne des recherches sur la conception de systèmes de culture.

Julia JOUAN

Agroéconomiste, ingénieure de recherche à INRAE. Elle participe à la valorisation des travaux issus du PPR « Cultiver et Protéger Autrement ».

Edith LE CADRE

Professeure d’agronomie à l’institut Agro. Elle conduit des recherches sur les boucles de rétroactions sol-plante et la rhizosphère pour la conception de systèmes de culture agroécologiques.

Thibaut MALAUSA

Directeur de recherche à INRAE. Il travaille sur la biologie des populations des auxiliaires des cultures et sur le déploiement du biocontrôle.

Xavier REBOUD

Chercheur en agroécologie, directeur de recherche à INRAE et chargé de mission sur la place du numérique et des agroéquipements dans les évolutions de l’agriculture.

Christian HUYGHE

Directeur scientifique agriculture à INRAE. Il contribue à la réduction de l’usage et de l’impact des pesticides par la programmation scientifique des départements, l’innovation en partenariat avec les instituts techniques agricoles et les entreprises, et l’appui aux politiques publiques.

Sommaire

Préface de Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

Introduction générale

  1. Etat des lieux de l’utilisation des pesticides
  2. Pourquoi faut-il changer de stratégie dans la protection des cultures ?
  3. Des systèmes de culture agroécologiques pour diminuer l’usage des pesticides 
  4. Le(s) biocontrôle(s) dans une perspective d’agriculture sans pesticides 
  5. Développer des espèces et des variétés permettant la reconception des systèmes de culture
  6. Mobiliser les agroéquipements et le numérique pour des systèmes de culture sans pesticides
  7. Les leviers économiques, politiques et organisationnels pour la transition vers une agriculture sans pesticides
Edition Quae - Coll. Synthèses, mars 2022 - 244 pages - 39€

 

 

En savoir plus

Agroécologie

Alternatives aux pesticides chimiques : 24 organismes de recherche européens s’engagent sur une feuille de route ambitieuse

COMMUNIQUE DE PRESSE - Mobiliser les efforts de recherche pour accélérer la transition agroécologique répond à une forte demande des pouvoirs publics, des professionnels et de la société, en France comme en Europe. Pour faire face à ce défi majeur, repenser la manière dont la recherche doit être conduite et développer une stratégie commune de recherche et d’expérimentation non plus à une échelle uniquement nationale mais européenne est l’objet de la déclaration d’intention « Pour une agriculture sans pesticide chimique* ». Cette déclaration a été signée aujourd’hui par 24 organismes de recherche de 16 pays européens. Sous l’impulsion de l’institut français INRAE et de ses homologues allemands ZALF et JKI, cet engagement sans précédent permet la mobilisation de toute une communauté de recherche autour d’une vision partagée d’une agriculture sans pesticide chimique. Cette déclaration formalisée à l’occasion du Salon International de l’Agriculture le 23 février, avec le soutien des ministères français en charge de l'agriculture et de la recherche, et en présence d'Amélie de Montchalin, Secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes, assoit la mise en place d’une alliance européenne de recherche qui finalisera une feuille de route et la présentera prochainement à la Commission Européenne pour contribuer au Pacte Vert pour l’Europe.

23 février 2020

Agroécologie

Réduire l’usage des pesticides en agriculture sans perte de performances

COMMUNIQUE DE PRESSE - Dans le cadre du réseau DEPHY-Ferme, action majeure du plan gouvernemental EcoPhyto visant à réduire et améliorer l’usage des produits phytosanitaires, les chercheurs d'INRAE, en collaboration avec l’entreprise Agrosolutions, ont étudié la relation entre le niveau d’usage de pesticides et les performances des systèmes de culture en termes de productivité et de rentabilité. Les résultats, publiés dans Nature Plants le 27 février 2017, montrent qu’une réduction significative de l’usage de pesticides est possible sans dégrader, à l’échelle de l’exploitation agricole, les performances productive et économique, à condition d’adaptations conséquentes des pratiques agricoles. La mise en œuvre de nouvelles pratiques n’est pas nécessairement facile et requiert un accompagnement des agriculteurs.

12 février 2020