Bioéconomie 2 min

Matériaux recyclés et emballage alimentaire : le LNE, INRAE, IPC et le CTCPA renforcent leur collaboration

COMMUNIQUE DE PRESSE - Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE), l’Institut national de recherche pour l'Agriculture, l'Alimentation et l'Environnement (INRAE), le Centre Technique Industriel de la Plasturgie et des Composites (IPC) et le Centre Technique de la Conservation des Produits Agricoles (CTCPA) viennent de signer un accord-cadre pour renforcer leur collaboration portant sur l’évaluation des risques sanitaires liés à l’utilisation des matériaux recyclés pour l’emballage alimentaire.

Publié le 07 juillet 2022

illustration Matériaux recyclés et emballage alimentaire : le LNE, INRAE, IPC et le CTCPA renforcent leur collaboration
© INRAE

Les différentes réglementations relatives à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire encouragent le recyclage et la réutilisation des matériaux pour les mêmes usages et finalités, dont l’emballage alimentaire. Mais l’utilisation de matières recyclées pour cet usage se heurte à de très nombreuses difficultés techniques liées à l’évaluation et la gestion des risques sanitaires associés à la contamination potentielle.

Déjà impliqués dans des projets communs de recherche sur ces thématiques (tels que l’Unité Mixte Technologique Actia SafeMat et le Réseau Mixte Technologique Actia ProPack Food), le LNE, INRAE, IPC et le CTCPA formalisent leur collaboration par un accord-cadre pour une durée de 5 ans. Objectif : apporter une réponse aux évolutions rapides des demandes sociétales inscrites dans la loi sur les risques sanitaires des matériaux recyclés.

Cette collaboration permet de constituer un partenariat multidisciplinaire représentatif des acteurs de la filière emballage alimentaire, capable de mobiliser les connaissances et expertises au meilleur niveau pour appréhender les multiples conséquences (technologiques, sanitaires, économiques) de la généralisation des matériaux recyclés pour l’emballage alimentaire.

Plusieurs études seront ainsi conduites pour évaluer :

  • les performances de barrières fonctionnelles ou de procédés de décontamination
  • les risques associés à certains usages des matériaux recyclés (mise en forme, conditions d’utilisation par l’industrie agroalimentaire et les consommateurs) ou à leur gestion (origine, gisement, vieillissement, traçabilité)
  • la compatibilité des matières recyclées (seules ou en combinaison) avec l’aliment et son procédé de transformation.

De ce partenariat découlera la mise à disposition de méthodes pour évaluer la sécurité des matériaux recyclés. Il favorisera l’émergence de protocoles et de matériaux de référence pour accompagner l’industrie (chimie, plasturgie, agroalimentaire, distributeurs, restauration collective, collecteurs de déchets et recycleurs) et contribuera ainsi au développement de l’économie circulaire et de la réduction des déchets.

Contacts presse :

LNE : Alexandre Papin – alexandre.papin@lne.fr – 01 40 43 38 92

INRAE : Service de presse – presse@inrae.fr – 01 42 75 91 86

CTCPA : Anaïs GUILLOT – communication@ctcpa.org – 01 53 91 44 04

IPC : Alexandra LENOIR - alexandra.lenoir@ct-ipc.com - 07 87 45 11 52

En savoir plus

Bioéconomie

Entre pollution et innovation, le plastique cherche sa place

Le vendredi 3 juillet 2020 est la Journée mondiale sans sacs plastique. Les scientifiques INRAE cherchent des solutions pour lutter contre la pollution plastique, notamment en développant des emballages biodégradables innovants, et en anticipant la totalité de leurs impacts dès leur conception. Entretien avec Nathalie Gontard, chercheuse spécialiste du plastique sans plastique et zéro déchet.

30 juin 2020

Alimentation, santé globale

Une plateforme de surveillance de la chaîne alimentaire

« Améliorer la surveillance sanitaire de la chaîne alimentaire » telle est l’ambition de la nouvelle Plateforme de Surveillance de la Chaîne Alimentaire (plateforme SCA). Depuis 2018, ce dispositif, porté par INRAE et 13 autres partenaires publics et privés, étudie l’ensemble des dangers biologiques et chimiques susceptibles de contaminer les denrées alimentaires et de présenter un risque pour l’Homme.

08 octobre 2020

Bioéconomie

Développement d’une nouvelle enzyme pour recycler les déchets plastiques PET en de nouvelles bouteilles

COMMUNIQUE DE PRESSE - Toulouse Biotechnology Institute (TBI), Unité Mixte de Recherche INSA Toulouse/ INRAE/ CNRS, et la société Carbios, société française de chimie verte pionnière dans le monde de la bioplasturgie, publient conjointement le 8 avril 2020 un article faisant la couverture de la revue scientifique Nature : An engineered PET-depolymerase to break down and recycle plastic bottles.

09 avril 2020